Menu
Search
Lundi 26 Février 2024
S'abonner
close
Lundi 26 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Fatigue visuelle liée aux écrans, comment atténuer les symptômes ?

Les longues heures passées devant les ordinateurs, smartphones, tablettes ou autres écrans ont conduit à une prévalence croissante de la fatigue visuelle. Les symptômes causés par ce problème, qui touche de plus en plus de jeunes, sont difficiles à atténuer sans l’aide d’un spécialiste. Explications avec Mariem Amrani Houssaïni, orthoptiste.

Les écrans font aujourd’hui partie intégrante de notre vie quotidienne. Mais un usage excessif a des conséquences néfastes sur notre santé oculaire. Vision brouillée, maux de tête, sensations d’irritations et de sécheresse... sont des symptômes très fréquents chez de nombreuses personnes, montrant ainsi qu’elles souffrent de fatigue visuelle. «La fatigue visuelle est considérée comme un fléau de nos jours. De nombreuses personnes en souffrent. Elle se manifeste par des migraines chroniques, une gêne importante à la lumière, des vertiges, des tiraillements autour des yeux... Les symptômes sont nombreux, mais la cause est commune.

>>Lire aussi : Une mauvaise utilisation des lentilles de contact peut nuire à la santé des yeux (spécialiste)

L’utilisation excessive des écrans aggrave la situation davantage, les symptômes s’accentuant en fréquence et en ampleur. En effet, lorsque les yeux sont exposés pendant plusieurs heures à la lumière bleue émise par les écrans, cela ne peut être que fatigant. C’est pourquoi il est conseillé de porter au moins des lunettes antireflets ou d’utiliser le filtre de la lumière bleue», explique Mariem Amrani Houssaini, orthoptiste.

Peut-on prévenir la fatigue visuelle ?

Les écrans jouent aujourd’hui un rôle central dans notre société, ils sont utilisés non seulement pour travailler, mais également pour communiquer, se divertir..., s’en passer est vraiment compliqué. Par conséquent, la prévention de la fatigue visuelle devient difficile. «Les personnes les plus exposées à la fatigue visuelle ou tout autre symptôme lié aux muscles oculomoteurs sont indéniablement celles qui utilisent des écrans à longueur de journée, même s’il y a aussi le facteur héréditaire qui pourrait en être responsable. Pour prévenir la fatigue visuelle, il faudrait arrêter d’utiliser ses yeux, ce qui est impossible», indique la spécialiste. «Et comme le patient ne peut être soulagé par de simples exercices chez lui, mon conseil est donc d’abord de faire une consultation ophtalmologique afin d’être corrigé si c’est nécessaire et éventuellement de suivre des séances de rééducation. Ensuite, des exercices d’entretien pourraient être envisagés. Il faut aussi diminuer au maximum l’exposition à l’écran et faire une pause de 20 minutes chaque heure idéalement», recommande-t-elle.

Les exercices de rééducation orthoptique sont importants

Notre interlocutrice souligne également que parfois, la consultation d’un ophtalmologue et une correction optique adéquate pourraient suffire pour soulager les maux du patient. Et si le problème persiste, c’est là où l’orthoptiste peut intervenir. «L’orthoptiste est un auxiliaire médical qui a pour mission le dépistage et le traitement des strabismes, la rééducation de l’amblyopie, qui est la baisse de vision d’un œil ou des deux, le traitement des paralysies oculomotrices déclenchant la vision double, la rééducation des faiblesses musculaires entraînant la fatigue visuelle, les maux de tête, la vision floue... Nous explorons également la fonction de la rétine afin d’aider le médecin à choisir le traitement adéquat pour le patient», précise Mariem Amrani Houssaini. «En cas de fatigue visuelle, les exercices de rééducation orthoptique aident grandement à soulager les symptômes. L’orthoptiste peut aussi prodiguer aux patients des conseils adaptés à leur activité, posture et leurs conditions de travail».