Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Régions

Khénifra : Célébration du 107e anniversaire de la bataille de Lahri

Khénifra : Célébration du 107e  anniversaire de la bataille de Lahri

La ville de Khénifra a célébré, la semaine dernière, le 107e anniversaire de la bataille de Lahri, qui eut lieu le 13 novembre 1914. Une guerre contre le colonisateur qui a soulevé toutes les tribus des Zayane dans une lutte ininterrompue.
Afin de commémorer cet anniversaire, un grand rassemblement a été organisé au centre de la localité de Lahri, en présence de Mustapha El Ktiri, Haut-Commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’Armée de Libération, accompagné du secrétaire général de Khénifra, des autorités civiles et militaires, du corps de la magistrature et du président du Conseil provincial des Ouléma.

Lors de ce meeting, M. El Ktiri a souligné la portée historique de la bataille de Lahri et les sacrifices consentis par le héros Moha Ou Hammou Zayani et les tribus des Zayane contre l’occupant français. «Une épopée de notre histoire riche en événements remarquables, qui a incarné la symbiose entre le Glorieux Trône Alaouite et les Marocains pour sauvegarder l’indépendance et la souveraineté nationale, tout en repoussant courageusement les offensives impérialistes», a-t-il déclaré.
Après avoir rappelé les combats menés par feu S.M. Mohammed V et son compagnon de lutte, feu S.M. Hassan II, pour l’indépendance du pays, le parachèvement de l’intégrité territoriale du Royaume et l’instauration de la démocratie et des droits de l’Homme, M. El Ktiri a mis en exergue les efforts consentis par S.M. Mohammed VI pour l’épanouissement et le développement du Royaume par l’édification de grands projets socio-économiques.
M. El Ktiri a, par la même occasion, remis des plaques commémoratives en hommage, à titre posthume, aux membres des familles des anciens résistants et membres de l’Armée de libération.

Ainsi, le 13 novembre est synonyme dans la mémoire collective des Marocains de l’un des hauts faits de la résistance nationale : la bataille de Lahri, où Moha Ou Hammou Zayani infligea à l’armée française l’une des défaites les plus cuisantes. Il commença alors sa lutte armée contre l’occupant français lorsque ce dernier se mit à occuper les plaines du Royaume. Ses premières interventions consistèrent en l’envoi de renforts aux combattants de la Chaouia pour prendre part au combat contre les troupes françaises commandées par le général Drude, lors de la bataille de Médiouna en 1907 et 1908.
En 1911, Moha Ou Hammou mène des attaques contre les troupes françaises lors de leur marche sur Fès, et mène également ses troupes contre les Français installés sur les lignes d’étapes Rabat-Meknès. Et en 1913, Moha mène ses attaques contre le commandant Aubert au nord de Tadla et contre le colonel Mangin installé à Oued Zem. Moha Ou Hammou, qui était connu pour sa dignité à toute épreuve, s’est défendu avec acharnement, repoussant toutes les offres flatteuses de l’occupant français. 

Lisez nos e-Papers