Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Quatre sections où l’Afrique et ses auteurs sont mis en relief

La France réserve une programmation riche et très diversifiée pour cette 25e édition du Salon international de l’édition et du livre (SIEL), qui se déroulera du 7 au 17 février. Quatre sections sont prévues pour cette année : celle de l’hommage à l’éditeur Paul Otchakovsky-Laurens et celle de l’Afrique, celle de la traduction et celle conçue pour les signatures et présentations d’œuvres.

Quatre sections où l’Afrique  et ses auteurs sont mis en relief
Ph. Kartouch

Le pavillon français se veut un espace pour faire se rencontrer les éditeurs marocains et français, pour intensifier la collaboration, la co-édition, les traductions… «L’année dernière, nous avons réalisé une belle programmation et nous continuons sur cette même optique, en livrant un menu minutieusement préparé en fonction de la thématique du Salon», souligne Amina Mddeb, responsable du Pôle Livre et Médiathèques à l’Institut français-ambassade de France au Maroc. 

Ainsi, avec la section Afrique, le pavillon de la France souhaite mettre en valeur la pensée africaine d’aujourd’hui avec les principaux auteurs de cette pensée. Plusieurs ouvrages seront exposés, dont «L’Afrique en mouvement», puis «Dieu, les migrants et l’Afrique» qui est un ouvrage collectif, entre autres. C’est un ensemble des principaux penseurs et auteurs africains et marocains, s’intéressant à l’Afrique, qui seront présentés au SIEL. On peut citer Achile Mbembe, Barbara Cassin, Felwine Sarr ou encore Souleymane, Bachir, Mehdi Alioua, Driss Jaydane, Simon Njami, Bertrand Hirsch qui œuvrent à la diffusion d’une pensée africaine sur l’Afrique, notamment à travers la traduction de certains de leurs ouvrages. «“En quête d’Afrique” est l’intitulé de cette section qui estime faire découvrir au large public du Salon, souligne Amina Mddeb, un panorama actualisé des relations qui lient l’Afrique de part et d’autre du Sahara, et ce, à travers toutes les formes du livre, notamment le roman, l’essai, la jeunesse, les beaux-arts, la bande dessinée… qui seront discutés et débattus dans des tables rondes thématiques et des nocturnes, dont les mots clés sont la quête de l’Afrique. Les nocturnes sont plus festives et plus distrayantes. Par exemple, celles de l’Afrique seront relayées par des chants et l’imaginaire et l’art africain».

Pour l’hommage de cette année, il sera rendu à Paul Otchakovsky-Laurens, fondateur des éditions P.O.L, décédé l’année précédente au moment où il devait venir au Salon. Pour cette occasion seront présents le nouveau directeur des éditions P.O.L et quatre auteurs, à savoir Nathalie Azoulai, Frédéric Boyer, Nicolas Fargues et Jean Rolins.

«Nous avons conclu des partenariats avec des écoles publiques et privées pour des rencontres avec les jeunes écoliers, afin de les inciter à la lecture et la découverte d’histoires impressionnantes. Ce sont des matinées jeunesse où seront présentés des contes en langues arabe et française. Il y aura des ateliers de dessins animés par des professionnels, des Mangas et ateliers d’écriture», indique la responsable du Pôle Livre et Médiathèques à l’Institut français, A. Mddeb. Et d’ajouter que «pour les signatures, des auteurs marocains et français vont se succéder tous les après-midi sur le stand France pour présenter et débattre autour 

de leurs ouvrages».                                

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.