Menu
Search
Samedi 25 Mai 2024
S'abonner
close

Droits de l’Homme : Signature d’une convention entre la CRDH et l’Université Abdelmalek Essaâdi

Droits de l’Homme : Signature  d’une convention entre la CRDH  et l’Université Abdelmalek Essaâdi
La convention a été signée par Soulma Taoud, présidente de la CRDH de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, et Bouchta El Moumni, président de l’UAE.

La Commission régionale des droits de l’Homme (CRDH) de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et l’Université Abdelmalek Essaâdi (UAE) ont signé, mercredi dernier au siège de la Faculté de médecine de Tanger, une convention de partenariat et de coopération pour l’appui des programmes scientifiques relatifs au domaine des droits de l’Homme.

Selon un communiqué de la CRDH, cette convention vise à faciliter et à encourager la coopération entre les deux parties dans les domaines d’intérêt commun, à travers le soutien des programmes scientifiques portant sur des sujets relatifs aux droits de l’Homme. La convention a également pour but d’organiser des conférences communes et des ateliers de réflexion, d’encourager la recherche scientifique et les études dans le domaine des droits de l’Homme, ainsi que de promouvoir l’excellence à travers le lancement de Prix communs pour inciter les étudiants à se livrer à la créativité intellectuelle, culturelle et artistique dans le domaine des droits de l’Homme.

Cette convention, signée par la présidente de la CRDH, Soulma Taoud, et le président de l’UAE, Bouchta El Moumni, vise aussi à soutenir les activités parallèles à l’instar des colloques, des festivals de théâtre et des clubs des droits de l’Homme, en plus de permettre aux étudiants de travailler sur le terrain à travers des formations et des activités de recherche sur les droits de l’Homme, la paix, la démocratie, le développement et la justice.

«La CRDH s’emploie à encourager l’organisation d’opérations d’encadrement au profit des étudiants, des administrateurs et de l’ensemble des intervenants qui œuvrent pour consolider la culture des droits de l’Homme dans l’environnement universitaire, ainsi que pour faire face au phénomène de violence», a expliqué Soulma Taoud. Et d’ajouter : «Ce partenariat est l’occasion d’approfondir le débat sur le respect de la dignité humaine et des droits de l’Homme dans les affaires de bioéthique qu’imposent la recherche scientifique dans les domaines de la médecine, des sciences de la vie et des technologies y afférentes, et ce, en vue de contribuer au développement global et durable du Maroc, conformément au Nouveau Modèle de développement».

Pour sa part, Bouchta El Moumni a fait savoir que cet accord permettra de promouvoir l’Université en travaillant de manière étroite avec les étudiants, le staff administratif et les professeurs, tout en améliorant le niveau de la formation, de la gouvernance, de la recherche scientifique et de la coopération entre les deux parties dans le domaine des droits de l’Homme, en vue de contribuer au développement local, régional et national.

Cet accord s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la convention-cadre de coopération et de partenariat signée, le 4 février 2021, entre le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, et le Conseil national des droits de l’Homme. n

 

Lisez nos e-Papers