Matin TV

L'Info en Face avec Mehdi El Fakir

Réalisé par : Le Matin


Start : 0
L'Info en Face éco invite aujourd'hui Mehdi El Fakir, expert comptable et analyste économique pour un diagnostic de l'actualité. Délais de paiement, CGEM, Accord de libre-échange, Programme Intilaka, accompagnement des entrepreneurs, ... avec Rachid Hallaouy, ils font le tour de l'actu....

Transcription automatique :

Bienvenue Mehdi el Fatiha bienvenue, je m'appelle expert-comptable commissaire aux comptes et analyse économique grand format comme tous les jeudis si l'info en face mais sur la conjoncture du moment la conjoncture économique la commission spéciale nouveau développement qui a commencé aussi à faire un petit bilan d'étape avoir votre point de vue là-dessus la CGN, il y a un nouveau mail à jean nouvelle Tim qui a été qui a été mise en place depuis depuis lundi lundi soir donc au revoir aussi en parler comme corps intermédiaires la question des délais de paiement accords de libre-échange Maroc Turquie avec avec des en espèces de match de tennis entre entre Rabat et Ankara et le prendre l'appui financement TPE entrepreneuriat encore à la team CGM oui par la conjonction marqué par l'attentisme. Concours pour la loi de finances et on l'a bien sur le patronat qui vient d'élire son bureau et sa son conseil d'administration donc il y a vraiment je dirais 7,7 composantes institutionnelles qui vient d'être non mais pour 3 ans pour un nouveau monde a donc un président les courses administration qui a la marge opérationnelle pour participer contribuer prendre des décisions auditionné écouter la commission spéciale nouveau le développement absolument donc on a attendre mais effectivement, il fallait tout simplement un conseil qui se passe pour qu'il puisse contribuer et je sais que le secteur privé, il a une émission, je dirais une je dirais un apport très important depuis le discours de Sa Majesté, le sexe est absolument. Ils sont ensemble et collectif collectivités l'erreur, c'est de penser que c'est un modèle de l'État, ce n'est pas modèle de l'État aujourd'hui de la maison tout ce qui se fait aujourd'hui par les accords de libre-échange la voiture qui vous avez suivi comme moi la la fiscalité la mise à niveau avec l' après une après une amnistie en fait qui était effectivement mais il monte dans la voiture est-ce que tout ça ça donne suffisamment et sa constitution des éléments pour assurer la confiance écrit la richesse aujourd'hui. C'est ça, il y a pas de feu d'artifice. On y va pas très clair, est-ce qu'il fait en fait effectivement on rembourse pas forcément, je ne peux pas vraiment construire pour relancer l'économie. Il faut qu'on soit clair maintenant, il y a de voler. Il y a le premier volet kg et la conformité de du Maroc à Cesson Taj Mahal international. Donc nous ne sommes engagés qui est votre fiscalité les accords de lancer te veux pour moi qui a eu à l'occasion de la loi de finances à suppression du régime préférentiel de livrer des exportations donc il se transforme en zone d'accélération. Il y a la suppression de l'avantage des sociétés faisons de l'export également et il y a bien sûr une meilleure communication préparation de l'entrée en vigueur de l'accord de l'eau, c'est 206 thématique des données financières. Voilà entre les pays donc c'est que le Maroc est en train de tout de suite mais sur le sur l'accord de la Corée du commercial Maroc Turquie par exemple que ça est-ce que ça ça permet parce que ça fait ses lacets l'actualité du moment, est-ce que ça ça permet de donner la confiance de restaurer le climat de confiance et surtout de la visibilité et ça reflète une vision d'ensemble de ce qui est mis en place aujourd'hui ton point de vue économique pour le Maroc et la Turquie, c'est un accord qui est en train d' être revu en commun accord entre les deux parties, ce n'est pas une polémique conçois mais le Maroc, il est suivi de lorsqu'il très scientifique et très rationnel une étude d'impact. Qui a démontré qui a un impact important sur l'équilibre entre les deux pays dans les relations entre les deux pays et surtout un impact sociétal qui n'est pas négligeable ses données ont été communiquée à la partie turque une réunion technique a été organisé si tout le monde, je n'ai pas entendu une contestation de la part de la