Éco Actu

Pêche et aquaculture

Les filets d'Halieutis bien remplis

author Mohamed Amine Hafidi,

La pêche aura été bonne pour une bonne partie des 250 exposants à la cinquième édition du salon Halieutis. Un salon de premier plan qui a confirmé, encore une fois, la place stratégique qu’occupe la pêche dans l’économie du pays. Le programme a été aussi riche que diversifié au grand bonheur des visiteurs et des exposants venus prospecter le marché. Plusieurs exposants ont manifesté leur satisfaction quant aux courants d’affaires noués, particulièrement orientés Afrique, notamment par les partenaires traditionnels du Maroc, la France et l’Espagne. Tour d’horizon.

La cinquième édition du Salon Halieutis a clôturé sur une bonne note. Entre échanges, signatures de conventions, réseautage et business, la messe de la pêche maritime a encore une fois confirmé son rôle de véritable vitrine de l’industrie de la pêche marocaine. Les exposants sondés par le «Matin-Éco» sont unanimes : le salon a été une réussite. Lahoucine Atarguine, directeur Ventes et export département Produits de la mer chez CMCP-International Paper ne cache pas sa satisfaction. «C’est la 4e fois que nous participons à ce salon et nous ne le regrettons pas. C'est pour nous l'occasion de présenter nos produits de carton et emballage ondulé et je peux vous dire que nous avons pu rencontrer plusieurs prospects intéressés par nos produits», souligne Atarguine. Parmi ces prospects figurent les participants africains, un nouveau relais de croissance pour le groupe. «Nous ciblons les pays de l’Afrique de l’Ouest et ce salon nous a permis de rencontre, par exemple, des prospects mauritaniens, sénégalais et guinéens et nous sommes confiants en la concrétisation de plusieurs partenariats dans ces pays», nous déclare-t-il.

Les Espagnols de plus en plus intéressés par la transformation
Du business. C’est le mot d’ordre chez plusieurs exposants interrogés par le «Matin-Éco», comme Hector Morales, cet espagnol venu spécialement pour nouer des relations d’affaires, également orientées Afrique. «Nous sommes heureux de participer à ce salon. Nous comptons déjà des partenaires au Maroc notamment à Agadir, mais nous ambitionnons de renforcer notre présence à Dakhla, en Mauritanie et au Sénégal, et il n’y a pas mieux que ce salon pour rencontrer des prospects et futurs partenaires. C’est le lieu idéal pour faire des affaires», nous déclare Hector Morales, directeur des ventes régional chez Simrad, fournisseur espagnol de technologies pour une pêche durable. Les Espagnols ont été nombreux à exposer leurs savoir-faire dans le secteur de la pêche maritime à Agadir. Ils entendent se positionner comme partenaire privilégié du Maroc dans l’industrie de la pêche et ils ne s’en cachent pas. En témoigne la présence de Luis Planas Puchades, ministre espagnol de l’Agriculture et de la Pêche qui a choisi le salon Halieutis pour sa première visite officielle au Maroc. Accompagné d’une importante délégation, le ministre espagnol a rencontré Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime. Les deux responsables ministériels se sont engagés à «étudier les moyens futurs d’une collaboration à même d'insuffler une nouvelle dynamique au partenariat bilatéral entre le Maroc et l’Espagne», lit-on dans un communiqué publié à l'issue de la rencontre. 
Opération séduction réussie donc des Espagnols qui ne veulent plus se contenter de pêcher dans les eaux marocaines, mais ambitionnent d’investir davantage dans des unités de transformation, dans l’aquaculture et les technologies de pêche,  entre autres.
Les Français ne sont pas en reste. Une trentaine d’entreprises spécialisées, menée par Business France, ont exposé leur savoir-faire. Philippe-Edern Klein, président de la Chambre française de commerce et d’industrie du Maroc (CFCIM), se réjouit de cette participation, «signe d’une relation solide de longue date dans le secteur de la pêche», nous déclare-t-il.

Halieutis, lieu idéal pour révéler ses dernières innovations
Par ailleurs, plusieurs entreprises ont choisi cet événement phare pour présenter leurs dernières innovations, à l’image de Mifa Equipement, filiale du groupe Mifa. «Notre présence ne s’inscrit pas dans un objectif purement économique. Ce salon nous sert surtout de vitrine pour nos dernières innovations visant une valorisation et une préservation des ressources halieutiques. Nous avons ainsi présenté nos dernières balises de détresse qui permettent de sauver des vies et identifier des bateaux en cas de panne ou de problème, une innovation qui a reçu un écho très favorable auprès des professionnels. Nous avons également présenté notre dernier outil de suivi des bateaux, le VMS», nous déclare non sans fierté Samir Lahlou, directeur exécutif de Mifa pôle Services. Halieutis, c’est aussi deux journées de rencontres et conférences scientifiques où des experts internationaux de renom sont venus débattre de la durabilité et de l’apport indéniable de la technologie au secteur. 
Côté officiel, la tutelle a multiplié les rencontres et les accords, comme celui signé avec la FAO en faveur de la pêche artisanale, l’Office national des pêches (ONP) avec ses partenaires français ou encore les conventions conclues avec les Russes et Norvégiens, sans oublier la rencontre de haut niveau, tenue la veille de l’inauguration du salon, sur l’initiative de la Ceinture bleue et qui a réuni pas moins de 17 ministres (www.lematin.ma).
Outre les rencontres officielles et les meetings d’affaires, des moments de joie et de bonne humeur ont aussi ponctué ces jours, notamment grâce aux animations de groupes percussionnistes ou encore les chants improvisés de participantes africaines qui ont égayé les stands.  Halieutis, ce n'est pas qu'une affaire d'adultes. Les enfants ont eu droit à un espace dédié et bien aménagé qui a accueilli quotidiennement 200 élèves de la région. Ils ont pu bénéficier d’ateliers de robotique, de recherche scientifique, de coloriage, de jeux virtuels et de visites thématiques. Une grande salle de cinéma a été aménagée pour projeter des films ludiques qui traitent des océans et du milieu halieutique. «Tous les enfants qu’on accueille se sentent tellement bien qu’ils refusent de quitter les lieux», nous lance Ali Ajjoul, responsable de l’espace animation du salon. Car Halieutis, c’est aussi ça. Un salon pour sensibiliser la nouvelle génération sur les enjeux de durabilité et la préservation des ressources naturelles.  


