Société

Éco-citoyenneté

L’éducation à l’environnement, la solution pour une planète durable

Hajjar El  Haïti Hajjar El Haïti,

L’éducation à l’environnement, la solution  pour une planète durable

De nombreux pays dans le monde célébreront, ce vendredi 19 mars, la Grève mondiale pour le climat. Il s’agit d’un mouvement initié par les jeunes du monde dans le but de sensibiliser les nouvelles générations à l’importance de la protection de l’environnement afin de bâtir ensemble un avenir plus propre, plus sain et plus prospère. Au Maroc, les programmes de l’éducation à l’environnement touchent chaque année un peu plus d’élèves dans les écoles grâce aux efforts du ministère de l’Éducation nationale et les acteurs de la société civile. Dossier.

L'écocitoyenneté au cœur des priorités du ministère de l’Éducation nationale

Depuis quelques années, on remarque que les ateliers d’éducation à l’environnement sont de plus en plus fréquents au sein des écoles marocaines. Il faut dire que cela a été possible grâce aux efforts du ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle de l’enseignement supérieur qui assure le suivi de l’opérationnalisation de «la Charte de l’environnement et développement durable» au niveau des établissements scolaires et veille à l’instauration des bonnes pratiques environnementales au niveau des comportements individuels et collectifs.
Ainsi, le ministère œuvre pour fonder une culture environnementale civique dans les écoles en organisant des concours pour le compte des élèves, des forums et manifestations culturels, artistiques et sportifs à portée environnementale… Des efforts sont également déployés pour intégrer l’éducation environnementale dans le processus éducationnel en dynamisant les clubs environnementaux dans les établissements scolaires (90% des établissements ont créé des clubs spécial Environnement et développement durable «EDD») et en renforçant les clubs par les moyens pédagogiques appropriés. «Le ministère œuvre aussi pour la qualification de l’élément humain pour garantir une gestion exemplaire de l’environnement. Et ce, en organisant des sessions de formation au profit des différents acteurs éducatifs (directeurs, animateurs des clubs, élèves, association des parents…) et en encourageant la participation de certains enseignants à des congrès et forums internationaux sur l’EDD», affirme Abdelaziz Ankouri, directeur du projet «Environnement et Développement durable» au sein du ministère. «Cependant, plusieurs défaillances ont été constatées. Il s’agit notamment de la poursuite du gaspillage d’eau et d’électricité au niveau des établissements scolaires, la mauvaise connaissance en matière de gestion des ressources naturelles, la faible implication dans le domaine d’économie d’énergie et de l’utilisation des énergies renouvelables, et l’absence de structure qui gère le dossier Environnement au niveau régional et provincial dans le secteur scolaire, d’où la mise en place du Projet «Environnement & Développement durable» en 2010.


Les jeunes acteurs de l’environnement

 

Le programme «Jeunes Reporters pour l’environnement» (JRE) fait partie des 5 programmes de la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE) et qui a été implémenté au Maroc par la Fondation depuis 2002. Ce programme encourage les acteurs clés, particulièrement à travers le regard des jeunes collégiens et lycéens, à la préservation de leur environnement, à en comprendre les enjeux, et à agir positivement à leur niveau. Il constitue un réel outil pédagogique dans la mesure où il fait intervenir toutes les disciplines scolaires, améliore les capacités de communication et contribue à une meilleure appréhension des nouvelles technologies par les élèves.
Destiné aux collégiens et lycéens, des catégories d’âge (11-14 ans), (15-18 ans) et (19-21 ans), JRE vise à les sensibiliser à des problématiques environnementales locales, en enquêtant et menant des investigations journalistiques à travers des reportages écrits ou photographies sur des sujets liés à des thématiques majeures (la Ville, l’Agriculture, le Littoral, les Déchets, l’Eau, l’Énergie, la Biodiversité, la Solidarité).
Chaque année, six lycées dans la catégorie «Reportage écrit» et six autres dans la catégorie «Photographie» sont primés au niveau national. Ces mêmes travaux primés sont présentés aux concours internationaux et ont pu décrocher des prix à l’international.
Depuis son lancement au Maroc, 23.000 collégiens et lycéens sont devenus des JRE, 8.500 encadrants ont été formés, 2.100 reportages ont été écrits et réalisés, 5.800 photographies ont été réalisées, 174 travaux ont été primés au niveau national et 24 travaux ont été primés à l’échelle internationale par la commission de la FEE, dont 2 dans le cadre du programme «Green Apple».


