Économie

Le Maroc a développé une offre logistique «plus étoffée, plus moderne, à un prix plus compétitif»

author Lahcen Oudoud, LE MATIN

Le Maroc a développé une offre logistique «plus étoffée,  plus moderne, à un prix plus compétitif»

Le Maroc est revenu de loin en matière de logistique pour mettre sur pied une offre «plus étoffée, plus moderne, à un prix plus compétitif». Et ce, grâce à la mise en œuvre progressive de la stratégie logistique qui a favorisé l’installation de nombreux groupes internationaux et a permis un développement significatif des opérateurs marocains.

Le Maroc avance lentement mais sûrement dans la réalisation de son objectif stratégique consistant à faire de la logistique un levier pour tirer la compétitivité globale de son économie. 
Cette avancée a été concrétisée par le développement et la modernisation des infrastructures de transport, avec notamment la politique des grands chantiers et les réformes de libéralisation et de mise à niveau des transports terrestre, maritime et aérien et de la logistique portuaire. Ainsi, selon l'Agence marocaine du développement de la logistique (AMDL), la mise en œuvre de la stratégie logistique évolue avec un rythme soutenu, que ce soit à plusieurs niveaux : mise en place des zones logistiques, développement d'une offre logistique adaptée aux besoins des entreprises, mise en place d'un cadre réglementaire et normatif, formation…
Le Maroc est, en effet, revenu de loin en matière de logistique pour mettre sur pied une offre en immobilier logistique «plus étoffée, plus moderne, à un prix plus compétitif», selon l’AMDL.
Le Royaume qui ne comptait en 2010 que quelques dizaines d’hectares aménagés de plateformes logistiques modernes totalise aujourd’hui des centaines de ha aménagés à Casablanca, Tanger et dans plusieurs régions accueillant les plateformes industrielles intégrées.
Pour en arriver là, l’apport des acteurs publics a été important en matière d’aménagement, au moment où la contribution des opérateurs privés était plus significative dans la construction de bâtiments logistiques, note l’AMDL. Les importants investissements effectués par les opérateurs publics et privés se sont traduits par une nette baisse (de l’ordre 35%) du prix de location de l’immobilier logistique prêt à l’emploi et l’offre d’immobilier logistique moderne (classe A et B) a connu une nette progression. Néanmoins, nuance l’AMDL, ce marché fait face à certaines limites. 
Celles-ci concerne notamment le prix des terrains aménagés qui est encore élevé et l’offre actuelle a encore besoin d’être étoffée pour couvrir l’ensemble des régions et être diversifiée pour combler les besoins de certains opérateurs PME-PMI, Freight forwarders, messagerie, etc.
Autre faiblesse relevée, l’éparpillement de projets de plateformes logistiques de petite échelle ne permet pas une massification des investissements notamment ceux des infrastructures hors sites et des équipements et services pouvant être mutualisés entre plusieurs exploitants. Ce qui nécessite une démarche de planification par l’État, selon l’AMDL. Pour y remédier, des projets de schémas régionaux de zones logistiques ont été élaborés prenant en compte le contexte économique de chaque région et des critères de localisation liés notamment à la proximité des pôles générateurs de flux, à la connectivité aux différents réseaux d’infrastructures et à la topographie des terrains, indique l’Agence. Ainsi, plus de 83% d’assiettes foncières sur les 3.300 ha prévus par le schéma national à horizon 2030 ont été identifiés en concertation avec les acteurs locaux des différentes régions. 
Les engagements d’allouer les assiettes foncières identifiées au développement des zones logistiques se réaliseront à travers la signature d’un ensemble de conventions régionales associant les départements ministériels, le secteur privé, les régions et les collectivités concernées.
La mise en œuvre de la stratégie logistique a également permis le développement du tissu des opérateurs du secteur. En effet, relève l’AMDL, le marché national a connu depuis 2010 l’installation de nombreux groupes internationaux et un développement significatif des opérateurs marocains.
Plusieurs opérateurs nationaux se positionnent à l’international notamment sur le marché africain et «bénéficient (…) de la confiance de chargeurs de classe mondiale grâce notamment à l’évolution positive de l’offre des prestations logistiques».
Ces opérateurs proposent une offre intégrée de prestations logistiques couvrant notamment le transport, l’entreposage, la préparation de commandes et d’autres opérations à valeur ajoutée (étiquetage, copacking, etc.), selon l’Agence qui estime que le secteur du Forwarding constitue également un maillon important dans la mise à niveau des services logistiques import-export. En fait, explique-t-elle, les Freight Forwarders dont le nombre est estimé à 800 opérateurs au Maroc contribuent à la mutualisation des flux de marchandises et de ce fait concourt à l’amélioration de la compétitivité des échanges commerciaux du Maroc.
Concernant l’activité de messagerie, elle connaît une croissance annuelle de 15%, sachant que 40% du marché serait aujourd’hui détenu par le secteur informel. Par ailleurs, le marché de l’équipement informatique pour la logistique s’accroit d’une manière exponentielle, avec un rythme qui atteint 40%. Pourtant, relève l’AMDL, le taux de pénétration des I.T reste encore faible dans le secteur logistique au Maroc.
En tous cas, la multiplication des opérateurs dans le marché et la diversification de l’offre de prestations de services logistiques ont eu un impact direct sur les coûts logistiques. Le coût d’entreposage a, à ce titre, baissé pour atteindre 1,9 dh/jour/palette en 2015 contre 3 dh/jour/palette en 2010.
En outre, pour accéder à un nouveau palier dans le développement du secteur, une accélération de sa mise à niveau est nécessaire. 
En effet, note l’Agence, outre le volet zones logistiques, la mise à niveau logistique des entreprises, l’optimisation de la logistique urbaine, la mise en place d’un cadre juridique et normatif adéquat et le développement des ressources humaines qualifiées constituent des chantiers importants dans le processus de mise à niveau du secteur logistique au Maroc.

Services

Météo

Casablanca 20 novembre 2018

67.3°F

19.6°C

Meteo Casablanca
  • 19 ºC
    rain
  • 14 ºC
    nt_partlycloudy
  • 19 ºC
    rain
  • 14 ºC
    nt_rain
  • 20 ºC
    rain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 20 novembre 2018

  • As-sobh : 06:35
  • Al-chourouq : 08:03
  • Ad-dohr : 13:21
  • Al-asr : 16:06
  • Al-maghrib : 18:30
  • Al-ichae : 19:47

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.6 %

+0.62 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Al Aoula
Akhbar addahira + météo

13:00

Chaine : TF1
Le 13h

13:00

Chaine : Canal+
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

12:55

Chaine : TV5
Tout le monde veut prendre sa place

12:39

Tous les programmes TV >

Météo

Casablanca 20 novembre 2018

67.3°F

19.6°C

Meteo Casablanca
  • 19 ºC
    rain
  • 14 ºC
    nt_partlycloudy
  • 19 ºC
    rain
  • 14 ºC
    nt_rain
  • 20 ºC
    rain

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 20 novembre 2018

  • As-sobh : 06:35
  • Al-chourouq : 08:03
  • Ad-dohr : 13:21
  • Al-asr : 16:06
  • Al-maghrib : 18:30
  • Al-ichae : 19:47

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.6 %

+0.62 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Al Aoula
Akhbar addahira + météo

13:00

Chaine : TF1
Le 13h

13:00

Chaine : Canal+
The Tonight Show Starring Jimmy Fallon

12:55

Chaine : TV5
Tout le monde veut prendre sa place

12:39

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X