Menu
Search
Vendredi 19 Avril 2024
S'abonner
close
Vendredi 19 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Sahara : la promotion de l’«Appel de Tanger» au cœur de l’action de l’Institut Amadeus en 2023

L’Institut Amadeus vient de publier son rapport d’activité 2023. Le document, qui retrace les principales activités de ce think tank marocain, fait la part belle aux efforts visant à donner une plus grande portée à l’«Appel de Tanger». Initiative lancée en 2022 par d’éminentes personnalités africaines, cet appel est un plaidoyer pour l’expulsion de la pseudo «Rasd» de l’Union africaine.

No Image
Tout au long de 2023, l’Institut Amadeus a poursuivi son travail de conseil et de réflexion stratégique autour des enjeux contemporains, notamment ceux relatifs au continent africain et aux pays du Sud. Dans le cadre de ses activités, l’Institut s’est attaché durant l’année passée à mettre en exergue et promouvoir les initiatives et orientations Royales. Parmi les axes stratégiques prioritaires de l’année 2023 figurait le renforcement de la portée de l'«Appel de Tanger», lancé en 2022 par 16 anciens Premiers ministres et ministres des Affaires étrangères africains. Cet «Appel solennel à l’expulsion de la pseudo-rasd de l’Union africaine» vise à rétablir l’impartialité et la crédibilité de l’organisation panafricaine sur la question du Sahara marocain.

Un élargissement continu du Groupe de contact

Dans son Rapport d’activité 2023, l'Institut Amadeus fait la part belle à l'«Appel de Tanger», une initiative visant l'élargissement du nombre de signataires de cet Appel qui vise à mobiliser de hautes personnalités pour l'exclusion de la prétendue «Rasd» de l'Union africaine. Ces signataires soutiennent la proposition marocaine d'autonomie pour les provinces du Sud et se réjouissent de la résolution 2703 adoptée par le Conseil de sécurité de l'ONU. De plus, ils ont réaffirmé leur soutien continu à cette proposition et ont appelé à une adhésion internationale complète.

Lors d’une réunion tenue en janvier 2023 à Marrakech, est-il souligné dans le rapport de l’Institut Amadeus, le nombre de signataires a été porté à 19, avec l’adoption à l’unanimité d’un «Livre blanc» finalisant la réflexion panafricaine sur ce sujet. Puis, en novembre, une deuxième réunion de suivi organisée en marge du Forum MEDays a engrangé 5 nouveaux membres, portant le total à 24 signataires issus de 23 pays africains. Cet élargissement continu du Groupe de contact témoigne de l’adhésion croissante des dirigeants africains à l’initiative de l’«Appel de Tanger», qu’ils considèrent comme un moyen de rétablir la vérité historique et juridique sur la marocanité du Sahara.

Une mobilisation panafricaine au côté du Maroc

Le Rapport d’activité 2023 de l’Institut Amadeus met ainsi en avant le travail de mobilisation réalisé à travers le continent, permettant de rallier un nombre croissant d’anciens responsables politiques africains. Cette campagne panafricaine, soutenue par des consultations dans une quarantaine de pays, a favorisé une large diffusion des arguments en faveur de l’exclusion de l’entité fantoche de l’Union africaine. Lors de la réunion de novembre 2023, les signataires ont réaffirmé leur plein soutien à la proposition marocaine d’autonomie pour les provinces du Sud. Ils se sont également félicités de l’adoption de la résolution 2703 par le Conseil de sécurité de l’ONU, consacrant le processus politique mené sous l’égide exclusive de l’ONU.

Appel à une adhésion internationale

Le Rapport d’activité de l’Institut Amadeus souligne que les signataires ont appelé à «une adhésion internationale complète» à la proposition d’autonomie sous souveraineté marocaine. Ils considèrent qu’elle constitue l’unique solution politique réaliste et crédible à ce différend régional artificiel. L’élargissement du Groupe de contact et la mobilisation panafricaine témoignent de la pertinence de l’approche adoptée.

L’Institut Amadeus entend poursuivre en 2024 son travail d’accompagnement des signataires dans la concrétisation de leur objectif commun d’exclusion de l’entité fantoche de l’UA. Cette démarche ambitionne de rétablir la crédibilité de l’organisation panafricaine et de consolider l’unité du continent, dans le respect de l’intégrité territoriale de chaque État membre.

Une approche dans la continuité de la politique étrangère du Maroc

À travers son soutien actif à l’«Appel de Tanger», l’Institut Amadeus inscrit son action dans la continuité de la politique étrangère active conduite sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Celle-ci privilégie le dialogue, la médiation et la défense des intérêts supérieurs de la Nation, dans le respect de l’intégrité territoriale et de la souveraineté des États, indiquent les rédacteurs du rapport d’activité.

L’écho rencontré par l’«Appel de Tanger» confirme la justesse de cette approche diplomatique. La crédibilité du Maroc et l’aura dont jouit S.M. le Roi auprès des dirigeants africains favorisent une adhésion croissante au bien-fondé de la position marocaine. L’année 2023 aura ainsi vu l’Institut Amadeus réaffirmer son engagement panafricain au service des idéaux de paix, de concorde et d’intégration du continent. Son action continue de promouvoir une Afrique unie et solidaire, débarrassée des reliquats d’un autre âge qui entravent encore son plein essor.
Lisez nos e-Papers