Éco-Écoles et Pavillon vert, un programme international présent dans 68 pays

Éco-Écoles est un outil pédagogique dont l’objectif est d’inculquer aux écoliers les notions de développement durable, des comportements et des modes de vie respectueux de l’environnement. C’est un programme international de la Fondation pour l’éducation à l’environnement (FEE), qui se propose d’éduquer et de sensibiliser les écoliers à l’environnement. Cette éducation se veut à la fois ludique et tournée vers l’action. Chaque école suit un processus de changement en sept étapes pour amener les jeunes à mener des actions partout où ils le peuvent. Au fil du temps, ce processus débouche sur des améliorations visibles, à la fois dans les résultats de l’apprentissage et dans le comportement des élèves et des populations, et au final dans l’environnement. Les écoles décrochent, en fin de parcours, un Pavillon vert.
Aujourd’hui, plus de 68 pays dans le monde l’ont adopté. Au Maroc, il a été implanté par la Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement en 2006 en partenariat avec le ministère de l’Éducation nationale. Quelque 2.476 écoles y sont inscrites, 44% rurales et 56 % urbaines. 600 labellisées Pavillon vert, 106 écoles avec un certificat argent et 262 avec un certificat bronze.
La Fondation Mohammed VI pour la protection de l’environnement a dévoilé récemment les résultats du concours du pavillon vert au titre de l’année 2020. Ainsi, 310 Éco-Écoles ont reçu un des trois niveaux de certification Pavillon vert, en ce début d’année 2021. Quelque 74 écoles parmi elles ont hissé le Pavillon vert. 54 autres Éco-Écoles ont reçu un certificat argent pour avoir traité deux thèmes du programme et 182 un certificat bronze pour avoir traité un thème.
Rappelons que pour obtenir le label, les Éco-Écoles doivent traiter trois thèmes prioritaires, à savoir la gestion des déchets et la rationalisation des consommations d’eau et d’énergie. Pour le renouveler, elles doivent traiter quatre autres thèmes : la préservation de la biodiversité, l’alimentation saine, la solidarité et les changements climatiques.


Témoignages des bénéficiaires du programme «Mama Tabiaa»

Inès, 9 ans
«On apprend beaucoup de choses sur l’environnement et comment le protéger. Les gens disent que l’eau est disponible en abondance, mais un jour l’eau risque de s’épuiser et en conséquence, on pourrait tous mourir. Ce programme nous a également sensibilisés à l’importance de la forêt et sa préservation. Tout comportement irresponsable peut nuire à l’environnement.»

------------

Marwa 11 ans
«À l’école, on bénéficie d’un programme d’éducation à l’environnement et de ses différents composants. Ce programme nous a permis de mieux comprendre notre environnement, notamment à travers des activités de sensibilisation. J’en retiens que l’environnement est le poumon de la terre. C’est notre oxygène. Le protéger c’est préserver la survie et l’avenir de l’humanité»

------------

Adil 12 ans
«Je suis élève en sixième année du primaire. L’éducation à l’environnement fait partie des différentes matières que nous étudions à l’école. On y apprend beaucoup de choses sur l’environnement, les dangers qui le menacent ainsi que les bonnes pratiques à mettre en place pour faire face à ces dangers. Comme conseil, je dirais qu’il faut éviter de jeter les ordures et penser plutôt à les recycler.»