partition parce que qui gagnerait à garder une relation avec son partenaire marocain avoir un client qui est fort. Il n'a pas intérêt tout simplement pour vous du coup ce qui se passe aujourd'hui, c'est une polémique Cyril non écouté de ce qui se passe aujourd'hui et une polype externe. Mais maintenant que le Maroc des sites de faire le pain et de proposer de revoir cette apporter des éléments factuels scientifique qui n'ont jamais été contester les cours que ce soit aujourd'hui, nous parlons des sujets qui jamais entre du ministère de tutelle, il y a une des polémiques politique. Commerce et d'industrie marocaine qui est le patron de 85 % des produits commercialisés dans nos espaces de commercialisation sont marocains. Moi je vais tout simplement donner mon interprétation des chiffres les 85 % de quoi est-ce que vous me parlez de l'arithmétique des références des produits, je suis sûr et certain que ce qu'a voulu dire le ministre, c'était par rapport au volume parce que je peux très très bien même a pas réalisé 50 % pneu chiffre d'affaires à travers 5 % de mes références pour les 85 % il faut qu'on a la lise si on est en train de nous deux volumes les volumes qui devrait être réalisée par tout opérateur étrange. Devrait être équilibré juste pour le bien de la collectivité parce que le Maroc aujourd'hui, il a le droit de sortir mais c'est intéressant et les Marocains ou dit le Maroc le Marocain le consommateur marocain qui lui vous écoute, nous écoute distance entre 2h et un employé donc il peut consommer bien certes mais il faut attendre encore faut-il qu'il trouve un emploi stable pour pouvoir générer de revenu pour pouvoir consommer vous êtes un tôt aujourd'hui que tu le départ qui sur ce sujet des techniciens technique les communiquer à la partie turque il y a des pratiques pouvons être qualifié de d'un ping qui ont été sur de concurrence déloyale concurrence déloyale parfois du Jumpy qui est mise en évidence, ça veut dire quoi pour toujours. On est en promotion, il a dit voilà, il faudrait effectivement casser les monopoles casser les rentrer et rendre visible et audible et claire les règles du jeu en matière économique pour plus de concurrence et de natalité en l'occurrence concurrence déloyale turc, c'est quoi la concurrence déloyale oui, c'est tout simplement déjà, il profite d'un avantage considérable annoncé la pluie financier de les teintures à public de terre de l'état pur chez terre sous forme d'exonération ce qui tu le fais pas aujourd'hui. Si on doit le faire, je dois le faire conformément à l'esprit d'un contrat avec un autre pays qui dit que c'est les opérateurs, on va mettre en confiance des opérateurs économiques pour faire du business a-t-on dans une logique Win Win mais que l'État face. Des subventions qui ont tendance pas des subventions de l'investissement des subventions d'exploitation de façon à rendre, je dirais cette compétitivité pérenne, ce n'est pas normal. Ce n'est pas juste mais non, c'était aujourd'hui mais à la fin c'est pour mettre en compétition des économies pour les acteurs des pâtes le plus compétitif possible. Oui ou c'est sur la facture énergétique du travail et surtout à la fin de la politique monétaire. Après on a décidé de sa monnaie pour son tissu productif. Voilà, voilà, il y a pas de concurrence. Mais bien sûr, c'est en fait aussi le fait que Ben autre un amour dans le secteur industriel, on n'était pas suffisamment fort aussi pour pouvoir concurrencer les économies comme le mien ou en tout cas si j'ai commercer avec des avec un pays comme la Turquie accords de libre-échange qui a été signé en 2006 d'accord essentiellement du film d'accord. Oui, est-ce que est-ce que nous aussi on a une responsabilité dans le dans tout ce qui se passe aujourd'hui, j'ai été surpris en préparant votre venue. Si tu es encore aujourd'hui, il collecter lorsqu'on a fini avec la Turquie de fabriquer du film alors gentil comme lorsqu'on dit si tu changes tout d'abord des une vision les prérequis une entente dans le sens du terme, ce n'est pas une entente uniquement économique et politique suprême de toute nation à travers à la corde. Change les conditions évolue les objectifs de la partie marocain n'ont pas été réalisé alors il faut poser la question. C'est la faute à qui est-ce que c'est les opérateurs