Menu
Search
Mardi 23 Juillet 2024
S'abonner
close
Mardi 23 Juillet 2024
Menu
Search

Natation : Entretien avec Hassan Baraka, premier Marocain à terminer le «Défi des 2 caps»

Dimanche 26 mai, le nageur marocain Hassan Baraka est devenu le premier Marocain à finaliser le «Défi des 2 caps». Un parcours de 30 km sur la Côte d’Opale française entre le cap Gris-Nez et le cap Blanc Nez (aller-retour). Exploit réussi en 7 h 20 minutes avant un ultime défi : la traversée de la Manche.

No Image
Le Matin : Comment s'est passé ce «Défi des 2 caps» ?
Hassan Baraka : La traversée s'est bien passés. J’ai pu aller au bout des 30 km entre le cap Gris-Nez et le cap Blanc Nez, aller-retour, en 7 h et 20 minutes. L'aller était assez rapide parce que les courants étaient en ma faveur, mais malheureusement, le retour a été très, très compliqué. On avait 4 sur l'échelle de Beaufort (échelle de mesure empirique du vent), pour ce qui est du vent, des vagues qui faisaient 1 mètre 20 à 1 mètre 50 et la température de l'eau avait une moyenne de 14 degrés. Je fais cette traversée sans combinaison parce que la traversée de la Manche est homologuée dans ce sens, donc ça m'a permis de me préparer. Les organisateurs ont même reconnu que je détenais le record de la traversée dans les conditions les plus extrêmes. Je suis très content de réussir ce défi le jour de l’anniversaire de mon fils, ce qui m'a donné de l’énergie dans les moments les plus difficiles. L’abandon n’était pas envisageable, peu importe les difficultés auxquelles j’étais confronté.



Ce défi intervient dans le cadre de votre préparation pour la traversée de la Manche en juillet prochain. Vous êtes prêt ?

Oui ce «Défi des 2 caps» est important dans le cadre de ma préparation. J’ai pu longer la côte en parallèle en aller-retour sur une distance de 30 km. Je m'habitue à la température froide de la mer et je visualise aussi mon point d’arrivée. J’ai pu m'habituer à cette zone qui est appelée dans le jargon des nageurs «le cimetière des nageurs», parce qu'après voir nagé pendant 10-12 heures, beaucoup de nageurs qui parviennent aux 3 derniers kilomètres vers la côte française abandonnent. Donc, c’est vraiment bien pour le moral de m'entraîner dans des conditions aussi difficiles.

Y a-t-il d'autres endroits extrêmes sur Terre où vous souhaiteriez nager un jour ?

J’ai eu la grande chance dans le passé de nager à quelques encablures du Pôle Nord dans une eau à -1 degré. J'ai pu nager en Papouasie-Nouvelle-Guinée, en Indonésie, en Égypte, en Arabie saoudite, en Alaska, en Russie. Donc, j'ai un peu fait le tour. Je suis très intrigué par l'idée de pouvoir nager au sud de l'Argentine, à côté des glaciers. Ça, c'est quelque chose qui m'intéresserait énormément. Et puis, il y a aussi, pour tout nageur qui se respecte, ce défi des sept océans, qui sont un peu l'équivalent des sept sommets pour l’alpinisme. Pourquoi pas aussi une traversée emblématique entre deux îles d’Hawaï (50 kilomètres) et entre le nord et le sud de la Nouvelle-Zélande.

Hassan Baraka, l'athlète-aventurier

• Actuel détenteur du Guinness World Record pour la traversée la plus rapide entre l’Égypte et l’Arabie saoudite.

• Premier Marocain et plus jeune nageur au monde à rallier les 5 continents à la nage (2014).

• Premier Marocain à finaliser le World Marathon Challenge (Courir 7 marathons, 295 km, en 7 jours consécutifs, soit 168 heures, sur 7 différents continents, en incluant l'Antarctique (2016).

• Premier Marocain et porte-drapeau au championnat du monde de natation en eau glacée : 0 degré sans combinaison néoprène (2019).

• Premier Marocain à finaliser un ULTRAMAN : 10 km de natation, 421 km de vélo et 84 km de course à pied (2019).

• Premier Marocain à réussir un Ice Mile : nager 1.609 mètres sans combinaison néoprène dans une eau à 4 degrés (2021).

• Premier Marocain et 34e nageur au monde à réussir la traversée entre les îles Baléares de Formentera et Ibiza : 20 km (2022).

• Premier Marocain à nager 500 m au Pôle Nord sans combinaison néoprène dans une eau à -1 degré et température ambiante -20 dégré (2022).

• Premier Marocain et 13e nageur au monde ayant obtenu la Ice Triple Crown remise par la International Ice Swimming Association (2023).

Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.