«Mama Tabiaa», le programme d’éducation à l’environnement innovant de la Fondation Zakoura

Depuis 2010, la Fondation Zakoura a intégré la sensibilisation à l’environnement dans ses programmes. Et en 2015, la Fondation a lancé le programme d’éducation à l’environnement «Mama Tabiaa» qui a été développé en partenariat avec Vivo Energy Maroc. Ce programme, qui cible les enfants de l’école publique et les enfants des écoles d’ENF de la Fondation Zakoura, comprend 15 séances articulées autour de 6 thématiques. Il s’agit de la Biodiversité, l’Eau, l’Énergie, la Gestion des déchets, la Solidarité et la Protection de l’environnement. «Une mallette pédagogique conçue par la Fondation et comprenant un ensemble de supports pédagogiques visant à faciliter l’assimilation des connaissances par les élèves et leur motivation pour le programme est mise à la disposition des écoles bénéficiaires», souligne Nadia Kadiri, directrice Communication à la Fondation Zakoura.
Fin 2018, le programme «Mama Tabiaa» a connu un nouvel essor lorsque Vivo Energy Maroc et la Fondation Zakoura ont signé une convention avec le ministère de l’Éducation nationale, dans une optique d’extension du programme à toutes les régions du Royaume au profit d’un maximum d’élèves du cycle 
primaire.
Pour soutenir cet engagement de généralisation, la Fondation Zakoura et Vivo Energy Maroc ont conçu et développé la première plateforme digitale gratuite d’éducation à l’environnement afin de permettre au corps enseignant de suivre une formation complète et en ligne du programme via des vidéos tutorielles (Mooc). Accessible à l’adresse www.mamatabiaa.ma, cette plateforme en ligne gratuite garantit une formation de qualité rapide et certifiée par la Zakoura Academy sur le contenu pédagogique du programme. Grâce à son accès libre, elle permet également aux associations désirant déployer ce programme d’y initier leurs jeunes enfants bénéficiaires.
Quelque «197 établissements ont été identifiés pour le déploiement du programme «Mama Tabiaa» soit 174 écoles publiques primaires réparties sur 8 Académies régionales d’Éducation et de formation (AREF), 13 écoles privées des régions de Casablanca-Settat et de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma et 10 associations réparties sur 5 régions. Les enseignants de ces établissements ont bénéficié de la formation en ligne et à fin septembre 2020, ils étaient ainsi plus de 1.000 enseignants formés au programme», indique Nadia Kadiri. Et d’ajouter qu’à fin 2020, plus de 52.000 élèves de l’école publique ont bénéficié du programme d’éducation à l’environnement «Mama Tabiaa». La formation au programme d’éducation à l’environnement est toujours disponible en ligne ainsi que les jeux et autres 
activités pour enfants.
En outre, les enfants bénéficiaires du préscolaire de la Fondation participent deux fois par mois à des activités d’éveil à l’environnement à travers des séances axées sur la compréhension générale, via des activités de dessin, des chansons et des jeux, mais aussi de petits ateliers pratiques. Ainsi, chaque année, des milliers d’enfants sont sensibilisés et, en 2020, plus de 10.300 enfants ont bénéficié de ces séances.


Questions à Nadia Kadiri, directrice Communication à la Fondation Zakoura

«“Mama Tabiaa” a été conçu selon une approche éducative ludique avec des supports interactifs pour renforcer les séances d’acquisition de connaissances»

Comment réagissent les enfants aux ateliers de l’éducation à l’environnement ? Et quel est le meilleur moyen de les toucher et les sensibiliser à ce sujet ?
Les enfants sont très réceptifs aux séances d’éducation à l’environnement et au programme «Mama Tabiaa». Les éducateurs, professeurs et encadrants soulignent leur intérêt marqué, leur volonté d’apprendre et remarquent aussi que leurs apprentissages sont transposés à des situations hors classe dans lesquelles ils adoptent une attitude éco-citoyenne. «Mama Tabiaa» a été conçu selon une approche éducative ludique avec des supports interactifs tels que des vidéos et des animations pour renforcer les séances d’acquisition de connaissances. La mallette pédagogique à la disposition du professeur comprend un ensemble d’outils didactiques permettant de sensibiliser de manière ludique les jeunes écoliers au respect de l’environnement (jeux de cartes, puzzles…). Par ailleurs, les ateliers nature, les sorties découverte et les activités éco-citoyennes réalisées par les élèves au sein de l’école et à l’échelle du quartier ou du douar avec implication de toute la communauté sont très appréciés. Depuis l’activation de la plateforme, les enfants apprécient aussi le fait de pouvoir (re)faire les jeux en ligne.

