Nation

La Fondation Trois Cultures fête son 20e anniversaire

André Azoulay salue l’engagement de S.M. le Roi Mohammed VI et de S.M. le Roi Felipe VI

LE MATIN

Inaugurée par le Conseiller de S.M. le Roi et président du Conseil de la Fondation des trois cultures de la Méditerranée, André Azoulay, et le président du gouvernement autonome de l’Andalousie, Juan Manuel Moreno, une exposition photographique, marquant le 20e anniversaire de la Fondation Trois Cultures.

La Fondation Trois Cultures de la Méditerranée a célébré, mardi à la Bibliothèque nationale de Rabat, à travers une exposition photographique, son 20e anniversaire au service du rapprochement culturel entre les peuples marocain et espagnol. Inaugurée par le Conseiller de S.M. le Roi et président du Conseil de la Fondation des trois cultures de la Méditerranée, André Azoulay, et le président du gouvernement autonome de l’Andalousie, Juan Manuel Moreno, actuellement en visite au Maroc, cette exposition présente le parcours de la Fondation à travers les jalons qui ont marqué le chemin de cette institution, à travers différentes photos accompagnées de textes écrits en arabe, ainsi que d’autres instantanés permettant de montrer les lignes d’action qui ont défini l’esprit et les principes directeurs de la Fondation. Cette galerie explore également le rôle de la Fondation Trois Cultures, tout au long de ses vingt ans d’existence, comme un élément de cohésion entre l’Andalousie et le Maroc, et un instrument au service de la tolérance et de la compréhension entre les peuples de la Méditerranée.
À cette occasion, M. Azoulay a exprimé sa satisfaction quant aux efforts consentis par la Fondation, dont la 21e année s’annonce «riche de promesses et de potentiels» en qualifiant cette institution «de boussole en Méditerranée, dans un espace, au nord comme au sud, en quête de repère». «Avec l’engagement, la vision et les directives de S.M. le Roi Mohammed VI, et l’engagement de S.M. le Roi Felipe VI et les gouvernements espagnol et andalou, nous sommes aujourd’hui à l’aube d’une autre étape très prometteuse de cette institution», s’est félicité M. Azoulay.

De son côté, le directeur-gérant de la Fondation Trois Cultures de la Méditerranée, José Manuel Cervera, a souligné l’importance de cette manifestation qui commémore deux décennies de l’histoire de cette instance dédiée particulièrement à la consolidation des relations hispano-marocaines et à la coopération culturelle. «Cette exposition vise à mettre en valeur les activités de notre fondation et démontrer l’importance de l’action culturelle dans la promotion du rapprochement et l’entente entre les peuples et les pays, notamment l’Espagne et le Maroc, qui partagent des racines communes et des liens étroits depuis longtemps», a fait savoir M. Cervera. À ce titre, M. Cervera a invité les citoyens marocains à visiter massivement cette galerie qui se rendra également à Marrakech, Essaouira, Tanger et Tétouan.

L’exposition est une adaptation d’une autre organisée l’année dernière à l’occasion de WOCMES (Congrès mondial des études sur le Moyen-Orient) Séville 2018 qui a été vue par plus de 40.000 visiteurs, selon des estimations de la Fondation Trois Cultures. La Fondation, créée en 1998, est placée sous le Haut Patronage de S.M. le Roi 
Mohammed VI et de S.M. le Roi Felipe VI de l’Espagne. Elle est née de la collaboration entre le gouvernement Andalou et le Royaume du Maroc et vise à promouvoir le dialogue, la paix et la coexistence entre les cultures et les religions de la Méditerranée. 

Déclarations

Le Maroc a opté en permanence pour la coexistence et l’ouverture sur l’autre

Le Maroc a opté en permanence pour la coexistence et l’ouverture sur l’autre, a affirmé, mardi à Rabat, André Azoulay, Conseiller de S.M. le Roi et président du Conseil de la Fondation des trois cultures de la Méditerranée. «Le Royaume est le fruit d’une grande civilisation berbère, dont le peuple est le premier identifié sur la terre marocaine, ainsi que les civilisations juive et arabo-islamique», a relevé M. Azoulay dans une allocution à l’occasion du conseil d’administration de la Fondation, tenu au siège du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale. «Contrairement à d’autres nations qui ont choisi la voie de l’exclusion, le Royaume a privilégié le chemin de l’ouverture et de l’altérité, chose qui l’a mis à l’abri contre toute exclusion ou violence», a-t-il fait remarquer, mettant en exergue la modernité de la société marocaine et le refus du peuple et du gouvernement de toute fermeture sur soi et de tout appel à une seule civilisation.