pour vous c'est qui les opérateurs qui voulait cet accord de libre-échange entre le Maroc et la tuerie en 98. Voilà le problème aujourd'hui donc de tes leçons car je sais que tu as été accordé et c'était à la demande des opérateurs on peut pas les opérateurs plus compétitif pour trouver des marchés pour les rendre compétitive pour pouvoir faire du textile et pouvoir exporter ailleurs maintenant, il faut qu'on s'assoit la table pour laisser un petit peu de faire des une mise au point. Dis à chaque fois si ce n'est pas du tout normal de pointer du doigt uniquement les palettes à l'état parce que il y a le secteur pied aujourd'hui, on n'aurait pas contracter je suis désolé si elle est à Odyssi de contracter de signer un accord. C'est pour la collectivité donc il faut une réaction de la part des structures économiques de cet état ici 7 7 7 c'est ta réaction se fait attendre, il faut analyser quel est le problème et cela cela ne m'a mènera à la grande question pourquoi on va pas pensé à ça avant donc la question, il faut revenir à l'époque monte la question aussi l'intérieur leur poser cette grande question. Vous avez quoi comme objectif est-ce qu'il y a eu une étude d'impact des autres que les autres. Les professionnels sont conservées, est-ce que vous avez eu un seul opérateur prendre ses responsabilités de dire effectivement il faut qu'on si on arrive à un peu du doit quelque part les ch et les responsables des responsabilités aujourd'hui. Vous avez à quoi sert à faire des produits marocains sont commercialisés dans des dans des entités commercial alors que 15 % bref, il y a tout aujourd'hui mais d'ailleurs oui d'ailleurs question si cette culture de dispatching de responsabilités mais de rien avec toi sont les responsabilités ne sommes les champions du monde en matière de l'affectation unilatérale de responsabilités et jamais entendu parler du responsable des communes aujourd'hui. La balle est dans le conte de l'étang et alors ce qu'il essaie de réagir. On entend un autre discours de la réaction de Parle-moi mardi d'ailleurs moi je dis on négocie ou en suspens cassette accord écouter aujourd'hui monsieur, il est en train d'expliquer après avoir eu l'accord de toutes les raisons sont pour voir cet accord maintenant le principe de base était à qui est la partie turque convaincu par des arguments se passe tu dis souvent souveraine du Maroc t'arrêter ou de casser de remettre des éléments peux te présenter à la partie turque pour les que le Maroc a demandé des explications et puis a demandé à la vie parce que je suis avec un parfum, je voudrais écouter le mis d'accord sur un corps, est-ce que vous trouvez que ce qui se passe aujourd'hui, on est conforme à cet accord, est-ce que c'est juste est-ce que c'est dans l'intérêt de deux parties, est-ce que c'est des oui oui oui ou non, c'est intervient ou intervient la décision de souveraineté silence que il n'y a pas vraiment de je dirais de feedback positif aujourd'hui. Le feed-back, il est acquis 16 milliards de déficit commercial dans le cou. Avec la avec la Turquie, je crois savoir venir avec les États-Unis et puis de 70 avec l'Union européenne ce qui se pose des questions si jamais pourquoi s'en prendre sans prendre un pays avec qui on a le déficit le plus le par rapport avec l'Union européenne et tout avec les pays de la zone euro et les États-Unis analyser la qualité du déficit aujourd'hui, ce n'est pas un déficit commercial à juger sur la base des chiffres pour pouvoir la dépendance est connu que nous avons avec le partenaire européen, il faut voir également ce qu' est-ce que les poissons ce que c'est elle qui ne sert à rien aujourd'hui. Les États-Unis sont les États-Unis Europe 1, c'est une Européenne, nous avons des partenaires qui sont historique ancestral, nous avons d'autres perspective de kola parce qu'ils sont très intéressante, nous avons autant de raisons pour dire que le déficit de c'est jamais bien d'accord. Il faut l'améliorer. Il faut le rationaliser. Mais maintenant ce n'est pas l'action par qui est. Qui c'est le plus important, on va revoir est-ce que au final veut dire si si on était en capacité de produire beaucoup plus les produits de consommation courante et de et de produits alimentaires. Non, on était capable de te sentir mieux les mieux. Oui bien sûr