Menu
Search
Jeudi 18 Avril 2024
S'abonner
close
Jeudi 18 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Régions

Marrakech: le grand retour de la neige à Oukaïmeden

Perchée à plus de 2.700 m d’altitude, la station de Ski d'Oukaimeden (province d’Al Haouz), vient de retrouver sa parure blanche de neige, redonnant du baume au cœur aussi bien aux habitants locaux, aux visiteurs comme aux agriculteurs et aux professionnels du tourisme.

No Image
La station de Ski d'Oukaimeden, nichée à environ 75 km de Marrakech, offre désormais à ses visiteurs, marocains et étrangers, un paysage paradisiaque à la faveur de chutes de neige conséquentes enregistrées ces derniers jours, devant apporter indubitablement un élan au secteur touristique de la région et alimenter ses lacs et barrages ainsi que la nappe phréatique qui pâtissent ces dernières années d’une faible pluviométrie.

>> Lire aussi : Station touristique d'Oukaïmeden : Coup d'envoi des travaux de restructuration

A une dizaine de kilomètres avant l’entrée à la Station de Ski, le paysage ensorceleur commence d'ores et déjà à subjuguer tout un chacun. Des cascades d’eau, alimentées par la neige fondue, ruissellent le long de la paroi avant d’embrasser les cours d’eau au pied de la montagne donnant à voir et à apprécier un spectacle qui a tout pour fasciner les férus de la nature et des lieux champêtres. Une vue panoramique meublée par d’innombrables villages rosâtres qui font le charme de la route sinueuse menant vers la station d’Oukaïmeden.

Bien qu’il ait fallu attendre la dernière semaine du mois de mars avant que la neige ne fasse son grand retour, la station a été prise d’assaut par des masses de touristes et d’amateurs de glisse et de randonnées en quête de ressourcement, de dépaysement et de moments de joie et de détente entre familles ou amis.

Facilité d’accès, soleil généreux, ciel bleu, restaurants, unités d’hébergement... tous les ingrédients sont réunis pour garantir aux visiteurs une expérience inédite qui combine le plaisir de la glisse avec des moments de jeu, de joie et d’ambiance.

Sur le domaine skiable, d’aucuns chaussent les skis pour la première fois de l’hiver, d’autres qui sont beaucoup plus aguerris profitent de l’enneigement pour récidiver les performances en toute agilité, tandis que plusieurs optent pour la descente en luge ou pour le snowboard, des alternatives au ski tout aussi riches en sensations.

"C’est le bonheur, on se régale. Les chutes de neige, bien que tardives cette année, nous ont apporté un grand soulagement", confie à la MAP, Ahmed, un grand habitué de cette station de sports d'hiver. "Oukaïmeden nous offre ce contraste si frappant de pouvoir admirer le soleil et les palmiers le matin à Marrakech, et d’apprécier l’après-midi les sommités enneigées du Haut Atlas à environ une heure de route seulement", s’est-t-il réjoui.

Il en est de même pour Ali Ait Lhaj, moniteur de ski, qui a fait état d’un afflux remarquable de visiteurs venus profiter de la neige et apprécier la beauté de la région dont l’attraction ne semble pas ralentir malgré la coïncidence de ces chutes de neige avec le mois du Ramadan, notant que les autorités locales ne lésinent guère sur les moyens pour rouvrir les différents axes menant vers la station et garantir la sécurité et la fluidité de la circulation.

Après quatre mois de décalage, la neige, cet invité tant attendu dans la région ces derniers jours (35 cm) ravive les espoirs, étant donné son impact positif sur le tourisme et l’agriculture, a-t-il expliqué.

Pour l’acteur associatif, Mohamed Boulahcen, les chutes de neiges enregistrées ces derniers jours devront être bénéfiques pour la population locale s’activant en particulier dans les secteurs agricole et touristique.

Et d'ajouter que la station dispose d’une importante infrastructure d’hébergement qui compte des hôtels ouverts tout au long de l’année.

Outre la pratique du ski et des sports d’hiver, Oukaïmeden, a-t-il rappelé, permet aux visiteurs d’explorer des activités diverses notamment les randonnées, la découverte des gravures rupestres (datant d’environ 2.100 ans avant J.C.), l’écotourisme et l’exploration d’une riche palette de produits de terroir.

Il a, dans ce sens, fait part de son souhait de voir davantage de visiteurs, marocains et étrangers, déferler sur Oukaïmeden et goûter au charme d’une destination touristique si singulière par excellence.
Lisez nos e-Papers