Menu
Search
Mardi 16 Avril 2024
S'abonner
close
Mardi 16 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Khalid Aït Taleb s'engage à intégrer la profession des pharmaciens dans la réforme du secteur

Le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, a assuré, lundi à Rabat, que son département était engagé dans une politique de dialogue avec les centrales syndicales nationales des pharmaciens, en adoptant une approche participative visant l'intégration de la profession des pharmaciens dans tous les projets de réforme du secteur de la santé.

Khalid Aït Taleb.
Khalid Aït Taleb.
Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une réunion avec les représentants des centrales syndicales du secteur, M. Aït Taleb a salué l'adhésion des centrales syndicales au chantier de la réforme du système national de santé à travers un partenariat effectif, visant à concrétiser une nouvelle orientation du secteur pharmaceutique au Maroc, notant que le secteur connaît une évolution importante au niveau mondial, qu'il faut accompagner en vue d'améliorer la qualité des prestations dispensées au citoyen. Il a souligné, à cet égard, que la réforme du système de la santé était «une responsabilité partagée» qui requiert la conjugaison des efforts de toutes les parties, mettant en exergue le rôle joué par les pharmacies pour améliorer et garantir l'accès aux médicaments à tous les citoyens.



De leur côté, les centrales syndicales nationales des pharmaciens ont salué les efforts déployés par le ministère de la Santé et de la protection sociale pour la réforme du système national de santé. Dans une déclaration à la presse à l'issue d'une réunion avec le ministre de la Santé et de la protection sociale, les représentants des centrales syndicales des pharmaciens se sont félicités de l'interaction positive du ministère de tutelle avec leurs revendications et de l’intégration de la profession des pharmaciens dans tous les projets structurants visant la réforme du secteur.
Dans ce sens, le secrétaire général de la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens, Mohamed Mounir Tadlaoui, a indiqué que le ministère avait réagi favorablement à nombre de revendications présentées par la fédération, notamment la mise en place de conseils régionaux des pharmaciens. Cette rencontre a été l’occasion d'examiner d’autres questions portant sur «le respect de la chaîne de distribution des médicaments et la mise à disposition des médicaments originaux et génériques aux citoyens», a-t-il noté.

Pour sa part, le président du Syndicat national des pharmaciens du Maroc, Abderrazak El Manfalouti, a salué les efforts soutenus déployés par le ministère et l'ensemble des partenaires concernés en vue d'impulser une réforme globale du système de santé au Maroc, à travers notamment la généralisation de la couverture sanitaire universelle, la protection sociale et la garantie de la souveraineté pharmaceutique. Il a souligné l’importance d’adopter une politique pharmaceutique nationale à même de promouvoir la profession et d'améliorer la qualité des prestations de santé fournies aux citoyens.

De son côté, le président de la Confédération des syndicats des pharmaciens du Maroc, Mohamed Lahbabi, a estimé que cette réunion, marquée par la présentation du bilan des acquis réalisés, avait permis d'amorcer «une contractualisation entre les pharmaciens et le ministère de la Santé et de la protection sociale en vue de mettre en œuvre les chantiers entrepris avec la commission ad hoc». Le président de l’Union nationale des pharmaciens du Maroc, Fassih Hicham, a, quant à lui, indiqué que cette réunion intervenait suite à huit autres rencontres avec la commission technique chargée du dialogue, relevant que «la majorité des points discutés tiennent compte des intérêts des citoyens et des pharmaciens sur un pied d’égalité».

Cette réunion s’inscrit dans le cadre de la poursuite du dialogue sur les revendications de ce secteur vital et de la mise en œuvre de l’accord conclu entre le ministère de la Santé et de la protection sociale, et les centrales syndicales nationales des pharmaciens, le 15 avril 2023. La rencontre a connu la présence du directeur des médicaments et de la pharmacie au ministère de la Santé et de la protection sociale, et des représentants des centrales syndicales nationales des pharmaciens au Maroc, à savoir la Fédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, la Confédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, l’Union nationale des pharmaciens du Maroc et le Syndicat national des pharmaciens du Maroc.
Lisez nos e-Papers