Nation

Initiative nationale pour le développement humain

Le Maroc commence à récolter les premiers fruits de sa stratégie visant à généraliser l’enseignement préscolaire

LE MATIN

Le Maroc commence à récolter les premiers fruits de sa stratégie visant  à généraliser l’enseignement préscolaire

Le Maroc commence à récolter les premiers fruits de sa stratégie visant à généraliser l’enseignement préscolaire, a souligné, mercredi à Benguérir, le wali, coordonnateur national de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), Mohamed Dardouri. «Depuis le lancement de la troisième phase de l’INDH, nous avons mis en place une stratégie qui a adopté les meilleures approches internationales dans le domaine de la santé et de l’enseignement préscolaire, tout en veillant à associer les ministères concernés (le ministère de l’Éducation nationale et le ministère de la Santé, entre autres), les organisations internationales (Unicef) et la société civile», a-t-il ajouté lors de la cérémonie de lancement officiel de la campagne nationale d’information et de sensibilisation pour le développement de la petite enfance, organisée par l’INDH du 21 octobre au 4 novembre prochain.
Après avoir affirmé que le développement de la petite enfance, clé de la croissance socio-économique future d’un pays, est une entreprise à plusieurs dimensions et de longue haleine et requiert, à ce titre, la mobilisation de tous les citoyens, M. Dardouri a indiqué que quelque 10.000 unités d’enseignement préscolaire seront construites durant les 5 prochaines années dans le cadre de la troisième phase de l’INDH alors que 5.000 autres unités bénéficieront de programmes de mise à niveau dans le cadre de ce Chantier Royal.
Ce projet d’envergure vise à généraliser l’accès à un enseignement préscolaire de qualité, notamment dans les zones rurales et éloignées, qui sera de nature à faciliter l’intégration scolaire des enfants et la réussite dans leurs études, et favorisera l’amélioration du classement du Maroc en ce qui concerne l’indice du capital humain, a-t-il précisé, faisant savoir que trois milliards de DH doivent être mobilisés annuellement pour garantir la réussite et l’atteinte des objectifs fixés par l’INDH au sujet de l’enseignement préscolaire. M. Dardouri, qui a tenu à rappeler que l’INDH a érigé le développement de la petite enfance en objectif prioritaire de sa troisième phase lancée en septembre 2018 par Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a relevé que la santé de l’enfant représente un levier essentiel pour le développement du capital humain.

Dans ce cadre, il a fait savoir qu’il sera procédé à l’équipement et la réhabilitation des centres sanitaires et les «Dour Al Omouma» et à la construction d’autres, le but étant d’assurer un suivi de la santé de la mère et de l’enfant et de réduire la mortalité maternelle et infantile, notamment dans les zones rurales et enclavées.
Il s’agit aussi d’améliorer la nutrition chez les mères et les enfants afin de faire face au retard de croissance chez les enfants, dû à la malnutrition, a-t-il expliqué.
Le gouverneur de la province de Rehamna, Aziz Bouignane, a indiqué, pour sa part, que le développement de la petite enfance constitue un outil efficace et un levier essentiel pour réduire les disparités sociales et territoriales. Un enseignement de qualité, une alimentation saine et équilibrée et un suivi médical sont des éléments de nature à permettre aux enfants de faire face aux défis de la vie et de leur offrir davantage de chances pour réussir, que ce soit dans l’école et/ou en milieu professionnel, a-t-il insisté.
En dépit des acquis et des réalisations dans des domaines qui contribuent au développement de la petite enfance, notamment la généralisation de la vaccination, le Maroc fait encore face à plusieurs défis liés essentiellement à la réduction de la mortalité maternelle et infantile, à l’amélioration de l’alimentation et à la généralisation de l’enseignement préscolaire, a-t-il fait remarquer. Et de faire noter que le Royaume est en mesure de relever ces défis grâce à la convergence des interventions des acteurs et en accordant davantage d’importance à la qualité des services et en instaurant des mécanismes de suivi et d’évaluation lors de l’élaboration des projets, mettant en exergue le rôle important joué par l’INDH en identifiant les priorités, en fédérant les efforts de tous les intervenants et en mobilisant les différents acteurs (familles, pouvoirs publics, secteur privé et société civile).

Les autres intervenants, dont des élus, des chefs de services extérieurs et des représentants de la société civile, ont salué cette initiative visant à organiser cette campagne nationale d’information et de sensibilisation pour le développement de la petite enfance, appelant à procéder à l’accompagnement et à l’évaluation des projets lors de leur mise en œuvre.
La campagne nationale d’information et de sensibilisation pour le développement de la petite enfance a été lancée, mercredi, à partir de Benguérir. Cette opération de grande portée symbolique intervient en traduction des Hautes Orientations contenues dans le Message adressé par Sa Majesté le Roi Mohammed VI aux participants aux premières Assises nationales du développement humain, le 19 septembre 2019. Elle a pour premier objectif de sensibiliser les citoyens à l’importance de cette étape initiale de la vie pour le développement du capital humain. Elle vise un très large public de citoyens avec, cependant, des messages ciblant plus particulièrement les parents des enfants en bas âge, les professionnels et acteurs du domaine de la petite enfance, ainsi que les responsables et décideurs, appelés à prendre les mesures adéquates en matière de santé maternelle et infantile ou encore d’éducation préscolaire.
Des rencontres réunissant les parties concernées – pouvoirs publics, tissu associatif, représentants du secteur privé et experts – sont prévues dans le but de faire adhérer l’ensemble de ces acteurs à cette vision, en plus des visites de terrain dans les provinces et préfectures du Royaume, qui permettront d’évaluer le bon déroulement des réalisations et des chantiers de l’INDH en relation avec le développement de la petite enfance, notamment la création ou la réhabilitation d’unités préscolaires en milieu rural. 

Services

Météo

Casablanca 29 février 2020

65.66°F

18.7°C

Meteo Casablanca
  • 15.8°C
    mostlycloudy
  • 14.5°C
    mostlycloudy
  • 14.7°C
    mostlycloudy
  • 14°C
    cloudy
  • 14.8°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TV5
On n'est pas couché - Avec Anne Berest, Lolita Chammah, Philippe Manoeuvre...

23:04

Chaine : Bein Sports HD8
ATP Masters 1000 Season Review 2019

22:00

Chaine : Bein Sports HD1
El Clasico the movie

00:30

Chaine : Animaux

00:00

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 29 février 2020

65.66°F

18.7°C

Meteo Casablanca
  • 15.8°C
    mostlycloudy
  • 14.5°C
    mostlycloudy
  • 14.7°C
    mostlycloudy
  • 14°C
    cloudy
  • 14.8°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TV5
On n'est pas couché - Avec Anne Berest, Lolita Chammah, Philippe Manoeuvre...

23:04

Chaine : Bein Sports HD8
ATP Masters 1000 Season Review 2019

22:00

Chaine : Bein Sports HD1
El Clasico the movie

00:30

Chaine : Animaux

00:00

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X