Témoignages

 Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture  et de la pêche maritime

«Halieutis est le plus grand salon africain de la Pêche maritime»​

«Le salon Halieutis est aujourd’hui le plus grand salon africain de la pêche maritime. C’est un rendez-vous international qui répond aux besoins de nombreux acteurs, marins, professionnels et chercheurs, en matière de marketing, de mécanisation, de partage de connaissances et de promotion des investissements. Nous nous félicitons, par ailleurs, du choix de la Norvège en tant que pays invité d’honneur de cette 5e édition. Il s’agit d’un pays producteur et exportateur de premier plan. Son intérêt pour le salon Halieutis et la présence d’un grand nombre de ministres étrangers, témoignent de notre compétence et de notre expertise dans le domaine de la pêche maritime et de l’aquaculture. Rappelons que le Maroc est le premier producteur de produits marins en Afrique, dix-septième au plan mondial et premier exportateur de sardine de la planète.»

Claudia Wiedey, ambassadrice de l’Union européenne au Maroc

  «La durabilité est au centre de l’accord de pêche Maroc-UE»

«C’est la première fois que je visite ce salon. L’Union européenne (UE) y a toujours participé, car la pêche est un secteur stratégique dans le cadre du partenariat solide qui lie le Maroc et l’UE. Je tiens à rappeler à cette occasion que le parlement européen a adopté il y a quelques jours le nouveau protocole d’accord de pêche le liant au Maroc et nous ne pouvons que nous en féliciter. Un accord qui englobe cette exigence de durabilité et de protection des ressources halieutiques, des responsabilités que nous partageons avec le Maroc qui s’est inscrit dans cette politique ambitieuse de durabilité. En témoigne son initiative “Ceinture bleue” qui jouit d’ailleurs de notre adhésion.»

Brahim Hafidi, président de la région Souss-Massa

 «La région Souss-Massa dispose d’infrastructures de premier plan»​

«La pêche et l’aquaculture occupent une place importante dans l’économie de la région Souss-Massa. Celle-ci dispose de 1.400 unités dans la pêche artisanale, 300 chalutiers pour la pêche côtière et plus de 200 bateaux pour la pêche hauturière. 
C’est un secteur qui emploie 30.000 personnes. La ville d’Agadir est fière de son grand port polyvalent, où la pêche occupe une place centrale, avec 7 points de débarquement aménagés et 4 en cours de construction. Nous disposons également d’un parc, Haliopolis, où 50 lots ont été vendus et où 16 usines tournent déjà. De même, la région compte 85 unités de transformation et valorisation de poisson. Ces infrastructures, qui valorisent le secteur et facilitent la commercialisation, vont se renforcer grâce à la stratégie Halieutis. Je suis confiant quant à l’avenir de l'activité qui a enregistré une croissance moyenne de 9% ces 5 dernières années.»


Mobilisation médiatique record

Plus de 200 journalistes représentant la presse écrite, les médias électroniques, la presse audiovisuelle, les agences de presse et la presse accréditée au Maroc ont pris part à la cinquième édition du salon Halieutis. C'est ainsi que plus de 16 pays étrangers ont été représentés par leurs médias, notamment la Norvège, l’Espagne, la Russie, la France, l’Angleterre, l’Arabie saoudite, la Chine, les États-Unis, la Côte d'Ivoire, la Mauritanie et le Gabon.

Entre échanges, signature de conventions, réseautage et business, la messe de la pêche maritime a encore une fois confirmé son rôle de véritable vitrine de l’industrie de la pêche marocaine.

Services

Météo

Casablanca 26 avril 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 avril 2019

  • As-sobh : 05:11
  • Al-chourouq : 06:44
  • Ad-dohr : 13:33
  • Al-asr : 17:10
  • Al-maghrib : 20:14
  • Al-ichae : 21:35

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go ! S01E17

09:25

Chaine : Bein Sports HD1
Chile vs Argentina 2016 The Final

07:30

Chaine : W9
W9 hits

08:00

Chaine : France 24
DANS LA PRESSE (30)

09:21

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 26 avril 2019

64°F

18°C

Meteo Casablanca
  • 21 ºC
    mostlycloudy
  • 13 ºC
    nt_cloudy
  • 19 ºC
    chancerain
  • 11 ºC
    nt_partlycloudy
  • 18 ºC
    partlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 26 avril 2019

  • As-sobh : 05:11
  • Al-chourouq : 06:44
  • Ad-dohr : 13:33
  • Al-asr : 17:10
  • Al-maghrib : 20:14
  • Al-ichae : 21:35

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.19 %

+0.19 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go ! S01E17

09:25

Chaine : Bein Sports HD1
Chile vs Argentina 2016 The Final

07:30

Chaine : W9
W9 hits

08:00

Chaine : France 24
DANS LA PRESSE (30)

09:21

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X