«La Fondation des trois cultures, un espace de dialogue entre les cultures»

Le président de la région de l’Andalousie, Juan Manuel Moreno, a mis en avant, mardi à Rabat, l’importance de la Fondation des trois cultures en tant qu’espace de dialogue entre les cultures, ainsi que son rôle dans la consolidation de l’échange entre les peuples du pourtour méditerranéen. Dans une allocution en ouverture du conseil d’administration de la Fondation, qui s’est tenu au siège du ministère des Affaires étrangères et de la coopération internationale et pour la première fois à Rabat depuis sa création en 1999, M. Moreno a souligné que la Fondation, qui mise sur l’action culturelle pour combattre les préjugés, est devenue une référence en matière de réflexion sur les grands problèmes et défis que connaissent les deux rives de la Méditerranée. Le modèle présenté par la Fondation en matière de coopération entre les deux rives de la Méditerranée en fait un important interlocuteur, notamment dans des conditions marquées par la montée du fondamentalisme, les aspirations communautaires et discriminatoires, l’extrémisme violent et le rejet de l’autre, a-t-il noté.

 

Articles similaires

Le peuple marocain et la famille de la résistance nationale et de l'Armée de libération célèbrent, demain jeudi, le 61e anniversaire du coup d’envoi des travaux de construction de la route Al Wahda, un événement historique au lendemain de l’indépendance du Maroc et l’une des illustrations du grand jihad annoncé par feu S.M. Mohammed V dès son retour d’exil. Le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération rappelle à cette occasion que le défunt Souverain avait lancé, le 15 juin 1957 à partir de Marrakech, un appel à la mobilisation de la jeunesse marocaine pour participer à cet immense projet destiné à relier le nord au sud du Royaume et qui constitue un bel exemple de l’unité et de la symbiose entre le Trône et le peuple. Disposant au lendemain de l’indépendance d’un réseau routier de quelque 20.000 km qui ne couvrait pas totalement toutes les régions, le regretté Souverain avait décidé la mise en œuvre d’une politique novatrice en matière d’infrastructures, à travers la mise en place d’un réseau routier moderne et fluide. Une telle politique avait permis la réalisation d’une route de 80 km reliant Taounate à Ketama, baptisée «Route Al Wahda» pour souligner encore une fois les valeurs de solidarité et d’unité nationale dont sont imprégnés les jeunes Marocains. Ce chantier gigantesque, qui incarnait les nobles valeurs de coopération visant, entre autres, à surmonter les divers obstacles hérités de la période coloniale, a réuni un total de 12.000 jeunes Marocains issus de différentes régions du Royaume, soit 4.000 bénévoles par mois, qui avaient participé à ce chantier durant les trois mois d’été, et ayant suivi, en même temps, des cours d’éducation pédagogique et civique, ainsi que des exercices militaires. Ce volontariat a reflété la consécration du militantisme et du service civique pour édifier un Maroc libre et indépendant. Le défunt Souverain a donné, le vendredi 5 juillet 1957, le coup d’envoi du chantier national de la route Al Wahda, il s’est rendu sur place pour observer l’avancement des travaux, avant d'accomplir la prière du vendredi à Ikaouen. Les trois mois de construction, allant de juillet à octobre 1957, ont donné l’exemple de la parfaite symbiose entre le peuple et l’auguste Trône alaouite, et ont illustré l’action bénévole au service de l’édification et du développement du Maroc indépendant, souligne la même source. Tous les Marocains ont célébré en octobre la fin des travaux, un événement phare symbole d’un élan de mobilisation de la jeunesse marocaine, qui avait fait preuve d’une grande abnégation dans le travail. À cette occasion, Feu S.M. Mohammed V s’était exprimé devant les bénévoles : «Combien notre cœur ressent la satisfaction et le réconfort en vous retrouvant aujourd’hui à un moment où vos travaux ont été – Dieu merci – couronnés de succès et où apparaissent clairement et au grand jour les résultats de vos efforts soutenus. De fait, vous avez prouvé au monde entier que les enfants du Maroc savent bien assumer leurs responsabilités et que lorsqu’ils s’assignent un objectif, quel qu’en soit l’enjeu, ils peuvent le réaliser». Le regretté souverain a également salué le courage de la jeunesse marocaine et son implication réelle dans le développement du pays. Le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, tout comme le peuple marocain, considèrent que la célébration de cet événement offre l’occasion de se remémorer les valeurs de solidarité et d’abnégation ayant permis la réalisation de cette route, symbole éternel de l’unification du pays, des valeurs qui incitent aujourd’hui à la mobilisation pour la poursuite de l’œuvre de développement humain durable, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, saluant à cette occasion les grandes initiatives et les grands chantiers de réforme et de développement humain et durable lancés  au Maroc. n                                                                                 L.M.
Le peuple marocain et la famille de la résistance nationale et de l'Armée de libération célèbrent, demain jeudi, le 61e anniversaire du coup d’envoi des travaux de construction de la route Al Wahda, un événement historique au lendemain de l’indépendance du Maroc et l’une des illustrations du grand jihad annoncé par feu S.M. Mohammed V dès son retour d’exil. Le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération rappelle à cette occasion que le défunt Souverain avait lancé, le 15 juin 1957 à partir de Marrakech, un appel à la mobilisation de la jeunesse marocaine pour participer à cet immense projet destiné à relier le nord au sud du Royaume et qui constitue un bel exemple de l’unité et de la symbiose entre le Trône et le peuple. Disposant au lendemain de l’indépendance d’un réseau routier de quelque 20.000 km qui ne couvrait pas totalement toutes les régions, le regretté Souverain avait décidé la mise en œuvre d’une politique novatrice en matière d’infrastructures, à travers la mise en place d’un réseau routier moderne et fluide. Une telle politique avait permis la réalisation d’une route de 80 km reliant Taounate à Ketama, baptisée «Route Al Wahda» pour souligner encore une fois les valeurs de solidarité et d’unité nationale dont sont imprégnés les jeunes Marocains. Ce chantier gigantesque, qui incarnait les nobles valeurs de coopération visant, entre autres, à surmonter les divers obstacles hérités de la période coloniale, a réuni un total de 12.000 jeunes Marocains issus de différentes régions du Royaume, soit 4.000 bénévoles par mois, qui avaient participé à ce chantier durant les trois mois d’été, et ayant suivi, en même temps, des cours d’éducation pédagogique et civique, ainsi que des exercices militaires. Ce volontariat a reflété la consécration du militantisme et du service civique pour édifier un Maroc libre et indépendant. Le défunt Souverain a donné, le vendredi 5 juillet 1957, le coup d’envoi du chantier national de la route Al Wahda, il s’est rendu sur place pour observer l’avancement des travaux, avant d'accomplir la prière du vendredi à Ikaouen. Les trois mois de construction, allant de juillet à octobre 1957, ont donné l’exemple de la parfaite symbiose entre le peuple et l’auguste Trône alaouite, et ont illustré l’action bénévole au service de l’édification et du développement du Maroc indépendant, souligne la même source. Tous les Marocains ont célébré en octobre la fin des travaux, un événement phare symbole d’un élan de mobilisation de la jeunesse marocaine, qui avait fait preuve d’une grande abnégation dans le travail. À cette occasion, Feu S.M. Mohammed V s’était exprimé devant les bénévoles : «Combien notre cœur ressent la satisfaction et le réconfort en vous retrouvant aujourd’hui à un moment où vos travaux ont été – Dieu merci – couronnés de succès et où apparaissent clairement et au grand jour les résultats de vos efforts soutenus. De fait, vous avez prouvé au monde entier que les enfants du Maroc savent bien assumer leurs responsabilités et que lorsqu’ils s’assignent un objectif, quel qu’en soit l’enjeu, ils peuvent le réaliser». Le regretté souverain a également salué le courage de la jeunesse marocaine et son implication réelle dans le développement du pays. Le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de libération, tout comme le peuple marocain, considèrent que la célébration de cet événement offre l’occasion de se remémorer les valeurs de solidarité et d’abnégation ayant permis la réalisation de cette route, symbole éternel de l’unification du pays, des valeurs qui incitent aujourd’hui à la mobilisation pour la poursuite de l’œuvre de développement humain durable, sous la conduite éclairée de S.M. le Roi Mohammed VI, saluant à cette occasion les grandes initiatives et les grands chantiers de réforme et de développement humain et durable lancés au Maroc. n L.M.