parce que du moment que vous êtes sur des niches après le rajouter fortement industrielle disais à une dose logique est très importante à très intéressante. Vous allez facturer plus cher donc le mieux vaut mieux qu'on plus et là, c'est les structures économiques qui doit suivre nous sommes assez et encore il reste sur le tueur qui c'est qui a priori cela mon mes informations CDD plainte à répétition de petits commerçants qui se sont plaints d'avoir du discounter tueur pas très loin et qui est la concurrence. j'ai par le ministre a été communiquée à la partie turque c'est pas les biscuits qui vont faire le malheur des des des des petits commerçants ça ne peut plus plus plus plus plus problème plus grave que ça c'est toute une course c'est toute une partie de notre tissu entrepreneurial qui a une forte forte attachement à faire attention sur le plan sociale et sociétale qui va disparaître donc le sujet ne deviens plus à ce sujet favori donc désolé de dire l'argent de modernisation du de tous les deux tout le réseau de distribution d épiceries oui c'est pas un jeu non parce que socialement touche pas il faut accompagner structure et il fait accompagner je suis d'accord avec vous mais maintenant à de de de de de toute considération qui sont dans pour sociétale je suppose personnellement que le problème c'est un problème un problème qui est liée à une concurrence qui est en train de détruire donc c'est une expression qui est multidimensionnelle et destruction qui est sauvage risquerait de lui-même à l'ordre général d'entrepôt Ella ella ella de la distribution de la grande distribution, c'est ça touche et tous les pays tous les programmes. Ah ouais, il y avait un programme programme, est-ce que c'est pour moderniser on a on a bien accompagné ces petits commerçants ou pas parce qu'on les a les formes et les structures et celle à Contrisson qui se pose si c'est pas le cas aujourd'hui, il faut vraiment mettre le programme aussi qui est piloté par le ministère de tutelle qui est actuellement mais aujourd'hui il faut dire que aujourd'hui le business model de des opérateurs turc. Je pars de façon générale est relativement à remettre en question. On regarde bien sur tout ce qui a été signé comme accord et puis vous dire toute sincérité la Turquie, tu es conscient. Tu n'as pas intérêt à avoir un client qui est malade ou fragilisé, c'est pas ton son intérêt et puis longtemps, c'est ce qui importe très bien sur le plus pur Lecture le Maroc aujourd'hui le demande pas quelque chose qui n'est pas normal, il a pas fait preuve il a pas je serai un peu plus loin que c'est encore été le premier jour qu'on s'est pas d'accord, il est dans une logique oui oui, il n'est pas pour tromper la vigilance de quiconque ici aujourd'hui, c'est ta choré déséquilibré preuves et même pas osé compte et c'est simplement je me dis on a loupé la mise à niveau industriel et compris les textiles. Oui parce que aujourd'hui on peut rentrer 4058 ans. Industriel textile, on a loupé pas la mise à niveau. On a fait la mutation sur en train de destruction d'emploi aujourd'hui dans le secteur industriel du textile. Oui, on est entre 40 50. Voilà la mise à niveau de tout le réseau de distribution tous les épisodes l'épicerie et les petits commerces de sûreté en même temps et en même temps je vais malheureusement, on a complètement loupé, on n'a jamais réellement mené une politique de substitution des bien porter, il comprit de Consommation courante et après on est en train de dire. Ah non vous êtes sur la concurrence déloyale à on a pas le droit à vous n'êtes pas le droit est-ce que je prends note que tu l'as plus non plus, je suis pas d'accord. Je suis pas d'accord. Vous avez cité depuis tout à l'heure, c'est une remise en question de tout à modèle économique. C'est pour ça que maintenant pour la partie contractuel, il y avait des fées y a laissé les apporter oublions cette tout ce que nous venons de dire, on prend personne en otage les choses sont là, il faut poser une question et pourquoi la partie turque l'appareil est juste parti officiel, est-ce que vous croyez que la Turquie est aussi facile la Turquie a réagi en disant qu'effectivement, ils étaient disposés 1re négocier, tu as posé une question regarder la démarche le Maroc le Maroc se débrouille, c'est une grosse