Menu
Search
Mercredi 24 Avril 2024
S'abonner
close
Mercredi 24 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Inciter les Marocains du monde à investir est un défi majeur (Bourita)

Œuvrer à orienter les transferts financiers des Marocains du monde vers des activités productives et des investissements à long terme ayant un impact social positif a constitué un défi majeur dans le processus de renforcement des liens entre les membres de la diaspora et leur mère patrie, ainsi que de leurs contributions au développement que connaît le Maroc, a indiqué, mardi, le ministre des Affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger, Nasser Bourita.

No Image
Dans sa réponse à une question orale à la Chambre des conseillers, lue en son nom par le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement, porte-parole du gouvernement, Mustapha Baïtas, le ministre a souligné que la commission ministérielle chargée des Marocains résidant à l’étranger s’était attelée, dans ce cadre, à examiner les moyens susceptibles de mettre en œuvre la Vision Royale visant à renforcer le rôle des membres de la diaspora dans le développement de leur pays d’origine, et ce à travers l’élaboration d’un programme comprenant diverses mesures. Il a relevé que les comités thématiques, notamment celui relatif à la mobilisation des compétences et l’accompagnement des porteurs de projets, œuvraient pour l’élaboration d’un programme exécutif et des propositions concrètes ayant pour objectif de promouvoir la mobilisation des compétences marocaines résidant à l’étranger.



Ce comité a également élaboré un mécanisme intégré qui permettrait d’identifier les compétences marocaines et d’améliorer la communication avec elles à travers une plateforme numérique multilingue, outre le fait d’encourager l’échange et la coopération, en intégrant des outils de suivi informatique qui s’appuient sur l’intelligence artificielle pour extraire, analyser et traiter les données liées aux compétences et aux porteurs de projets, a ajouté le ministre. Il a indiqué qu’un groupe de travail, dont la coordination a été confiée au ministre délégué chargé de l’Investissement, de la convergence et de l’évaluation des politiques publiques, à la Confédération générale des entreprises du Maroc et au Groupement professionnel des banques du Maroc, a été créé, en vue de formuler des propositions pour mettre en œuvre les Hautes Instructions Royales et tirer profit des différentes initiatives similaires.
Lisez nos e-Papers