Menu
Search
Mardi 20 Février 2024
S'abonner
close
Mardi 20 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Sports

Trois raisons d’y croire pour le Wydad à Johannesburg

Défait par les Kaizer Chiefs (0-1) en demi-finale aller de la Ligue des champions, le Wydad Casablanca dispute ce samedi (17 heures GMT+1) le match retour sur la pelouse du FNB Stadium à Johannesburg. La victoire est impérative pour les hommes de Faouzi Benzarti, qui veulent jouer leur troisième finale en 4 ans, sachant que celle de cette année se déroule à Casablanca.

Trois raisons d’y croire pour le Wydad  à Johannesburg
Le WAC devra se montrer plus efficace devant le but adverse s’il veut renverser la vapeur face au Kaizer Chiefs.

Touchés, mais pas coulés. C’est sous le signe de l’espoir que le Wydad affronte samedi les Kaizer Chiefs à Johannesburg, pour le compte de la demi-finale retour de la Ligue des champions. Une semaine après avoir concédé une surprenante défaite à Casablanca, les Rouges ont pour mission de s’imposer.

L’expérience est clairement en faveur des Rouges
Depuis environ six années, le Wydad se qualifie régulièrement aux tours décisifs de la Ligue des champions. Vainqueur en 2017 et finaliste deux ans plus tard, le club casablancais est considéré comme un ténor du continent. En face, Kaizer Chiefs n’a jamais disputé de finale en Ligue des champions. Le titre de la Coupe des vainqueurs de coupes en 2001 semble un lointain souvenir que les «Amakhosi» ont à cœur de raviver.

La forme du WAC en Botola lui donne un avantage mental
Les récentes prestations du Wydad en Botola Pro en ont fait un sérieux candidat au titre. Si sa large victoire en déplacement sur le terrain du HUSA n’a pas été une source d’inspiration pour le match aller face aux Chiefs, son récent succès sur le terrain de la Renaissance de Berkane, avec une équipe totalement remaniée, est une véritable bénédiction. En plus de créer une vraie concurrence dans les différents compartiments de jeu, la victoire dans l’Oriental a prouvé que la profondeur de banc est une réalité au Wydad. D’ailleurs, la plupart des joueurs qui l’ont emporté face à la RSB étaient à Johannesburg lors de la dernière journée de la phase de groupes face à ces mêmes Kaizer Chiefs et s’étaient difficilement inclinés.

Les Kaizer, loin d’être des Chiefs à domicile
Bien qu’ils aient créé la surprise sur le plan continental, les Kaizer Chiefs ont terminé leur parcours domestique en queue de poisson. Les hommes de Stuart Baxter, de retour à la tête du staff technique depuis deux semaines, ont terminé huitièmes de la Premier Soccer League. Le Britannique restera d’ailleurs sur les gradins en raison de soucis administratifs. Le duo qui dirigera les Chiefs est le même que celui qui l’a fait à Casablanca : Arthur Zwane et Dillon Sheppard. Le duo était présent tout au long de la saison et n’a pu empêcher l’élimination en coupe face à Richards Bay, ni les défaites inattendues face à Cape Town City, Chippa United et Super Sport United, toutes concédées à domicile. Autant dire que le match face au Wydad est celui de la dernière chance pour pas mal de joueurs, qui feront les frais en cas d’élimination.