Quel est le but de l’éducation environnementale ?
Les séances de sensibilisation et les programmes d’éducation à l’environnement tels que Mama Tabiaa sont importants, car en investissant dans l’éducation de nos enfants, nous contribuons à en faire les écocitoyens du Maroc de demain.
Grâce au soutien du ministère de l’Éducation nationale, ce programme extracurriculaire innovant et enrichissant est intégré à un plus grand nombre d’écoles publiques primaires et permet ainsi de sensibiliser encore plus d’élèves à la question de notre responsabilité à tous à l’égard de l’environnement. À travers la digitalisation de la mallette «Mama Tabiaa», nous pouvons promouvoir la sensibilisation à l’environnement auprès d’un plus large public encore et démocratiser l’accès à ce programme pour inscrire nos actions dans une optique durable. 


Le Programme des écoles mondiales : Global Schools

Lors du Sommet sur les ODD en septembre 2019, le secrétaire général de l’ONU a lancé un appel à tous les secteurs de la société afin de se mobiliser pour une décennie d’action sur 3 niveaux : action globale, action locale et action individuelle
En réunissant ces 3 niveaux, un nouveau programme pour l’éducation au développement durable est né : Le Programme des Écoles mondiales» (Global Schools). Ce programme vise à mobiliser une expertise mondiale pourvue d’une grande expérience dans le domaine de l’éducation, afin d’implémenter les ODD avec succès, et aussi de pouvoir les atteindre en fournissant aux écoles et aux éducateurs les outils et les ressources nécessaires pour éduquer les écoliers et leurs inculquer les valeurs des ODD et en habilitant les écoliers, dès leur plus jeune âge, à prioriser le développement durable au niveau de leurs éducation, mode de vie, comportements et même leur vision future.
Les partenaires nationaux sont actuellement en phase de conception d’une feuille de route pour la mise en œuvre complète des compétences de l’éducation 2030 à travers l’ensemble du programme.

 

Services

Météo

Casablanca 02 juillet 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 juillet 2022

  • As-sobh : 04:34
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:40
  • Al-asr : 17:19
  • Al-maghrib : 20:49
  • Al-ichae : 22:21

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : NRJ 12
The Big Bang Theory

18:35

Chaine : TMC
Balthazar

18:35

Chaine : Cartoon Network
We Bare Bears

18:50

Chaine : TV5
Version française - Malromé/Franck Evennou/Tendance Versailles/Caroline Besse

18:34

Tous les programmes TV >

Horaires de train

Retrouvez les horaires de vos trajets en un seul clic !

Voir tous les horaires de train >

Météo

Casablanca 02 juillet 2022

65.3°F

18.5°C

Meteo Casablanca
  • 17.5°C
    cloudy
  • 15.4°C
    cloudy
  • 16.6°C
    cloudy
  • 17.7°C
    mostlycloudy
  • 17.6°C
    cloudy

Météo d'autres villes >

Horaires de Prière

Casablanca 02 juillet 2022

  • As-sobh : 04:34
  • Al-chourouq : 06:21
  • Ad-dohr : 13:40
  • Al-asr : 17:19
  • Al-maghrib : 20:49
  • Al-ichae : 22:21

Horaires d'autres villes >

Pharmacies de garde

Trouvez la pharmacie de garde dans votre quartier et ville!

Logo pharmacie

Voir toutes les pharmacies de garde >

Programmes TV

En ce moment
Chaine : NRJ 12
The Big Bang Theory

18:35

Chaine : TMC
Balthazar

18:35

Chaine : Cartoon Network
We Bare Bears

18:50

Chaine : TV5
Version française - Malromé/Franck Evennou/Tendance Versailles/Caroline Besse

18:34

Tous les programmes TV >