Sports

CAN 2019, demi-finale

La Tunisie, l’Algérie, le Sénégal et le Nigeria sur la ligne de départ du dernier sprint

author Youssef Moutmaine,

La Tunisie, l’Algérie, le Sénégal et le Nigeria  sur la ligne de départ du dernier sprint

Au terme d’une éprouvante rencontre face à la Côte d’Ivoire, tant sur le plan psychique que physique, la sélection algérienne, conduite par Jamal Belmadi, a composté son billet pour le dernier carré de la CAN 2019, jeudi au stade de Suez, après la séance de tirs au but (1-1, 4-3 aux TAB). Les Aigles tunisiens, eux, se sont qualifiés avec beaucoup plus d’aisance, corrigeant Madagascar, jeudi toujours, au Caire (3-0). Ce sera donc Algérie-Nigeria et Tunisie-Sénégal en demies.

Pour la première fois depuis 9 ans, la demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations enregistre la présence de deux pays arabes, suite à la qualification, jeudi, de l’Algérie et de la Tunisie. Les deux équipes maghrébines ont hérité de deux adversaires de natures complètement opposées en quarts de finale, puisque les Fennecs ont dû cravacher pour venir à bout des Éléphants, alors que les Aigles de Carthage étaient en balade de santé face à Madagascar. Au nouveau stade de Suez donc, l’Algérie, de loin l’équipe la plus régulière et la plus menaçante du tournoi, croisait le fer avec la Côte d’Ivoire d’Ibrahima Kamara (ancien adjoint d’Hervé Renard à Abidjan). Annoncé comme l’un des matchs au sommet des quarts, ce duel aura tenu toutes ses promesses jeudi. D’une part, une sélection algérienne au potentiel technique et offensif impressionnant, de l’autre, des Ivoiriens au physique imposant, inusables et très dangereux en phase de contre-attaque. La rencontre a démarré comme toutes les affiches engageant l’Algérie : un pressing offensif asphyxiant des Verts, qui a fini par aboutir à l’ouverture du score à la 20e minute sur un plat du pied de Soufiane Feghouli, exploitant un service parfait de l’excellent défenseur de Rennes Rami Bensebaîni. Les coéquipiers de Riyad Mehrez multipliaient ensuite les occasions ratées, la plus nette étant le penalty gâché par Baghdad Bounedjah à la 48e minute, lorsque son tir a touché la transversale. Reprenant confiance après les vaines tentatives des Algériens, les Éléphants rétabliront la parité à la 61e minute sur un effort individuel de Jonathan Kodjia (attaquant d’Aston Villa), qui a crocheté de l’extérieur du pied gauche avant de fixer le gardien M’Bolhi. S’ensuivait encore un autre festival de ratés pour l’Algérie, qui fait tout sauf marquer, même lors des prolongations. La séance des tirs au but allait finalement sourire aux Fennecs, avec un tir sur le poteau de Serey Die qui propulsait l’Algérie vers la deuxième demi-finale de son histoire, après celle de 1990 (unique sacre dans le palmarès algérien). 

Dimanche prochain, les protégés de Belmadi devront donc en découvre avec le Nigeria, une autre sélection qui affiche de grandes ambitions pour cette CAN 2019. Présentant pratiquement les mêmes atouts, les deux équipes devraient offrir une partie palpitante à coup de dribbles déroutants et de combinaisons d’école, à l’instar de ce qu’elles ont démontré lors des précédents tours. Les deux trios d’attaque Bounedjah-Mahrez-Belaili et Musa-Chukwuez-Iwobi seront fortement attendus et devront confirmer leurs excellentes prestations en Égypte. Les statistiques font cependant pencher la balance du côté de l’Algérie, dont le bilan en CAN 2019 affiche 4 victoires et un nul avec un seul but encaissé en 5 matchs. Les Super Eagles, eux, ont perdu face à Madagascar et ont encaissé à 3 reprises.

