Menu
Search
Lundi 22 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Une riche programmation pour la nouvelle saison du Réseau des Cafés culturels au Maroc

Le Réseau des Cafés culturels au Maroc compte entamer ses activités à partir de la troisième semaine d’octobre, et ce, suite à l’allégement des restrictions sanitaires annoncées par le gouvernement. Pour cette nouvelle saison culturelle, le Réseau prévoit une riche programmation avec des noms très connus de la scène culturelle et artistique.

Une riche programmation pour la nouvelle saison du Réseau des Cafés culturels au Maroc

Au cours de la réunion tenue, récemment, par le Bureau national du Réseau des Cafés culturels au Maroc, il a été question de débattre autour de plusieurs axes concernant la nouvelle saison culturelle 2021-2022, notamment l’organisation du quatrième Forum régional des Cafés culturels de la région de Rabat-Salé-Kénitra en novembre prochain. «Nous avons aussi fixé la tenue de la septième édition du Café de la poésie à l’occasion de la Journée mondiale de la poésie en mars 2022. Puis, la septième édition des Soirées des cafés du Ramadan et la dixième Rencontre nationale des cafés culturels en juin prochain. Et compte tenu de l’expérience acquise depuis la création du Réseau, nous avons convenu de rafraîchir la carte du réseau, à travers d’autres activités dans diverses régions du Royaume, dont les provinces du Sud», précise le président du Réseau des Cafés culturels, Noureddine Akchani. Et d’ajouter que le Bureau du Réseau a, également, indiqué la période de l’organisation du deuxième Congrès national, fin décembre prochain dans les villes de Rabat ou Khémisset.
Quant aux noms proposés pour les prochaines dates, il s’agit du penseur Bensalem Himmich, puis les écrivains et poètes, Salah Bousrif, Latifa Meskini, Abdelaziz Koukass, Mustapha Mohcine, Wafae Amrani, Mohamed Achaari, Abdelhamid Jmahri, Boualam Hamdouni, Ismail Zouiriq, Bouazza Sanaoui, Fouzia Abdallaoui, Hafida Farsi, Mohamed Mouatassim, Malika Assimi, Larbi Benjelloun, Abdelkrim Tebbal, Adil Lakrib, Abderrahmane Ameziane, Boussif Tanane, les frères Mesnaoui, ensuite les artiste Nasr Mégri, Fatema Khair, Mohamed Miftah, Mohamed Khouyi, Benaissa Jirari, Mohamed Nfinif et bien d’autres.
Rappelons que le Réseau des Cafés culturels au Maroc s’est, aussi, manifesté en période de pandémie, en organisant le projet «25 Créateurs, 25 Cafés» pour contribuer à dynamiser le secteur culturel en ces moments exceptionnels.

«C’était une manière de ne pas rester les bras croisés en cette période de pandémie où l’activité culturelle et artistique a été touchée de plein fouet. Donc, favoriser une dynamique dans ce secteur était une bonne chose pour les artistes et les créateurs de tous genres. D’ailleurs, l’idée a été bien accueillie dans le milieu culturel et aussi par le ministère de la Culture qui nous a soutenus pour la réaliser», souligne Noureddine Akchani.
À noter que le Réseau des Cafés culturels au Maroc a été créé en juin 2015, afin de favoriser des espaces qui peuvent contribuer au rayonnement culturel et littéraire dans toutes les régions du Maroc. «Le foisonnement de ces cafés permet de consolider le paysage culturel et lui donner l’éclat qu’il mérite à travers une programmation méticuleuse et enrichissante qui peut porter ses fruits loin des salles fermées. Ces Cafés culturels représentent un espace ouvert pour un large public pour échanger avec l’invité avec spontanéité, à travers un dialogue direct. Cette plateforme pour l’art et la culture est un indicateur de l’efficacité de cette initiative qui a besoin d’un soutien de la part des institutions, afin de véhiculer l’art et la culture à travers toutes les couches sociales», indique Akchani. En effet, cette expérience, qui connaît de plus en plus d’engouement chez les créateurs, artistes et intellectuels au Maroc, ne manque pas d’attirer les propriétaires de cafés qui désirent avoir une programmation culturelle dans leur espace. Dans cet élan, le Réseau estime arriver à plus de 100 Cafés culturels, dont chacun aura ses activités culturelles périodiques. 

Lisez nos e-Papers