Les journaux du groupe Le Matin disponibles sur sa plateforme eMatin.ma en accès libre durant la période de confinement.

Je découvre !

Les journaux du groupe Le Matin disponibles sur sa plateforme eMatin.ma en accès libre durant la période de confinement.

Je découvre !

Nation

Gouvernement El Othmani II

Six nouveaux ministres prennent leurs fonctions, dix-neuf autres quittent le navire de l’Exécutif

LE MATIN

Plus de deux mois après le discours de S.M. le Roi Mohammed VI, à l’occasion du 20e anniversaire de Son accession au Trône, dans lequel le Souverain avait appelé à l’implication de nouvelles compétences dans les différents postes et niveaux de responsabilité, le nouveau gouvernement a vu le jour mercredi. Six nouveaux ministres ont rejoint l’équipe gouvernementale, au moment où 19 autres, dont 8 secrétaires d’État, ont quitté le navire de l’Exécutif. La nouvelle liste, composée de 23 ministres, en plus du Chef du gouvernement, est notamment marquée par le renforcement des «super-ministères». Plusieurs départements ont fusionné et des ministres se sont vus accorder de nouvelles attributions.

Mustapha Ramid
Ministre d’État chargé des Droits de l’Homme et des relations avec le Parlement

Juriste et défenseur des droits de l’Homme, il est une icône incontournable du PJD. Ayant démarré sa carrière dans un petit cabinet en face de Derb Sadni à Casablanca, il s’est imposé en tant que défenseur des détenus politiques islamistes. Un des premiers élus, en 1997, du parti, il a été choisi plusieurs fois chef du groupe parlementaire, puis ministre de la Justice et ministre d’État chargé des Droits de l’Homme. 

 

Abdelouafi Laftit
Ministre de l'Intérieur

Né le 29 septembre 1967 à Tafrisst, Abdelouafi Laftit occupe le poste de ministre de l’Intérieur depuis le 5 avril 2017. Diplômé de l’École polytechnique de Paris en 1989 et de l’École nationale des ponts et chaussées en 1991, M. Laftit a occupé les postes de gouverneur de la province Fahs-Anjra, de gouverneur de la province de Nador et de wali de la région Rabat-Salé-Zemmour-Zaer, gouverneur de la préfecture de Rabat.

 

Nasser Bourita
Ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidants à l'étranger

Né le 27 mai 1969 à Taounate, Nasser Bourita est un pur produit de l’école publique marocaine. Après une licence en droit public à la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Rabat en 1991, il a obtenu un Certificat d’études supérieures en Relations internationales (1993), puis un DES en Droit international public (1995) de la même faculté. En 2011, il est nommé secrétaire général du ministère des Affaires étrangères et de la coopération, puis ministre délégué auprès du même ministère en février 2016.

Mohamed Ben Abdelkader
Ministre de la Justice

Comptant parmi les sages du parti de l’USFP, il a dirigé la commission des relations extérieures du parti de la rose et avait siégé au sein de la commission d’arbitrage et d’éthique. Militant de longue date au sein du parti, notamment dans la section du Nord, il avait été très en vue du temps du gouvernement Abderhaman El Youssoufi. Profil qui lui a permis d’être proposé, en 2017, ministre chargé de la Réforme de l’administration et de la fonction publique.

Ahmed Toufiq
Ministre des Habous et des affaires islamiques

Historien, archéologue, ancien vice-doyen, conservateur de bibliothèque, écrivain… Ahmed Toufiq est également théologien. Ce qui lui a valu le titre de ministre des Habous et des affaires islamiques depuis 2002. En effet, il a été nommé chef de ce département aux gouvernements de 2007, 2012 et 2017. Il a à son actif de nombreuses productions littéraires, des traductions, des articles ainsi que des causeries religieuses…

Mohammed Hajoui Secrétaire général du gouvernement

Titulaire d’un doctorat en droit public, Mohammed Hajoui était professeur à l’École nationale d’administration à Rabat et à l’École des sciences de l’information (1977-1993). Il est également consultant en management public auprès d’organismes nationaux et internationaux. En 1993, il a été nommé par Feu S.M. le Roi Hassan II comme directeur de la fonction publique. En 1999, il était chargé du secrétariat général de la Primature et conseiller du Premier ministre pour les questions relatives à la réforme de l’administration.

