Menu
Search
Samedi 20 Juillet 2024
S'abonner
close
Samedi 20 Juillet 2024
Menu
Search

Morocco International Meeting : Abderrahim Faddoul s’impose en vedette de la 9e édition

Après avoir dominé le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du pur-sang anglais samedi, le jockey marocain Abderrahim Faddoul a remis le couvert dimanche lors de la même épreuve dédiée au pur-sang arabe, décrochant ainsi les deux Grands Prix majeurs de la 9e édition du Morocco International Meeting. Faddoul a remporté cinq courses le week-end dernier. Au total, la SOREC a organisé 14 courses à l’hippodrome de Casablanca-Anfa, qui a enregistré une grande affluence le week-end dernier.

La 9e édition du Morocco International Meeting, organisée sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI par la Société Royale d’encouragement du cheval (SOREC), a offert un spectacle de haute volée, le week-end dernier à l’hippodrome de Casablanca-Anfa. Samedi à l’occasion de la journée consacrée au pur-sang anglais, le jockey marocain Abderrahim Faddoul avait annoncé le ton en remportant le Prix Méditerannée et le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI. Le lendemain, à l’occasion de la journée du pur-sang arabe, le cavalier marocain vedette a enchaîné trois autres victoires, s’imposant comme la star incontestable du Meeting dans sa version 2023.



En effet, Faddoul a d’abord dominé le Prix Jockey Club of Turkey, sur le cheval «Habibi Grine» de son propriétaire M’hammed Karimine, avant de décrocher l’épreuve majeure de la journée, le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI du pur-sang arabe, sur «Vica Grine» de M’hammed Karimine. Ensuite, Faddoul s’est adjugé la dernière épreuve de la journée, le Prix de l’ARMECPSA, sur «Amen Grine» du même propriétaire, M’hammed Karimine. Une performance monumentale du jockey marocain qui a donc réussi à doubler le vainqueur du GP de S.M. le Roi Mohammed VI dans sa version 2022, le Français Maxime Foulon, qui a terminé sur le podium dimanche derrière Faddoul. Avec les chevaux du propriétaire M’hammed Karimine et les services de l’entraîneur Christophe Lermyte, Abderrahim Faddoul a donc donné du fil à retordre à ses compatriotes, mais aussi aux multiples jockeys étrangers qui ont pris part au Morocco International Meeting le week-end dernier.

Dimanche toujours, le Grand Prix de Son Altesse Royale le Prince Moulay Rachid a été remporté par Eyquem Jean Bernard sur «Mazadi de Piboul», alors que le Grand Prix de Son Altesse Royale le Prince Moulay El Hassan a consacré Zouheïr Madihi et «Nour Hady» de l’écurie Hakam Zakaria. Le Prix «The President of the UAE Cup», lui, est revenu à Forest Michael sur «Fateenah» des Écuries Royales d’Oman. L’hippodrome de Casablanca-Anfa a connu une affluence massive le week-end dernier, avec plusieurs centaines de passionnés qui ont tenu à suivre les 14 courses au programme de la 9e édition du Morocco International Meeting, réparties entre pur-sang anglais (8) et arabe (6). Encore une fois, la SOREC a assuré une belle promotion pour la filière des courses marocaines, un produit de plus en plus prisé à l’international, puisque le MIM 2023 a été diffusé en direct dans 16 pays et 4 continents.

Abderrahim Faddoul, vainqueur de cinq courses à l’occasion de la 9e édition du MIM

«J’ai eu de la chance ce week-end avec des chevaux en pleine forme»

«C’était une excellente journée, qui a démarré sur une victoire. C’est justement la première place lors du premier Prix de dimanche qui a été la clé. Après j’ai réussi à remporter le Grand Prix de Sa Majesté le Roi Mohammed VI sur le cheval “Vica Grine”. C’est un cheval qui était attendu parmis les trois premiers et qui a finalement eu la chance de s’imposer, face à des chevaux étrangers. Ca n’a pas été facile, mais le cheval était bien lors de l’entraînement et en pleine forme cet après-midi. Avec les consignes de l’entraîneur et la qualité du parcours, tout s’est déroulé à merveille. J’ai vraiment eu de la chance ce week-end, car j’ai évolué avec des chevaux qui étaient en pleine forme. Je ne m’attendais pas forcément à enchaîner ces victoires, mais je suis très content de mes prestations ce week-end. Je remercie l’entraîneur Christophe Lermyte, le propriétaire M’hammed Karimine et ma famille pour leur soutien.»

Hicham Debbagh, directeur général adjoint de la SOREC, en charge du pôle courses : «Les chevaux marocains ont signé de belles performances et ont remporté la majorité des courses»

«Je pense que c’est un meeting exceptionnel à tous les niveaux. D’abord au niveau des résultats des propriétaires et jockeys marocains. Le Grand Prix de S.M. le Roi Mohammed VI a été remporté par un cheval né et élevé au Maroc. Cela dénote la qualité de l’élevage marocain et le professionnalisme des éleveurs, c’est un travail qui est rude. Nous sommes très satisfaits... Il y a eu beaucoup de participants étrangers, venus de pays européens, mais aussi du Moyen-Orient. Dieu merci, les chevaux marocains ont signé de belles performances, puisqu’ils ont remporté la majorité des courses, une très bonne chose pour la filière des courses hippiques. Nous espérons que très bientôt, ces chevaux feront des performances aussi réussies en Europe et à l’international.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.