Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Monde

Gaza: L’ONU salue la libération d’otages et intensifie son aide

Les Nations Unies se sont félicitées de la libération d'otages détenus à Gaza vendredi et annoncé avoir pu intensifier l'acheminement de l'aide humanitaire à destination et à travers l'enclave palestinienne.

No Image
L’augmentation de l’aide intervient alors que la pause humanitaire convenue à la suite d'un accord entre Israël et le Hamas est entrée en vigueur. Gaza compte plus de deux millions d'habitants et l'agence des Nations Unies qui vient en aide aux réfugiés palestiniens, l'UNRWA, abrite plus d'un million de personnes déplacées dans 156 de ses installations à travers l'enclave palestinienne.



Le bureau des affaires humanitaires de l'ONU, OCHA, a déclaré vendredi que 200 camions avaient été envoyés de Nitzana, une ville d'Israël, au point de passage de Rafah entre l'Égypte et la bande de Gaza. De là, 137 camions de marchandises ont été déchargés au point de réception de l'UNRWA à Gaza.

En outre, 129.000 litres de carburant et quatre camions d’essence sont également entrés dans Gaza, et 21 patients dans un état critique ont été évacués lors d’une opération médicale à grande échelle depuis le nord de l’enclave. "Des centaines de milliers de personnes ont reçu de la nourriture, de l'eau, des fournitures médicales et d'autres articles humanitaires essentiels", a déclaré l'OCHA dans une note à la presse.

L'ONU a salué la libération de 24 otages détenus à Gaza depuis le 7 octobre et a renouvelé son appel à la libération immédiate et inconditionnelle de tous les otages. Les équipes humanitaires de l'ONU et de leurs partenaires continueront d'intensifier leurs opérations humanitaires pour répondre aux besoins de la population dans toute la bande de Gaza dans les prochains jours.

Par ailleurs, l'envoyé de l'ONU au Moyen-Orient, Tor Wennesland, a publié une déclaration saluant le début de la mise en œuvre de l'accord du 22 novembre entre Israël et le Hamas, tout en exprimant l'espoir d'un cessez-le-feu humanitaire prolongé.
Lisez nos e-Papers