Fête de la Jeunesse

Marocains du monde

Les compétences marocaines et étrangères incitées à s’installer au Maroc

A.L. A.L.,

L’attachement des Marocains du monde (MDM), à la patrie se transmet de génération en génération. Le cycle de leur retour au pays pour la réalisation de projets d’investissement ou pour intégrer le monde de l’entreprise n’a jamais été interrompu depuis les premières générations de MDM. Il faut reconnaître que des efforts ont été fournis de la part de plusieurs acteurs, politiques et économiques, afin de garantir une certaine fluidité dans le processus de réinstallation des MDM dans le pays.

Au cours des vingt dernières années, le Maroc s’est affirmé comme une puissance émergente dans le monde et un acteur économique incontournable sur la scène africaine. Grâce à la création d’infrastructures ultra-modernes, la mise en œuvre de stratégies sectorielles ambitieuses et une industrialisation à grande vitesse, le Royaume offre un environnement propice pour investir dans différents secteurs en présentant des conditions particulièrement attractives pour les investisseurs nationaux et étrangers. Une réalité qui pousse de plus en plus de Marocains du monde et d’étrangers à faire le choix de s’installer au Maroc. Plusieurs mécanismes ont été mis en place afin d’accompagner ces compétences disposant du savoir-faire et de l’expertise nécessaires pour le développement du Maroc. 
Aujourd’hui, l’initiative émane du secteur de la santé. La loi n° 33-21 modifiant et complétant la loi n°131-13 relative à l’exercice de la médecine a été publiée lundi 26 juillet 2021 dans le Bulletin officiel et vient instaurer de nouvelles règles pour l’exercice de la médecine au Maroc. En effet, ce texte vise à mettre en place un ensemble d’incitations pour encourager les médecins étrangers ainsi que les médecins marocains résidant à l’étranger à choisir le Maroc comme destination pour exercer la médecine. Il a pour objectif de combler la pénurie en ressources humaines dans le secteur de la santé, enrichir le capital humain médical, augmenter le nombre de compétences médicales disponibles, reconsidérer les conditions qui empêchent le recrutement et l’attraction des compétences médicales étrangères et des compétences médicales marocaines résidant à l’étranger, et garantir le droit au traitement et aux soins de santé conformément aux dispositions de la loi-cadre n° 09-21 relative à la protection sociale. La santé ne sera sûrement pas le seul secteur concerné par cette ouverture. En effet, d’autres secteurs s’ouvriront sur les compétences du monde. 
S’agissant des MDM en particulier, la Commission spéciale sur le nouveau modèle de développement (CSMD), dans son rapport présenté à S.M. le Roi Mohammed VI, leur accorde une grande importance. Rappelant la place de choix qu’ils occupent dans les politiques publiques et le rôle important qu’ils sont appelé à jouer dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau modèle de développement, la Commission a affirmé qu’une meilleure mobilisation de ces compétences au service du développement du pays passe par la mise en place d’approches incitatives favorisant l’attrait des MDM aux profils hautement qualifiés opérant dans les secteurs de pointe, tels que les NTIC, la biotechnologie ou les énergies renouvelables.  La Commission présidée par Chakib Benmoussa a insisté, dans ce sens, sur l’importance de la création d’une base de données des MDM accessible aux institutions marocaines privées et publiques. Elle considère, par ailleurs, qu’il est essentiel de mobiliser les MDM pour le développement des activités de recherche scientifique, de R&D et d’innovation, au vu de l’expertise acquise par la diaspora en la matière. Ces Marocains sont les connecteurs du Maroc au reste du monde, a précisé la Commission en soulignant qu’il s’agit là d’une grande chance à saisir. «Par leur rôle de pont entre le marché national et les marchés internationaux, les MDM pourront aider à lever des capitaux, développer de nouveaux partenariats, accéder à des compétences ou expertises absentes au Maroc, ou encore promouvoir des produits et services marocains», précise le rapport. 
Appelant au renforcement et à la consolidation des efforts déployés par les principaux acteurs institutionnels concernés, en l’occurrence le département des Affaires étrangères, le Conseil de la communauté marocaine à l’étranger et la Fondation Hassan II pour les Marocains résidant à l’étranger, la CSMD recommande également la mise en place d’une agence marocaine de l’action culturelle à l’étranger pour fédérer les efforts des acteurs et favoriser la mobilisation des MDM.

Un fonds d’appui et une plateforme digitale pour accompagner les porteurs de projets
Depuis plusieurs années, le Maroc a mis en place un Fonds d’investissement pour les Marocains résidant à l’étranger. Ce fonds a été revu récemment, en concertation avec les différents acteurs afin d’attirer les investissements selon une nouvelle approche plus souple et qui permet aussi bien aux étrangers qu’aux Marocains de bénéficier des services de cette structure. Cette nouvelle formule, qui sera bientôt lancée, s’ouvrira également sur d’autres secteurs, notamment l’industrie, les services liés à l’industrie, l’éducation, l’hôtellerie et la santé. 
Dans le détail, le Fonds contribuera à accompagner les Marocains résidant à l’étranger qui soumettent de nouveaux projets d’investissement ou d’expansion de projet grâce à une aide de l’État estimée à 10% de la valeur du projet, dans la limite de 5 millions de dirhams, à condition que l’entrepreneur apporte un autofinancement minimum de 25%, en dirhams ou en devises étrangères, versé ou transféré à un compte spécial. 
Le Maroc a également lancé une plateforme numérique de mentorat et d’accompagnement des porteurs de projets. Cette nouvelle plateforme permet aux Marocains du monde de se renseigner sur les procédures liées à l’investissement au Maroc, le climat des affaires, les potentiels dont regorgent les différentes régions du Royaume, en plus des opportunités disponibles dans le domaine de l’investissement et de l’accompagnement institutionnel pour la création des entreprises au Maroc. Déployée dans quatre langues (français, anglais, néerlandais et arabe), la plateforme propose également une rubrique pour faire une demande électronique d’accompagnement et une autre pour gérer le suivi. 

Services

Météo

Casablanca 02 juillet 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 juillet 2022

  • As-sobh : 04:34
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:40
  • Al-asr : 17:19
  • Al-maghrib : 20:49
  • Al-ichae : 22:21

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TF1
Téléshopping samedi

10:00

Chaine : Planète
p La 2e Guerre mondiale en couleur

09:22

Chaine : W9
W9 Boutique

08:50

Chaine : Arte
GEO Reportage

09:30

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 02 juillet 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 juillet 2022

  • As-sobh : 04:34
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:40
  • Al-asr : 17:19
  • Al-maghrib : 20:49
  • Al-ichae : 22:21

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : TF1
Téléshopping samedi

10:00

Chaine : Planète
p La 2e Guerre mondiale en couleur

09:22

Chaine : W9
W9 Boutique

08:50

Chaine : Arte
GEO Reportage

09:30

Tous les programmes TV >