Menu
Search
Dimanche 19 Mai 2024
S'abonner
close
Dimanche 19 Mai 2024
Menu
Search

La CNT veut être fixée sur l’ouverture des frontières

La CNT veut être fixée sur l’ouverture des frontières
Outre une visibilité sur l’ouverture des frontières, les professionnels appellent les autorités à mettre en place des mesures d’urgence pour relancer le secteur.

Les professionnels du tourisme sont dans l’expectative et manquent de visibilité. La Confédération nationale du tourisme (CNT) alerte, dans un communiqué, sur la situation de crise que traverse actuellement le secteur et appelle les autorités à faire, urgemment, preuve de réactivité. «À l’heure actuelle et en prévision d’une reprise que nous appelons de tous nos vœux, nous avons besoin de visibilité quant à la levée des restrictions liées à l’accessibilité de notre destination et à la mobilité à l’intérieur du pays», souligne la CNT. Car tout se joue maintenant, selon la Confédération, et il ne faut pas perdre de temps pour pouvoir sauver les meubles. En effet, toutes les destinations touristiques concurrentes sont à pied d’œuvre pour la reprise de leur activité en communiquant d’abord sur l’ouverture de leurs frontières et la réouverture des établissements et lieux touristiques, indique la CNT. Cette dernière estime, par ailleurs, «que la levée des astreintes est imminente et qu’une communication sur ce sujet serait la bienvenue». Un sentiment d’impuissance semble donc s’emparer de plusieurs professionnels qui assistent à un positionnement des destinations concurrentes, particulièrement méditerranéennes, dans la période post-crise, en programmant leurs marchés. «Nous devons impérativement informer les compagnies aériennes pour réserver leurs slots et les TO pour préparer leurs offres, sur la date prochaine de l’ouverture de nos frontières aériennes dans un premier temps, de manière à pouvoir maîtriser le contrôle sanitaire au niveau des aéroports, avec test obligatoire à l’embarquement des pays émetteurs, suivi des touristes durant la totalité de leur séjour et mesures barrières tout au long du parcours client, tout ceci avec une bonne communication tous canaux confondus», suggère la CNT.
Outre une visibilité sur l’ouverture des frontières, les professionnels réclament des mesures d’urgence pour relancer le secteur. Pour rappel, l’Alliance des économistes istiqlaliens avait proposé tout un «plan de sauvetage de l’écosystème du tourisme» formulé autour d’une dizaine de recommandations, en plus des mesures proposées par la CGEM pour venir en aide au secteur (www.lematin.ma). 

Lisez nos e-Papers