L’Hermione, frégate française de la liberté, fera escale, du 9 au 12 mars prochain, au port de Tanger-Ville, en deuxième étape de son périple. Ce voilier, symbole de la liberté, est la copie quasi conforme du bateau qui a permis au Marquis de La Fayette de rejoindre, en 1780, les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. Cette visite historique à la «Perle du Nord» est la seconde escale du périple qui mène, en 2018, la célèbre frégate de l’Atlantique à la Méditerranée. Partageant les valeurs de liberté, de solidarité et de paix promues par les jeunes, dans le cadre de l’initiative «Libres Ensemble», l’Organisation internationale de la francophonie s’est jointe à l’Association Hermione-La Fayette pour ce voyage au long cours avec, à son bord, parmi les 350 matelots, une centaine de jeunes mobilisés au titre de gabiers volontaires. Ressortissants de 34 États membres de la Francophonie, ces jeunes viennent, entre autres, du Vietnam, de la Moldavie, de l’Arménie, de la Suisse, de l’Égypte, de Madagascar, de la République démocratique du Congo, du Mali, du Cap-Vert ou encore de Haïti. Leurs profils sont multiples : étudiants en géologie, en informatique, en architecture, en agronomie, internes en médecine, jeunes professionnels, médecins, entrepreneurs, ingénieurs, professeurs, etc. Ils se retrouvent autour de l’envie de relever le défi commun et de vivre une histoire exceptionnelle. L’Hermione a entamé son voyage le 30 janvier 2018 et sera de retour dans son port d’attache à Rochefort, en Charente-Maritime le 16 juin 2018. Le programme prévoit treize escales : La Rochelle, Tanger, Barcelone, Sète, Toulon, La Ciotat, Marseille, Port Vendres, Nice, Bastia, Portimao, Pasaia et Bordeaux.