Menu
Search
Lundi 04 Mars 2024
S'abonner
close
Lundi 04 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Nation

Un sénateur colombien fustige la décision du gouvernement de son pays de reconnaître la pseudo-rasd

Le sénateur colombien German Alcides Blanco Alvarez, président du groupe d'amitié Colombie/Maroc au Sénat, a fustigé lundi à Rabat, la décision "erronée" du gouvernement de son pays de reconnaître la pseudo-rasd.

No Image
Dans une déclaration à la MAP à l’issue de ses entretiens avec le Président du Conseil Royal Consultatif des Affaires Sahariennes (CORCAS), Khalihenna Ould Errachid, M. German Blanco a réitéré le rejet de cette décision par le Sénat colombien.



La décision du gouvernement colombien de reconnaitre "un groupe séparatiste et terroriste" est "source de préoccupation au Sénat colombien et à la commission des relations extérieures", a-t-il poursuivi, notant que la visite de la délégation du sénat au Maroc vise à exprimer de manière officielle la position de la Chambre haute du Congrès colombien.

Le sénat colombien a adopté récemment une nouvelle motion appuyant sans équivoque l’intégrité territoriale du Maroc et sa souveraineté sur son Sahara, et réitérant le rejet catégorique des « représentants légitimes du peuple colombien » à «la décision malavisée » du gouvernement actuel d'établir des relations avec la pseudo-rasd.

«En tant que Sénateurs et représentants légitimes du peuple colombien, nous rejetons profondément cette décision malavisée du gouvernement actuel, qui ne représente en rien la position des Colombiens à l'égard du Maroc, et nous réitérons notre position ferme de respect de la souveraineté et de l'intégrité territoriale du Royaume du Maroc », lit-on dans la motion adoptée par une écrasante majorité de 65 Sénateurs sur les 105 que compte la chambre haute du Congrès colombien.
Lisez nos e-Papers