Monde

Afrique du sud

L’opposition fait front uni pour déloger Zuma

author LE MATIN

L’opposition fait front uni pour déloger Zuma
X

Le 20 juillet 2018, la 3ème édition du Morocco Today Forum (MTF)

Inscrivez-vous pour suivre cet événement en LIVE !

Les partis de l’opposition sud-africaine ont annoncé, jeudi, qu’ils adopteront une approche unie au parlement pour obtenir le départ du Président Jacob Zuma. Une première rencontre sur cette question a déjà eu lieu mercredi entre les dirigeants de l’Alliance démocratique, l’Economic Freedom Fighters (EFF), le parti chrétien démocratique et le Freedom Front Plus. Les représentants de ces formations devront tenir une nouvelle réunion lundi à laquelle se joindront d’autres partis d’opposition dont le mouvement démocratique uni, l’Inkatha Freedom Party et le Congrès panafricaniste. La réunion de lundi examinera notamment la motion de défiance introduite au parlement par l’EFF, une formation née d’une scission de l’ANC, contre le Président Zuma. Le parlement devra organiser le 22 février un débat sur cette motion. Jeudi, les médias ont rapporté que le président de l’ANC, Cyril Ramaphosa, a assuré l’opinion publique que les discussions sur le départ de Zuma seront conclues dans les deux jours qui viennent. La question du départ de Zuma tient en haleine l’opinion publique sud-africaine depuis lundi. Après avoir refusé de quitter le pouvoir avant la fin de son mandat prévue en 2019, Zuma semble avoir finalement cédé face aux pressions de la nouvelle équipe dirigeante de l’ANC, conduite par Ramaphosa. Ramaphosa, également vice-Président de la république, a balayé d’un revers de la main toute possibilité d’accorder une immunité à Zuma face aux accusations de corruption qui pèsent sur lui. 

Services

S'inscrire à la Newsletter