Menu
Search
Mardi 18 Juin 2024
S'abonner
close

Premier Forum régional de l’investissement : les participants appellent à établir une politique régionale participative de formation

Les participants au premier Forum régional de l’investissement ont souligné à Tanger la nécessité d’accélérer l’établissement de la nouvelle Charte de l’investissement et de veiller à sa mise en œuvre au niveau régional.

 Premier Forum régional de l’investissement :  les participants appellent à établir une politique  régionale participative de formation
Ph. MAP

Les participants au premier Forum régional de l’investissement, l’emploi et la formation, tenu mercredi à Tanger, ont recommandé l’établissement d’une politique régionale participative de formation, qui répond aux exigences du développement, et aux besoins des entreprises et du marché du travail.

Les participants à cet événement, qui s’est déroulé en présence notamment du ministre délégué auprès du Chef du gouvernement chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, du président du Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, Omar Moro, et du wali de la région, Mohamed Mhidia, ont appelé à mettre en place une politique régionale participative de formation, qui rassemble tous les intervenants (Université, Académie régionale, écoles et instituts privés, instituts de formation professionnelle, Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences et associations) et prospecte les objectifs liés aux secteurs stratégiques.

Ils ont également plaidé en faveur de la consolidation de l’identité territoriale, à travers la formation et la qualification, pour occuper une position de choix dans le contexte économique imposé par la mondialisation, la pandémie et les transformations internes du Royaume, à la lumière des politiques publiques visant à mettre en œuvre les recommandations du nouveau modèle de développement (NMD).

Ce forum, marqué par la participation d’acteurs institutionnels, économiques, sociaux et académiques, ainsi que d’élus, a aussi recommandé de faire en sorte que la «Charte régionale de l’investissement dans le capital humain» voie le jour, afin d’augmenter les chances d’insertion socio-économique, à travers l’emploi et l’auto-emploi, et de développer des parcours de formation, qui prennent en compte les disparités spatiales et cognitives de l’élément humain. Sur le volet de l’investissement, les participants ont souligné la nécessité d’accélérer l’établissement de la nouvelle Charte de l’investissement et de veiller à sa mise en œuvre au niveau régional, notant l’impératif de donner la priorité aux infrastructures structurantes dans l’investissement public, qui devraient favoriser l’émergence territoriale et économique de la région.

Les participants ont, par ailleurs, souligné la nécessité de promouvoir la convergence des investissements publics au niveau territorial, afin d’encourager l’investissement privé et d’améliorer le climat des affaires, notant l’importance de la création de «l’Observatoire régional économique et social», dont la mission sera de collecter et d’unifier l’information.  

 

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.