Menu
Search
Mercredi 21 Février 2024
S'abonner
close
Mercredi 21 Février 2024
Menu
Search
S'abonner
Accueil next Société

Conflit Israël-Gaza : Les Rotariens d’Afrique du Nord s’insurgent contre une déclaration du Président du Rotary International

Une déclaration, qualifiée de tendancieuse, du Président du Rotary International, Gordon R. McInally sur le conflit en cours entre Israël et Gaza a suscité l’ire des Rotariens d’Afrique du Nord. La Gouverneure du District 9010, Saâdia Aglif, lui a adressé un courrier au nom des membres pour exiger la diffusion d’une déclaration complémentaire pour rééquilibrer la position du Rotary

No Image
La déclaration de Gordon R. McInally a « embrasé notre District dont les rotariens ont été outrageusement vexés, sinon meurtris par le sentiment qui se dégage de ce communiqué », écrit dans sa lettre Mme. Aglif, Gouverneure du District 9010 qui comprend le Maroc, l’Algérie, la Tunisie et la Mauritanie, au nom de tous les membres



« Le Rotary a toujours eu le sens de la mesure, de l’équité, de l’humanisme et des valeurs qui justifient notre appartenance à cette belle organisation. L’image de celle-ci a été véritablement ternie par cette Déclaration qui a ignoré tous ces principes. Aucune place n’y a été faite aux populations palestiniennes dont la souffrance est témoignée par le monde entier. Il n’est question dans la Déclaration que d’Israël présentée comme victime du Hamas, lorsqu’il est notoire que des femmes, des enfants, des vieillards et des malades subissent avec froideur le bombardement continu », renchérit-elle.

La Gouverneure du District nord-africain fait part de son inquiétude de voir de nombreux rotariens et clubs quitter l’organisation. Elle demande par conséquent au Président du Rotary International, de diffuser, en toute urgence, une déclaration complémentaire qui « reconnait que le désarroi dans lequel l’armée israélienne a poussé les survivants à ses actes barbares ».