Mohamed Benchaâboun 
ministre de l’Économie, des finances et de la réforme de l’Administration

Né à Casablanca le 12 novembre 1961, Mohamed Benchaâboun est lauréat de l’École nationale supérieure des télécommunications de Paris. Il a été nommé en 1996 en tant que directeur à l’Administration des Douanes et des impôts indirects puis directeur général de l’Agence nationale de réglementation des télécommunications en 2003. En février 2008, il a été nommé président-directeur général de la Banque Centrale Populaire.

Aziz Akhannouch
ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural, de l’eau et des forêts

Né en 1961 à Tafraout, M. Akhannouch est titulaire d`un diplôme en marketing de l’Université de Sherbrooke-Canada. Il est président du groupe Akwa, qui regroupe une cinquantaine de sociétés. Il a également occupé le poste de président du Conseil régional de Souss-Massa-Draâ, de 2003 à 2007. Il était par ailleurs membre du groupe de réflexion auprès de Feu S.M. le Roi Hassan II jusqu’en 1999, de la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement et membre administrateur de la Fondation Mohammed VI pour la réinsertion des détenus.

Saaïd Amzazi 
ministre de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Originaire de Sefrou, le ministre de l’Éducation nationale, Saaïd Amzazi, est plutôt un biologiste spécialisé en immunologie-biologie moléculaire, thème de sa thèse de doctorat. Ancien doyen et président d’université, ce militant du Mouvement populaire a assumé de multiples responsabilités d’ordre pédagogique avant d’être nommé, en janvier 2018, ministre de l’Éducation nationale.

Moulay Hafid Elalamy 
ministre de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique

Né le 13 janvier 1960 à Marrakech, Moulay Hafid Elalamy est diplômé en systèmes d’information de l’Université de Sherbrooke, dont il fut également gouverneur de la Faculté d’administration. Entamant sa carrière professionnelle au Canada en tant que conseiller senior auprès du ministère des Finances du Québec il rejoint le groupe ONA au Maroc où il occupa le poste de secrétaire général, aux côtés de celui de directeur général de sa filiale Assurance, avant de lancer sa propre compagnie. Il a été également président de la Confédération générale des entreprises du Maroc de 2006 à 2009.

Abdelkader Amara
ministre de l’Équipement, du transport, de la logistique et de l’eau

Né à Bouarfa (province de Figuig), le 28 janvier 1962, Abdelkader Amara est titulaire d’un doctorat de l’Institut agronomique et vétérinaire Hassan II en 1986 où il a été enseignant-chercheur jusqu’en 2002. Il exerça également en tant que conseiller scientifique auprès de l’Organisation mondiale des sciences basée en suède pendant 10 ans. Il a été ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies de janvier 2012 à octobre 2013, puis ministre de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement d’octobre 2013 à octobre 2016.

Aziz Rabbah 
ministre de l’Énergie, des mines et de l’environnement

Ingénieur de formation, spécialisé dans les nouvelles technologies de l’information, Aziz Rabbah, militant du PJD, ancien secrétaire générale de la jeunesse, élu… a intégré les rouages des ministères avant de devenir ministre. En effet, il a occupé plusieurs postes de responsabilité dans différents ministères avant de devenir, en 2012, ministre de l’Équipement et du transport puis de l’Énergie en 2017.

