Menu
Search
Lundi 24 Juin 2024
S'abonner
close

Dessalement de l’eau de mer, réutilisation des eaux usées… les priorités 2024 pour Sakia El Hamra et Oued Eddahab

Le gouvernement se penche sur la mise en œuvre de nombreux projets structurants au niveau du bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab. Ses priorités ont été mises en avant lors de la réunion du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab au titre des années 2022 et 2023.

No Image
Le Ministre de l’Equipement et de l’Eau, Monsieur Nizar Baraka, a présidé ce lundi les travaux du Conseil d’Administration de l’Agence du Bassin Hydraulique de Sakia El Hamra et Oued Eddahab. Cette rencontre a été consacrée à l’examen du bilan des actions de cette Agence de Bassin hydraulique au titre des années 2022 et 2023 et à la présentation, ainsi que la discussion de son budget et son programme au titre des années 2023 et 2024.



A l'occasion, le ministre a déclaré que le ministère se penche actuellement sur la réalisation de l’étude d’actualisation de la Stratégie Nationale de l’Eau 2009, tout en tenant compte des évolutions des ressources en eau et leurs dernières données suite à l’impact des changements climatiques. Et d’ajouter que le ministère œuvre, aussi, à la révision et l’enrichissement du projet du plan national de l’eau à la lumière des orientations de la déclaration gouvernementale, et des recommandations du rapport du nouveau modèle de développement. De plus, M. Baraka a affirmé que l’agence du bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a préparé le projet du plan directeur d’aménagement intégré des ressources en eau, conformément aux dispositions de la loi 36-15 relative à l’eau.

Le ministre a souligné que le gouvernement se penche sur la mise en œuvre de nombreux projets structurants au niveau du bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab. Il s’agit notamment de la programmation de la réalisation des projets suivants :

• L’extension de la station de dessalement de l’eau de mer de Tarfaya et de la station de déminéralisation des eaux saumâtres d’El Ouattia et de Tan Tan;

• La poursuite des efforts dans le domaine de l'exploration des nappes souterraines et l’équipement de forages afin de mobiliser des ressources en eau supplémentaires et leur mobilisation pour répondre au déficit hydrique conjoncturel notamment dans les zones rurales ;

• La réalisation des petits barrages et lacs collinaires selon les propositions des comités régionaux présidés par Messieurs les Walis ;

• La réalisation des projets de réutilisation des eaux usées traitées des villes de Dakhla et Laâyoune pour l’arrosage des espaces verts afin de réduire la pression sur les eaux conventionnelles.

Par ailleurs, dans le cadre de la poursuite de la gestion rationnelle des eaux souterraines et leur préservation de la surexploitation, enfin d’assurer leur durabilité, le ministre de l'Equipement et de l'Eau a salué l'élaboration du contrat de gestion participative des ressources en eau pour la nappe de Dakhla, par l'agence du bassin en coordination avec toutes les parties prenantes et les services concernés. Dans ce même contexte, un contrat de gestion participative de la nappe de Foum El Oued, dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra, est en cours d'élaboration.

En fin, il est à noter que lors de ce conseil d'administration, le Plan d’Aménagement Intégré des Ressources en Eau de bassin de Sakia El Hamra et Oued Eddahab a été adopté. En outre, neuf projets de conventions de partenariat et de coopération dans le domaine de l’eau, ont été approuvés. Ces conventions concernent, notamment, le développement de l’offre en eau, la mobilisation des ressources en eau, le traitement des eaux usées, la protection contre les inondations, la météorologie, ainsi que le partenariat avec des établissements universitaires.

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.