Menu
Search
Dimanche 19 Mai 2024
S'abonner
close
Dimanche 19 Mai 2024
Menu
Search

Permis de conduire : plus de 130.000 inscrits sur la plateforme "Perminou" (ministre)

Plus de 130.000 candidats ont été inscrits sur la plateforme de formation des conducteurs "Perminou" jusqu'au 3 avril, a indiqué le ministre du Transport et de la Logistique, Mohamed Abdeljalil.

No Image
En réponse à une question orale, mardi, du groupe Istiqlalien pour l'Unité et l'Égalitarisme à la Chambre des conseillers, Mohamed Abdeljalil a indiqué que les données sur "Perminou", créée en partenariat avec des professionnels, font état de 4.416 comptes privés d'auto-écoles, et de l'accès de près de 82.000 candidats à la plateforme pour se former et passer les tests.



L'analyse des données relatives à la plateforme de formation des conducteurs démontre une corrélation significative entre le nombre d'heures de formation sur la plateforme et le taux de réussite à l'examen du permis de conduire, a-t-il poursuivi, notant que les taux de réussite varient en fonction du nombre d'heures (10 à 15 heures (66 %), 15 à 25 heures (78 %) et 25 à 30 heures (87 %)).

Par ailleurs, M. Abdeljalil a rappelé que la création de la plateforme "Perminou" s'inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de la Stratégie nationale de la sécurité routière 2017-2026, adoptée par le gouvernement en collaboration avec la Banque mondiale pour améliorer les indicateurs de la sécurité routière.

Afin d'améliorer la qualité de la formation des candidats, une commission mixte composée de représentants des secteurs du transport et de l'équipement, de la santé, de la sûreté nationale, de la Gendarmerie Royale et de la protection civile a été créée en 2019 pour examiner et approuver les questions et réponses proposées dans le respect des dispositions en vigueur, a-t-il poursuivi.

Après le lancement, le 25 mars dernier, du nouveau système d'examen pour l'obtention du permis de conduire, il a été procédé à une analyse minutieuse des réponses des candidats, à la lumière de laquelle les questions proposées ont été reformulées, a-t-il expliqué, mettant en avant "une amélioration significative du taux de réussite aux examens".
Lisez nos e-Papers