 

Jamila El Moussali 
ministre de la Solidarité, du développement social, de l’égalite et de la famille

Titulaire d’une licence en lettres de l’Université Ibn Zohr-Agadir, d’un diplôme d’Études supérieures de l’Université Mohammed V Rabat et d’un doctorat en Histoire de l’Université Hassan 1er d’Oujda, Mme El Moussali occupait le poste ministre déléguée auprès du ministre de l’Enseignement supérieur, puis secrétaire d’État chargée de l’Artisanat et de l’économie sociale. Elle est membre du secrétariat général du PJD.

 

Abdellatif Loudiyi
ministre délégué auprès du Chef du gouvernement, chargé de l’Administration de la Défense nationale

Occupant plusieurs postes de responsabilité dans diverses administrations publiques, Abdellatif Loudiyi a été nommé en 2010, par S.M. le Roi 
Mohammed VI, en tant que ministre délégué auprès du Premier ministre, chargé de l’Administration de la Défense nationale dans le gouvernement de Abbas El Fassi. M. Loudiyi a été reconduit au même poste dans le gouvernement de Abdelilah Benkirane puis dans le premier gouvernement de Saâd Eddine El Othmani.

Noureddine Boutayeb 
ministre délégué auprès du ministre de l’Intérieur

Né en 1957 à Casablanca, M. Boutayeb est un ingénieur diplômé de l’École centrale de Paris en 1979 et titulaire du diplôme d’études approfondies (DEA) en mécanique des sols (1981) et du diplôme d’ingénieur de l’École nationale des ponts et chaussées (1981). En 2003, le Souverain le nomme directeur des Affaires rurales au ministère de l’Intérieur. En mars 2006, il est nommé au poste de wali, directeur général des collectivités locales au ministère de l’Intérieur, puis en mars 2010, au poste de wali, secrétaire général du même ministère.

 

Nezha Bouchareb 
ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’urbanisme, de l’habitat et de la politique de la ville

Diplômée de l’école Mohammadia d’ingénieurs, spécialité Environnement et développement territorial, et lauréate de l’ISCAE, Nouzha Bouchareb est présidente du Connecting Group International. Membre du bureau politique du Mouvement populaire et coordinatrice du Comité de l’information et de la communication du parti. Elle est élue présidente du Réseau international de communication pour l’accès des femmes aux centres de prise de décision en février 2014. Le 6 juillet 2019, elle a été élue à la tête de l’Organisation de la femme harakie.

 

Nadia Fettah Alaoui ministre du Tourisme, 
de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale

Diplômée de HEC Paris, elle crée et gère en 2000 Maroc Invest Finances Group avant de rejoindre en 2005 Saham Group qui venait de racheter CNIA Assurance. Nadia Fettah Alaoui occupe alors la fonction de DG en charge du Pôle Support et Finances de cette dernière. Elle deviendra, en 2013, DG déléguée Finances et Fusions & Acquisitions de Saham Group avant d’être nommée DG de Saham Finances en 2017. Elle est également fondatrice et administratrice du Club des femmes administrateurs au Maroc.

 

Mohcine Jazouli
Ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger

Avec une longue expérience dans le domaine du consulting, M. Jazouli dirigeait le cabinet Valyans Consulting qu’il avait fondé il y a plus de douze ans avant de se voir confier le poste de ministre délégué auprès du ministre des Affaires étrangères et de la coopération internationale, chargé de la Coopération africaine dans la première version du gouvernement El Othmani. Diplômé de l’Université Paris-IX Dauphine, il est entré au Maroc en 1995 pour développer l’activité du cabinet international Ernst & Young (EY) avant de se lancer dans sa propre aventure.

 

Nezha El Ouafi
ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger

Titulaire d’une licence de l’Université Cadi Ayyad, d’un master en Sociologie spécialisée de l’Université Sorbonne Nouvelle et d’un doctorat en sociologie de l’Université Mohammed V, Mme El Ouafi a occupé plusieurs fonctions, dont celle d’enseignante en sciences sociales à l’Université d’Alessandria et de Vérone (Italie), chef du projet européen «Droits au mouvement des immigrés en Italie», à Turin, et Chef du projet de recherche «La Moudawana» à l’Institut euro-méditerranéen Paralleli à Turin.