Services

Météo

Casablanca 14 octobre 2019

57.2°F

14°C

Meteo Casablanca
  • 21.4°C
    mostlycloudy
  • 20.4°C
    mostlycloudy
  • 18.6°C
    cloudy
  • 17.2°C
    cloudy
  • 18.7°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 14 octobre 2019

  • As-sobh : 06:07
  • Al-chourouq : 07:31
  • Ad-dohr : 13:22
  • Al-asr : 16:30
  • Al-maghrib : 19:02
  • Al-ichae : 20:16

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TV5
Télématin

07:20

Chaine : Disney Channel
Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat noir S02E1...

07:45

Chaine : Bein Sports HD15
CA SE PASSE SUR BEIN SPORTS

07:15

Chaine : Bein Sports Global
St Raphael vs Montpellier - Handball French Stars League 2019/20

06:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 14 octobre 2019

57.2°F

14°C

Meteo Casablanca
  • 21.4°C
    mostlycloudy
  • 20.4°C
    mostlycloudy
  • 18.6°C
    cloudy
  • 17.2°C
    cloudy
  • 18.7°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 14 octobre 2019

  • As-sobh : 06:07
  • Al-chourouq : 07:31
  • Ad-dohr : 13:22
  • Al-asr : 16:30
  • Al-maghrib : 19:02
  • Al-ichae : 20:16

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.42 %

+0.43 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TV5
Télématin

07:20

Chaine : Disney Channel
Miraculous, les aventures de Ladybug et Chat noir S02E1...

07:45

Chaine : Bein Sports HD15
CA SE PASSE SUR BEIN SPORTS

07:15

Chaine : Bein Sports Global
St Raphael vs Montpellier - Handball French Stars League 2019/20

06:30

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X