Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

Lettres de changes normalisées : Moins d’impayés en 2020

No Image

Bonne nouvelle. Malgré la crise liée à la pandémie, les déclarations de lettres de change normalisées (LCN) impayées ont connu une baisse de 11% à 594.000 impayés en 2020. La Centrale des incidents de paiement sur LCN fait également état d’une baisse de 7% en valeur en 2020 après celle de 1,4% une année auparavant. «La même tendance a été observée pour les régularisations avec un recul de 12% en nombre et de 20% en valeur», précise Bank Al-Maghrib (BAM) dans son rapport 2020 sur les infrastructures des marchés financiers et les moyens de paiement, leur surveillance et l’inclusion financière. «Au même titre que les incidents de paiement, les déclarations des impayés de LCN ont connu un rebond au cours des mois de mars et avril, en raison de la crise sanitaire et des effets du confinement sur l’activité économique.

Les deux premiers mois de l’année ont affiché une moyenne des incidents de 55.0000, pour passer ensuite à une moyenne de 72.000 au cours des mois de mars, avril et mai. La moyenne mensuelle du nombre de déclarations, en dehors de ces trois mois, a été de 42.000», détaille le document.

Quant aux régularisations, elles ont observé la même tendance, avec une moyenne mensuelle de près de 2.500 opérations. Pendant la période du confinement, la moyenne des régularisations s’est établie à 1.800. À fin 2020, le nombre cumulé des LCN non encore régularisées ressort à près de 3 millions, en décélération de près de 22,5%, après une hausse de 34% en 2019. La répartition par catégorie de clientèle fait ressortir que les impayés imputables aux personnes morales représentent 68% en valeur et 38% en nombre. Pour leur part, le nombre de personnes ayant des impayés LCN est passé à 155.0000, en augmentation de 13% par rapport à 2019. 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.