Menu
Search
Jeudi 20 Juin 2024
S'abonner
close

Prévention des pandémies : l'ONU adopte la Déclaration politique co-facilitée par le Maroc

L’Assemblée générale des Nations unies a adopté, au niveau des Chefs d’État et de gouvernement et à l’unanimité de ses 193 membres, la Déclaration politique sur la prévention, la préparation et la riposte aux pandémies (PPPR).

No Image

L’adoption mercredi de cette déclaration couronne les travaux de la réunion de haut-niveau tenue lors de la semaine de haut niveau de la 78e session de l’Assemblée générale de l’ONU, sous la présidence de l’ambassadeur représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale, en sa capacité de co-facilitateur de cet important processus onusien. M. Hilale a co-facilité pendant une année ce processus intergouvernemental qui aboutit à la finalisation de ce document onusien de référence. Ainsi, l’adoption de cette déclaration historique témoigne de la crédibilité, la confiance et le respect dont jouit le Royaume du Maroc à l’échelle onusienne et internationale, sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il s’agit aussi d’une reconnaissance du rôle du Maroc en tant qu’acteur actif et engagé à même de façonner l’action mondiale pour se préparer aux urgences sanitaires potentielles, les prévenir, les détecter et y faire face collectivement et rapidement.

La désignation onusienne du Maroc pour mener ce processus de facilitation est une forte consécration de la stratégie avant-gardiste et préventive mise en place sous le leadership clairvoyant du Souverain, dès le déclenchement de la pandémie de Covid-19. La gestion, la veille et la riposte à la Covid-19 par le Maroc ont été louées et citées en exemple à de nombreuses reprises par la communauté internationale. Dans leurs discours d’ouverture, le président de l’Assemblée générale, Dennis Francis, et le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Adhanom Ghebreyesus, ont salué le rôle important de M. Hilale dans la facilitation du tout premier processus onusien de négociations de la déclaration politique qui a couronné la réunion de haut niveau de l’Assemblée générale sur la prévention, la préparation et la riposte aux pandémies. Cette déclaration majeure, la première en son genre, vise principalement la mobilisation de la volonté politique aux niveaux national, régional et international pour la prévention, la préparation et la riposte face aux pandémies et contribuera au processus mondial, mené actuellement par l’OMS, afin d’élaborer une convention ou un instrument juridique international en la matière, en vertu de la Constitution de l’OMS.

Cette déclaration de très haute importance fournit les outils nécessaires et les connaissances factuelles pour que la communauté internationale soit mieux préparée aux futures pandémies, notamment en termes de systèmes de santé, d'économies, de chaînes d'approvisionnement, de marchés du travail, de confiance du public et de stabilité sociale et politique. Dans ce texte, les Chefs d'État et de gouvernement et les représentants d'États et de gouvernements affirment que la lutte contre les pandémies nécessite un leadership «opportun, urgent et continu», une solidarité mondiale, une coopération internationale accrue et un engagement multilatéral pour mettre en œuvre des actions nationales, régionales et mondiales cohérentes et robustes.

Dans cette déclaration, les États membres soulignent également l’importance de renforcer la coopération régionale et internationale, le multilatéralisme, la solidarité mondiale, la coordination et la gouvernance au plus haut niveau politique et dans tous les secteurs concernés, avec la détermination de surmonter les inégalités et de garantir un accès durable, abordable, équitable, efficace, efficient et rapide aux contre-mesures médicales, notamment les vaccins.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.