La Tunisie en balade de santé face à Madagascar
L’autre pays maghrébin toujours en lice en Coupe d’Afrique des nations 2019, la Tunisie, a poinçonné son billet pour la demi-finale jeudi au stade Al Salam du Caire, en venant à bout de la grosse surprise de l’édition 2019, Madagascar (3-0). Les Aigles de Carthage ont tenu leur rang, face à la plus surprenante des équipes prenant part à cette édition. Les hommes d’Alain Giresse ont d’abord laissé planer le doute en bouclant la première période sur un score de parité (0-0). Le discours du coach lors du passage aux vestiaires a dû être poignant, puisque la Tunisie est remontée avec un tout autre état d’esprit et surtout avec davantage de lucidité. À la 53e minute, le milieu de terrain du Zamalek égyptien, Ferjani Sassi, est parvenu à ouvrir le score en faveur des Aigles. Six minutes plus tard, c’était au tour du capitaine Youssef Lamsakni de damer le pion aux Malgaches, profitant d’un ballon mal repoussé par la défense des Bareas en surface (59e). Les dés étaient jetés et la Tunisie pouvait s’économiser, laissant Madagascar se créer une poignée d’occasions sans réel danger pour le portier Hassan Moez. Cela dit, lors des arrêts de jeu, Naîm El Selliti se lançait en contre-attaque en compagnie de Wahbi Khazri et aggravait le score à 3-0. Le succès enregistré par les Aigles de Carthage jeudi est, aussi surprenant que cela paraît, le premier de la compétition pour la Tunisie, qui restait sur 4 nuls consécutifs face à l’Angola, au Mali, à la Mauritanie et au Ghana (qualification au bout d’une séance de tirs au but). Madagascar, qui signait quant à lui sa première apparition historique en Coupe d’Afrique des nations, repartait la tête haute, malgré cette cuisante défaite. Dimanche en demi-finale, les Tunisiens affronteront une équipe bien plus imposante : le Sénégal de Sadio Mané. 
Cette rencontre mettra donc aux prises une équipe tunisienne qui monte en puissance et des Lions de la Téranga qui ont gagné sans convaincre face au Bénin. Les deux formations se retrouvent en demi-finale après une longue absence : le Sénégal n’avait plus atteint ce tour depuis 2006, alors que la Tunisie a figuré pour la dernière fois dans le top 4 de la CAN en 2004. À noter, enfin, que les deux affiches des demi-finales opposeront deux coachs africains à des techniciens étrangers : Jamal Belmadi face à l’Allemand Gernot Rohr d’un côté, Aliou Cissé contre le Français Alain Giresse de l’autre. En cas de qualification des deux sélections maghrébines, ce sera le troisième duel 100% arabe en finale de la CAN, après ceux de 1959 (Égypte-Soudan) et de 2004 (Maroc-Tunisie). 

Services

Météo

Casablanca 24 août 2019

69.26°F

20.7°C

Meteo Casablanca
  • 24°C
    clear
  • 25.1°C
    cloudy
  • 25.5°C
    cloudy
  • 22.7°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 24 août 2019

  • As-sobh : 05:25
  • Al-chourouq : 06:56
  • Ad-dohr : 13:38
  • Al-asr : 17:12
  • Al-maghrib : 20:11
  • Al-ichae : 21:29

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TF1
50' Inside

19:05

Chaine : Al Aoula
Moutaalikat

19:20

Chaine : Bein Sports News
Interview Report 2019 - 21/08/19

19:15

Chaine : Cartoon Network
La colo magique

19:15

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 24 août 2019

69.26°F

20.7°C

Meteo Casablanca
  • 24°C
    clear
  • 25.1°C
    cloudy
  • 25.5°C
    cloudy
  • 22.7°C
    mostlycloudy
  • 21.6°C
    mostlycloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 24 août 2019

  • As-sobh : 05:25
  • Al-chourouq : 06:56
  • Ad-dohr : 13:38
  • Al-asr : 17:12
  • Al-maghrib : 20:11
  • Al-ichae : 21:29

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Bourse de Casablanca

+0.41 %

+0.42 %

Voir la Bourse >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TF1
50' Inside

19:05

Chaine : Al Aoula
Moutaalikat

19:20

Chaine : Bein Sports News
Interview Report 2019 - 21/08/19

19:15

Chaine : Cartoon Network
La colo magique

19:15

Tous les programmes TV >

S'inscrire à la Newsletter

X