Menu
Search
Samedi 18 Mai 2024
S'abonner
close

Le peuple marocain célèbre l’anniversaire de S.A.R. la Princesse Lalla Asmaa

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa s’est engagée dès son jeune âge dans le militantisme social, veillant, en permanence, au bien-être des enfants sourds-muets et entreprenant des initiatives à même de contribuer à leur insertion dans le tissu social en tant que citoyens à part entière.

La Famille Royale et, avec elle, le peuple marocain tout entier, célèbre, ce vendredi, l’anniversaire de Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa, une occasion pour mettre en avant les différentes actions de Son Altesse Royale dans le domaine social et son dévouement sincère pour l’amélioration de la situation des enfants à besoins spécifiques, notamment les enfants sourds-muets. Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa s’est engagée en effet dès son jeune âge dans le militantisme social, veillant, en permanence, au bien-être des enfants sourds-muets et entreprenant des initiatives à même de contribuer à leur insertion dans le tissu social en tant que citoyens à part entière.

En sa qualité de Présidente de la Fondation Lalla Asmaa pour enfants et jeunes sourds, Son Altesse Royale fait montre d’un engagement sans faille pour cette catégorie vulnérable, l’entourant de sa sollicitude et apportant un soutien inestimable à cette institution, pionnière en matière de prise en charge des enfants sourds-muets. Depuis plusieurs décennies, la Fondation propose un enseignement spécialisé, basé sur le programme du cycle primaire et secondaire de l’éducation nationale, aux bénéficiaires qui ont droit à un accompagnement technique grâce, notamment, à des prothèses auditives numériques, à des implants cochléaires et à des systèmes électroniques de transmission qui favorisent leur adaptation et leur sortie de l’isolement.

La première promotion des bacheliers, issue de la Fondation, avait pu bénéficier, dès la rentrée 2018, des conventions de partenariat signées avec la Faculté des sciences de Rabat et l’Université euro-méditerranéenne de Fès, ce qui a permis d’élargir les champs d’accès à l’enseignement supérieur à ces étudiants et à tous ceux et celles qui les suivront.

Toujours dans le souci de favoriser l’intégration socio-professionnelle des enfants et jeunes sourds-muets, des formations en broderie, tissage, coiffure et arts plastiques sont dispensées par l’institution qui prend le parti d’initier ses élèves à des spécialités intégrées dans les centres de la formation professionnelle relevant du secteur de l’Artisanat. Le soutien immuable que Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa ne cesse de témoigner à l’égard des enfants sourds-muets est un signe de l’adhésion constante de Son Altesse Royale aux différentes initiatives à caractère social et de bienfaisance.

Inauguration à Tanger le Centre «Princesse Lalla Asmaa pour enfants sourds»

Ainsi, le 26 juin 2023, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa, présidente de la Fondation Lalla Asmaa pour enfants et jeunes sourds, a procédé, à Tanger, à l’inauguration du Centre « Princesse Lalla Asmaa pour enfants sourds», avant de présider la cérémonie de fin d’année scolaire 2022-2023 de la Fondation.

Érigé sur une superficie couverte de 2.550 m², ce Centre comprend 20 salles de cours, quatre ateliers dédiés à la couture, la coiffure, la pâtisserie et à l’informatique, cinq bureaux, un réfectoire, et un terrain omnisports. De plus, il dispose de plusieurs autres dépendances qui viendront compléter les activités du Centre. Après avoir suivi des présentations portant sur le bilan de la scolarité des élèves des Centres Princesse Lalla Asmaa, et celui de la Faculté des sciences de Rabat, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa a remis les Prix d’excellence aux majors de l’année académique 2022-2023, ayant obtenu leur diplôme de Baccalauréat, de la Licence et du Master.

Par la même occasion, Son Altesse Royale a présidé la cérémonie de signature d’une convention relative au programme «Awrach» et d’une convention de partenariat entre la Fondation et le ministère de la Jeunesse, de la culture et de la communication. La première convention, signée entre la Fondation, le ministère de l’Inclusion économique, de la petite entreprise, de l’emploi et des compétences, et l’Agence nationale de promotion de l’emploi et des compétences (Anapec), vise à offrir une opportunité de pré-embauche rémunérée aux stagiaires sourds en formation professionnelle au sein du Centre de Tanger. La deuxième convention prévoit un soutien financier de 2 millions de dirhams accordé par le ministère à la Fondation, et qui vise à appuyer des projets liés à la communication, à la jeunesse et à la culture. De même, Son Altesse Royale a présidé le lancement d’une campagne de sensibilisation d’envergure, baptisée l’«Oreille blanche», visant à donner une voix à ceux qui sont souvent invisibles dans la société.

Lancement du programme national de dépistage néonatal de la surdité

Le 26 avril 2023, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa, Présidente de la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds, a présidé, à l’Hôpital mère-enfant «Abderrahim Harouchi» à Casablanca, la cérémonie de lancement du programme national de dépistage néonatal de la surdité. À cette occasion, Son Altesse Royale la Princesse Lalla Asmaa a suivi une présentation sur le programme «Nasmaa» par le responsable du programme et trésorier de la Fondation, Karim Essakalli.

