Menu
Search
Vendredi 01 Mars 2024
S'abonner
close
Vendredi 01 Mars 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Économie

5 millions de voitures en moins à produire dans le monde en 2021

5 millions de voitures en moins  à produire dans le monde en 2021

La pénurie de puces électroniques est un fait désormais bien établi qui perturbe depuis maintenant des mois la production de nombreux appareils. Il en va ainsi des consoles de jeux, des smartphones, des ordinateurs ou encore des automobiles.
Selon une étude d’un centre de recherche allemand à Duisburg, la pénurie de semi-conducteurs dans l’industrie automobile entraînera un déficit de production d’environ cinq millions de véhicules cette année. D’ici la fin de l’année, 74,8 millions de nouvelles immatriculations sont attendues dans le monde, ce qui représenterait une augmentation de 9,3% par rapport à 2020. Sans la crise des semi-conducteurs, ce seraient près de 80 millions de voitures qui pourraient être vendues cette année.

Un autre risque se profile
Au cours des cinq premiers mois de cette année, le marché mondial de l’automobile a connu une croissance de 34% par rapport à la même période de l’année dernière, selon l’étude. Pour ce second semestre, la croissance devrait être beaucoup plus faible.
Il faut s’attendre à ce que la pénurie de semi-conducteurs, matériau de base des micropuces qui sont utilisées pour plusieurs composants électroniques des voitures, ait un impact jusqu’au début de l’année 2023.
Après cette crise, un nouveau goulet d’étranglement devrait se faire sentir, celui des cellules de batteries des voitures électriques. En effet, la demande de batteries lithium-ion menace de dépasser l’offre dans un futur proche, avec la montée en puissance des voitures électriques.