 

Khalid Aït Taleb
ministre de la Santé

Le nom du médecin Khalid Aït Taleb est lié aux CHU (Centres hospitaliers universitaires), notamment celui de Fès qu’il a dirigé depuis juin 2018, puis en tant que président de l’Alliance des Centres hospitaliers universitaires du Maroc (ACHUM). Il y a quelques semaines, il avait été désigné comme secrétaire général par intérim au sein du ministère de la Santé, avant de devenir ministre à part entière, sans couleur politique.

 

Mohamed Amkraz 
ministre du Travail et de l’insertion professionnelle

Jeune avocat, originaire de Tiznit, récemment élu secrétaire général de la jeunesse du PJD, ancien député dans la liste des jeunes et membre du bureau exécutif des avocats, Mohamed Amkraz était également chef des élus conseillers du PJD dans la région d’Agadir. Juriste, titulaire d’un master en droit des affaires, il était également membre de la commission permanente de la justice et de la législation à la Chambre des représentants.

El Hassan Abyaba
ministre de la Culture, de la jeunesse et des sports, porte-parole du gouvernement

Hassan Abyaba était le porte-parole du parti de l’Union constitutionnel (UC). Il est considéré également comme un des idéologues de ce parti libéral. Enseignant, docteur en géostratégie, fervent défenseur du libéralisme, il a été élu en avril dernier président de l’Union libérale arabe. Il était également, au sein de son parti, président du Forum libéral des études et des recherches. Comme il était l’une des chevilles ouvrières du programme électoral de l’UC.

Driss Ouaouicha
ministre délégué chargé de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique

Le nom du linguiste Driss Ouaouicha a été lié à l’Université Al Akhawayn qu’il a dirigée depuis 2008, en tant que directeur exécutif. Université qu’il a rejointe en renonçant au titre de conseiller de l’organisation AMIDEAST pour les études arabes dans la région MENA. Il a élaboré différentes études, dont certaines ont porté sur la question amazighe ou sur la cohérence des programmes d’enseignement avec le marché du travail.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Services

Météo

Casablanca 02 avril 2020

59°F

15°C

Meteo Casablanca
  • 17.4°C
    mostlycloudy
  • 15.2°C
    nt_unknown
  • 14.6°C
    mostlycloudy
  • 14.3°C
    mostlycloudy
  • 17.7°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 avril 2020

  • As-sobh : 05:47
  • Al-chourouq : 07:13
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:08
  • Al-maghrib : 19:56
  • Al-ichae : 21:12

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Planète
Mission Control : les héros méconnus des missions Apoll...

22:10

Chaine : Bein Sports HD2
Newcastle vs Manchester City - English Premier League 2019/2020 Week 14

22:44

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go ! S03E15

23:10

Chaine : Arte
Dos au mur S03E09

22:55

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 02 avril 2020

59°F

15°C

Meteo Casablanca
  • 17.4°C
    mostlycloudy
  • 15.2°C
    nt_unknown
  • 14.6°C
    mostlycloudy
  • 14.3°C
    mostlycloudy
  • 17.7°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 avril 2020

  • As-sobh : 05:47
  • Al-chourouq : 07:13
  • Ad-dohr : 13:39
  • Al-asr : 17:08
  • Al-maghrib : 19:56
  • Al-ichae : 21:12

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

-0.69 %

-0.71 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : Planète
Mission Control : les héros méconnus des missions Apoll...

22:10

Chaine : Bein Sports HD2
Newcastle vs Manchester City - English Premier League 2019/2020 Week 14

22:44

Chaine : Cartoon Network
Teen Titans Go ! S03E15

23:10

Chaine : Arte
Dos au mur S03E09

22:55

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X