M. Essakalli a souligné que le dépistage de la surdité est un outil essentiel pour la détection précoce de la surdité chez les nourrissons, notant qu’il peut contribuer à améliorer leur développement social et scolaire, à réduire les coûts pour les soins de santé et à offrir aux parents une tranquillité d’esprit. Il a, à cette occasion, mis en avant l’implication personnelle de Son Altesse Royale dans le programme national de dépistage néonatal de la surdité, ce qui renforce cette initiative et encourage la participation de tous les acteurs concernés, faisant savoir que la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds va mettre en place un centre de diagnostic et de réhabilitation de l’audition à Casablanca, qui sera certainement dupliqué dans toutes les régions du Royaume.

Son Altesse Royale a ensuite suivi une présentation du programme national de dépistage néonatal de la surdité par le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb. M. Aït Taleb a souligné que partant des Directives Royales pour une refonte du système national de santé et aussi des recommandations du rapport général du nouveau modèle de développement qui promeut la mise en place d’une politique de prévention et de promotion de la santé, le ministère de la Santé et de la protection sociale a procédé, conformément aux engagements avec la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds, à l’institutionnalisation d’un programme national de santé relatif au dépistage et à la prise en charge de la surdité néonatale en octobre 2022.

À cette occasion, Son Altesse Royale a présidé la cérémonie de signature d’un protocole d’entente et de deux conventions. Le protocole d’entente est relatif à la prévention et la prise en charge précoce de la surdité chez les nouveau-nés de la région de Casablanca-Settat. Le premier volet du protocole implique le financement par le Conseil de la région de Casablanca-Settat de l’équipement de 21 maternités de la région en appareils d’otoémissions acoustiques pour le dépistage néonatal de la surdité, ainsi que la formation du personnel médical qui les utilisera (sages-femmes, pédiatres, gynécologues, infirmiers), tandis que le second volet consiste en la mise en place d’un centre de diagnostic et de réhabilitation de l’audition à Casablanca (CDRA) par la Fondation Lalla Asmaa.

Le protocole a été signé par le directeur de la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds, El Abbes Bouhlal, le ministre de la Santé et de la protection sociale, Khalid Aït Taleb, le wali de la région de Casablanca-Settat, président du comité régional de développement humain, Saïd Ahmidouche, et le président du Conseil de la région de Casablanca-Settat, Abdellatif Maâzouz.

La première convention est relative, quant à elle, au soutien financier et administratif des projets à vocation internationale de la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds. Elle a été signée par le directeur de la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds, El Abbes Bouhlal, et le directeur général de l’Agence marocaine de la coopération internationale (AMCI), Mohamed Methqal. La deuxième convention porte sur le remboursement partiel des implants cochléaires par l’assurance maladie. Impliquant une collaboration entre la Fondation Lalla Asmaa pour enfants sourds et la CNSS, la convention est relative à la prise en charge des dispositifs médicaux liés à la surdité au profit des enfants sourds, bénéficiaires de l’Assurance maladie obligatoire (AMO).

Par la suite, S.A.R. la Princesse Lalla Asmaa a visité la salle de l’Hôpital mère-enfant Abderrahim Harouchi dédiée au dépistage d’un nouveau-né sans risque par la sage-femme, au dépistage de la surdité chez un nouveau-né à risque par le pédiatre et la confirmation de la surdité chez un bébé à risque par l’ORL. Son Altesse Royale a aussi visité la salle dédiée à la surdité sévère chez un bébé, nécessitant une pose d’implants cochléaires à 12 mois et la surdité moyenne chez un bébé nécessitant une prothèse auditive.

Promotion de la scolarisation des enfants malentendants

Pour rappel, le 23 janvier 2021, la Fondation et le ministère de l’Éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ont signé une convention-cadre de partenariat visant la promotion de la scolarisation des enfants malentendants dans les établissements scolaires et les universités publiques. Cette convention a également pour objectif la réhabilitation des espaces pour enfants malentendants, la lutte contre l’abandon scolaire dans le domaine du handicap, l’encouragement et la généralisation de l’enseignement préscolaire des enfants malentendants et le renforcement des capacités des cadres éducatifs et administratifs ainsi que des familles en ce qui concerne les techniques et mécanismes d’éducation inclusive pour les enfants souffrant de surdité.

En février 2021, la Fondation Lalla Asmaa pour enfants et jeunes sourds et l’Agence marocaine de presse (MAP) ont signé un contrat de partenariat relatif à la promotion de la campagne «Nasmaa» d’implants cochléaires au profit des enfants sourds. Lancée le 12 février 2021, cette campagne cible sur deux ans plus de 800 enfants sourds à l’échelon national, âgés de 5 ans ou moins, issus de familles défavorisées. Elle est le fruit d’un partenariat entre la Fondation Lalla Asmaa, le ministère de la Santé, l’Hôpital militaire d’instruction Mohammed V, les CHU et les associations œuvrant dans ce domaine.

Les activités culturelles et sportives se trouvent également au cœur des préoccupations de Son Altesse Royale qui est, en outre, la Présidente d’honneur de la Société protectrice des animaux et de la nature. Avec la célébration de l’anniversaire de S.A.R. la Princesse Lalla Asmaa, le peuple marocain rend hommage à une Princesse fortement engagée qui, par sa grande bonté et son humanisme connus et reconnus, a marqué à jamais l’action sociale au profit des enfants malentendants.
Lisez nos e-Papers