Menu
Search
Vendredi 23 Février 2024
S'abonner
close
Vendredi 23 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Nation

Alertes à la bombe dans des écoles belges : une arrestation au Maroc (Parquet de Bruxelles)

Un suspect a été interpellé au Maroc dans l'enquête sur la série d'alertes à la bombe qui a entraîné la suspension des cours lundi dans une trentaine d'établissements scolaires de Belgique, a annoncé mardi le parquet de Bruxelles.

No Image
"La personne arrêtée, qui a la nationalité marocaine, a été interrogée et a avoué les faits aux autorités marocaines", a précisé le parquet de Bruxelles. "Les premières conclusions de l'enquête montrent que le suspect n'a pas de motivations terroristes".



Les menaces ont été envoyées dans une série de mails dimanche. "Le suspect aurait menacé de faire exploser des bombes en échange d'argent, ce qui a entraîné la fermeture préventive d'écoles" en Belgique, poursuit le parquet, soulignant que l'intéressé est désormais suspecté "de menaces et d'extorsions".

Les enquêteurs belges ont recensé une quinzaine d'écoles ciblées à Bruxelles et dans la province du Brabant wallon, au sud de la capitale.

En comptant les annexes comme par exemple les sections secondaires des écoles ou les internats, le service public de l'enseignement en Belgique francophone (WBE) avait annoncé lundi que l'accueil était suspendu dans une trentaine d'établissements au total. Environ 10.000 élèves étaient concernés. Après inspection des lieux, aucun engin explosif n'a été découvert et les cours ont pu reprendre mardi.

De son côté, la DGSN a annoncé sur son compte X (ex-Twitter) l'arrestation d'un individu travaillant dans un centre d'appels à Casablanca impliqué dans le chantage et l'extorsion en ligne et l'envoi de messages électroniques via les systèmes informatiques de plusieurs établissements éducatifs et touristiques nationaux et étrangers comportant des menaces d'actes terroristes fictifs.