Menu
Search
Lundi 15 Avril 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Société

Les ambitions de la toute jeune "Société marocaine de santé et environnement"

La Société marocaine de santé et environnement, fraîchement créée par un groupe de médecins et de scientifiques, se mobilise pour la prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé. Sa présidente, Pre Amal Bourquia, affiche les ambitions de la désormais "SEM".

Selon l’OMS, la santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine déterminés par les facteurs de notre environnement.
Selon l’OMS, la santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine déterminés par les facteurs de notre environnement.

Contribuer à promouvoir le concept «Santé et Environnement» et participer au développement de la santé au Maroc. Telle est l'ambition de la Société marocaine de santé et environnement (SEM) qui vient de voir le jour. Créée par un groupe de médecins et de scientifiques, cette nouvelle organisation s’intéresse essentiellement à la santé et son lien avec l’environnement. Elle vise à promouvoir l’éducation et la formation des médecins ainsi que tous les professionnels de la santé dans le domaine de la santé et de l’environnement. «Le développement intensif des activités humaines sur la Terre affecte l’environnement, ce qui constitue une menace pour la santé et la vie humaines.

>>Lire aussi : Santé : les recommandations de la 1ère Conférence africaine pour la réduction des risques

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la santé environnementale comprend les aspects de la santé humaine déterminés par les facteurs de notre environnement et concerne aussi la politique et les pratiques de prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures», souligne Pre Amal Bourquia, professeure en néphrologie, dialyse et transplantation et Présidente de la Société marocaine de santé et environnement.

Et d’ajouter que «le Maroc est pleinement engagé dans les efforts internationaux dans le domaine de l'environnement et du développement durable suite aux Directives de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Il est désormais impératif que la médecine dans notre pays s'adapte à cette nouvelle réalité. Cette adaptation passe nécessairement par le renforcement des connaissances et des compétences professionnelles de santé. C’est dans cette perspective que s’inscrit la création de la Société marocaine de santé et environnement».

Il est à noter que cette nouvelle société scientifique vise aussi à promouvoir la recherche et l’innovation dans ce domaine, aider au développement des méthodes de diagnostic, de prévention et de traitement des maladies liées à l’environnement et mener des actions de sensibilisation sur la santé et l’environnement.

----------------------

Questions à Pre Amal Bourquia la présidente de la Société marocaine de santé et environnement : «L'environnement est devenu un enjeu de santé publique majeur»



Quelles sont les maladies liées à l’environnement ?

La grande majorité des maladies en lien avec les problèmes de l’environnement sont les maladies cardio-vasculaires, les cancers et les pathologies respiratoires. Ces maladies se développent plus rapidement à cause des facteurs environnementaux, à savoir les perturbateurs endocriniens, pesticides, la pollution atmosphérique, le bruit, les ondes et champs électromagnétiques...

Il est possible de limiter la propagation de ces maladies à travers des stratégies politiques et des actions concrètes pour la gestion, le contrôle et la prévention des facteurs environnementaux susceptibles d’affecter la santé des générations actuelles et futures.

Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à créer la Société marocaine de santé et environnement ?

L'environnement est devenu un enjeu de santé publique majeur. Cependant, l’inconscience des populations quant aux risques environnementaux cause une grande crise. De nombreux scientifiques et médecins tentent d'alerter la population sur les dangers de la pollution ambiante : poussières atmosphériques, additifs alimentaires, pesticides et autres polluants chimiques, radiations électromagnétiques pulsées.

La SEM a ainsi été créée pour promouvoir le concept de «Santé et Environnement» et contribuer au développement de la santé dans notre pays. Nous avons également pour objectif d’aider au développement des méthodes de diagnostic, de prévention et de traitement des maladies liées à l’environnement et de mener des actions de sensibilisation auprès du grand public, des élèves et des étudiants, les organismes...

Vous dites vouloir contribuer à promouvoir le concept de la «Santé et Environnement», comment comptez-vous vous y prendre ?

De différentes manières, notamment à travers l'organisation de réunions, de colloques et de congrès ayant trait à la santé et à l'environnement, l'établissement de liens avec les sociétés et les associations nationales et internationales ayant les mêmes objectifs et la participation à leurs travaux et l'organisation de manifestations scientifiques, culturelles et sportives.

Concrètement, quelles seront les premières actions de cette société scientifique ?

Nous participons début octobre au Congrès francophone de néphrologie dialyse et transplantation en Belgique par un travail innovant de recherche concernant la dialyse verte où sera rapportée l’expérience marocaine à partir des travaux du Dr Fayçal Terass. Il s’agit d’une expérience très honorable pour le Maroc avec des études en avance sur les pays francophones. On espère pouvoir continuer ce travail avec d’autres collaborations et soutiens nationaux et internationaux. Nous avons aussi le projet de la première rencontre scientifique nationale sur ce sujet dans notre pays et un projet de formation et de sensibilisation qu’on dévoilera par la suite.

Lisez nos e-Papers