Nation

En attendant la reconduction du contrat programme qui a pris fin en 2016

Royal Air Maroc affiche ses ambitions continentales et sa ferme volonté de contribuer au chantier de la régionalisation et au développement du tourisme

author Brahim Mokhliss, LE MATIN

Mardi, 21 mai, le président directeur général de la Royal Air Maroc, Abdelhamid Addou, a passé son oral au Parlement devant les membres de la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants. Cette séance, qui entre dans le cadre de la discussion du rapport de la Cour des comptes relatif à la compagnie aérienne nationale, a permis à M. Addou de mettre en avant les efforts de la RAM pour se hisser rang de compagnie d’envergure internationale mais aussi de dresser les enjeux et les défis de son développement dans un environnement hautement concurrentiel, voire agressif, sachant que le dernier contrat programme a expiré en 2016 sans être renouvelé jusqu’à présent.

Intervenant mardi dernier devant la commission du contrôle des finances publiques à la Chambre des représentants, le président directeur général de la Royal Air Maroc (RAM), Abdelhamid Addou, a mis un point d’honneur à rappeler le développement de la compagnie et l’évolution de ses investissements et de son chiffre d’affaires dans un contexte marqué par la concurrence acharnée, par l’instabilité au niveau régional et par la volatilité des prix du pétrole.
Il a également mis en relief la stratégie de développement de RAM qui ambitionne de devenir une compagnie à dimension internationale, mais qui contribue à la mise en œuvre du chantier de la régionalisation avancée et à la promotion du secteur du tourisme. Autant de défis qui ne peuvent être relevés sans l’accompagnement et l’appui des pouvoirs publics. L’exemple d’Air Algérie, qui depuis quelque temps a initié une stratégie de développement à l’échelle du continent est très significatif, à cet égard, puisqu’elle bénéficie d’un appui généreux de l’État algérien. L’exemple de Ethiopian Airlines est tout aussi probant puisque cette compagnie a bénéficié de l’aide de l’État pour moderniser sa flotte. Pour RAM, le contrat programme, qui a expiré en 2016, n’a pas été renouvelé jusqu’à présent. Et pourtant la compagnie nationale a mis en place un plan de développement ambitieux De la sorte, il a souligné l’importance du contrat programme qui lie la compagnie nationale à l’État, ce qui est une dimension stratégique à même de garantir et d’appuyer la continuité des établissements et institutions publics en général.
Cependant, l’opérateur national a un plan ambitieux, a-t-il souligné, qui entend mettre la compagnie parmi les opérateurs aériens de renom. Ainsi, la RAM a pu réaliser un chiffre d’affaires de 16,7 milliards de dirhams au cours de l’année 2018 (avec une évolution de 16% par rapport à 2016) et assuré le transport de 7,5 millions passagers au cours de la même année, malgré la conjoncture difficile marquée par la montée du prix du pétrole (le carburant représente 30% des coûts d’exploitation), des grèves du staff technique… Malgré ces contraintes, l’opérateur aérien a un ambitieux plan de développement dont le but est de maintenir la compagnie à sa place d’opérateur national rayonnant.
Visant à se positionner en tant que leader africain et à participer au développement économique du Royaume, RAM mise sur le développement de sa flotte en portant le nombre d’appareils au double d’ici dix ans. Elle mise aussi sur le renforcement de sa présence sur les axes Europe Afrique de l’Ouest tout en développant de nouveaux axes géographiques.
La compagnie table aussi sur la transformation digitale en répondant aux exigences des clients. Cette stratégie de développement prend en compte le programme de développement touristique national. Dans ce sens, de nombreuses nouvelles destinations sont programmées misant sur les plus prometteuses à travers le hub Casablanca. De même, ce plan de développement prévoit des efforts pour renforcer les lignes intérieures et améliorer l’offre afin de consolider la connexion entre les régions.
D’ailleurs, c’est à ce niveau que le PDG de la RAM a évoqué les actions menées par l’entreprise dans le cadre de l’appui au chantier de la régionalisation. Il a cité les conventions scellées avec les différentes régions en partenariat avec le département du Tourisme et celui de l’Intérieur. Ces conventions visent à améliorer les capacités de connexion de ces régions avec le réseau international de la compagnie notamment à travers le hub Casablanca. Dans ce cadre, la RAM assure quelque 25 lignes aériennes entre la capitale économique et les différentes villes ainsi qu’entre certaines villes. Il s’agit de 80 vols internes recensés par semaine, dont la moitié dans le cadre de conventions avec les régions.
Il a également insisté sur le positionnement de la compagnie sur le plan africain, ce qui permet à l’entreprise de participer positivement à la diplomatie économique du Roayume. En effet, a-t-il insisté, l’Afrique occupe une place de choix dans la stratégie de la RAM. Politique qui a été renforcée au cours de ces dernières années. La compagnie a agi pour renforcer l’offre et les activités en direction de ce continent en inaugurant de nouvelles lignes et en renforçant la cadence des vols de celles déjà existantes. «Nous avons augmenté le nombre des vols directs entre le Maroc et le Sénégal à 20 vols par semaine et à 7 entre Casablanca Nouakchott. Parallèlement, nous avons revisité le plan des vols en les renforçant et en améliorant leurs conditions. C’est le cas de plusieurs destinations telles que Conakry, Libreville, Bamako, Accra… et aussi en se dotant d’un nouvel appareil (la 767) dédié au fret. La compagnie offre, de la sorte, un réseau dense permettant de connecter l’Afrique avec les plus importantes plateformes d’import-export et répondant aux demandes croissantes des opérateurs économiques marocains et africains pour intégrer le marché mondial, a-t-il déclaré. Le PDG de la RAM a cité bien d’autres actions menées au niveau du continent nommément le renforcement de l’identité culturelle de l’Afrique. 

Services

Météo

Casablanca 21 juillet 2019

68.9°F

20.5°C

Meteo Casablanca
  • 23.1°C
    cloudy
  • 22.5°C
    cloudy
  • 21.9°C
    cloudy
  • 21.9°C
    mostlycloudy
  • 22.2°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 21 juillet 2019

  • As-sobh : 04:50
  • Al-chourouq : 06:32
  • Ad-dohr : 13:42
  • Al-asr : 17:21
  • Al-maghrib : 20:43
  • Al-ichae : 22:10

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : France 2
N'oubliez pas les paroles !

18:10

Chaine : Bein Sports HD1
Algeria vs Senegal - Total AFCON 2019 Final

17:00

Chaine : TV5
Chacun son île - Hawaï (Big Island)

18:34

Chaine : Bein Sports HD10
Flag and Family

18:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 21 juillet 2019

68.9°F

20.5°C

Meteo Casablanca
  • 23.1°C
    cloudy
  • 22.5°C
    cloudy
  • 21.9°C
    cloudy
  • 21.9°C
    mostlycloudy
  • 22.2°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 21 juillet 2019

  • As-sobh : 04:50
  • Al-chourouq : 06:32
  • Ad-dohr : 13:42
  • Al-asr : 17:21
  • Al-maghrib : 20:43
  • Al-ichae : 22:10

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.54 %

+0.56 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : France 2
N'oubliez pas les paroles !

18:10

Chaine : Bein Sports HD1
Algeria vs Senegal - Total AFCON 2019 Final

17:00

Chaine : TV5
Chacun son île - Hawaï (Big Island)

18:34

Chaine : Bein Sports HD10
Flag and Family

18:30

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X