Sports

Entretien avec Gianni infantino, président de la FIFA

«Les Fédérations qui ont un conflit d'intérêts avec un pays candidat ne voteront pas»

author Abderrahmane Ichi,

Au terme de la septième réunion du conseil de la FIFA, le président de l’instance mondiale Gianni Infantino a fait quelques déclarations à la presse en zone mixte. À deux jours du vote, Infantino a évoqué plusieurs sujets autour du scrutin, dont l’épineux sujet des fédérations ayant un conflit d’intérêts.

Le Matin : Est-ce que le conseil de la FIFA a validé les deux candidatures en lice pour l'organisation de la Coupe du monde ?
Gianni Infantino :
Tout à fait. Le conseil a confirmé les deux rapports de la Task Force qui a fait un travail remarquable. Les deux candidatures seront soumises au vote du congrès le 13 juin pour choisir le pays hôte de la Coupe du monde 2026.

Pourquoi la FIFA a-t-elle levé la suspension du Guatemala à quelques jours du vote du congrès pour désigner le pays hôte de la Coupe du monde 2026 ?
Pas à quelques jours du vote. Il y a déjà quelques semaines que cette suspension a été levée. Les conditions que nous avons fixées à cette fédération ont été remplies. Je suis heureux parce qu'aujourd'hui aucune association de la FIFA n'est suspendue. Notre objectif a toujours été de ne pas avoir d’associations suspendues. La Fédération du Guatemala était dans une situation où elle devait être suspendue parce qu'elle ne tenait pas la route. Il y avait l'ingérence du gouvernement.

Est-ce que les quatre fédérations sous tutelle américaine vont voter ?
Le règlement est assez clair à ce sujet. Il a été clarifié et les fédérations concernées savent quelles sont les associations membres qui peuvent voter et celles qui ne le peuvent pas.
Il y a tout de même un conflit d'intérêts entre ces associations et les États-Unis ?
Ce cas de figure est prévu dans le règlement. Le règlement va être appliqué.

Est-ce que vous pouvez nous confirmer que ces fédérations ne voteront pas ?
Cela dépend aussi de la nationalité des membres qui composent ces Fédérations. Il y a un règlement qui est clair à ce sujet. Les fédérations le connaissent. Elles vont s'y tenir. Celles qui ne pourront pas voter ne le feront pas. 


Entretien réalisé à Moscou par A.I.

«Les Fédérations qui ont un conflit d'intérêts avec un pays candidat ne voteront pas»

Services

S'inscrire à la Newsletter