économie C8. Tu me dis voilà, on a loupé la mise à niveau d'accord avec vous. On n'a pas été en capacité et fichier aujourd'hui en 2020 de mettre un nouveau tout notre réseau de distribution épicerie autre donc ils sont dans un état aussi déplorable est pas supportable pour des pour des consommateurs. On est bien d'accord. Et toi, on n'a pas été capable de mettre en place parce que ça c'est quel métro ligne une politique de substitution. Effectivement, on est en droit. Le Maroc est un droit en tant que pays souverain de pas importer tel ou tel produit Teletubbies qui par exemple la responsabilité de pouvoir donner la possibilité au consommateur marocain d'avoir des produits de substitution qui ont un rapport qualité-prix quasiment identique à lâcher ça depuis tout à l'heure, c'est très important serait intéressant mais quelle est la part de responsabilité de chacun tout d'abord, nous avons trois responsabilité, j'ai un premier responsabilité de l'État. L'establishment l'État dans le sens du terme et puis la technostructure est l'appareil administrative l'appareil promotionnel façon plus particulièrement bien sûr des institutions de donc on est des suçons même parfois qu'ils sont constitutionnelle qui ont obligation de d'alerte et vous parler tout à l'heure du 16e deuxième chose, c'est la responsabilité des opérateurs opérateur, il est le patriotisme économique considéré, on a fait référence à l'organisation et je vais pas dire antérieurement l'organisation tant que syndicat des patrons et représentant du secteur privé a une responsabilité aussi mais bien sûr parce que si c'est une responsabilité te dire de demander l'accord de libre-échange commercial avec la Turquie. Comme vous dites pas la parole, je te dirai peut-être que il y a un état qui s'exprime déjà c'est pas la peine de faire double emploi peut-être mais le plus important pour moi, c'est que l'opérateur c'est très important tout d'abord pour aller parce que je réponds pas et tu dis à suivre deuxièmement pour s'adapter s'adapter se mettre à niveau concurrencer ou arrivé au constat que les choses vont mal et ce n'est que la que je viens d'appeler les pouvoirs publics avec le tellement, ça c'est partir d'une économie également également le consommateur consommateur Obama américaine pour le consommateur aujourd'hui, il a son rôle pour encourager la transition, je demande en pas au consommateur de renoncer à son droit mais bon courage et cette transition et de la poussée Mallory. Moi il y a pas. En tout cas tout ça fait que je voulais revenir sur le calme à crossy nouveau modèle économique en terme de gestation en pleine réflexion. Oui, c'est que sur les accords de libre-échange impact sur la balance commerciale déficit 2019 - 209 milliards de bruit et moi aujourd'hui, je suis sûr et certain, j'ai la certitude de plus que jamais nous avons besoin d'un nouveau modèle de développement économique de brique sur les responsables qui sont pour la plupart pour ne pas dire que tu râles bruit de 200 milliards 2 dirhams, je te rappelle qu'on a fini dans les 2209 milliards 2 dirhams vous analyste économique et comment vous quel plan B pour pouvoir inverser la tendance dans le cas de nouveau modèle économique capable capable de produire beaucoup plus et de consommer beaucoup plus aussi localement écouter aujourd'hui, il faut un sursaut. Mets sur son de la part tout d'abord des opérateurs économiques savais que ce qui tire une économie vers l'eau c'est le privé pas le public lorsque ne pas envoyer de la modèle de développement je suis parfois surpris tonton que le modèle de la pensée les tard. Je suis désolé, c'est toute la collectivité, je sais que tu es arrivé, il a un qui est primordial et nous pouvons faire c'est comme mobilisant, je dirais des valeurs. Il faut des valeurs aujourd'hui pour des valeurs et des valeurs le vallon va marcher le nouveau dessin l'heure est-ce que vous voulez que nous sommes toujours sur des marchés, on va consommer le marché X pour chercher le marché y a changé ses valeurs. Bon permettre tout simplement de fer et métaux NYC notre développement parce que lorsque j'ai dit les valeurs de productivité valeur d'innovation produit pour dire beaucoup plus, je dirais produire mieux plus c'est mieux plus mieux le patriotisme, je dirais également cette cette capacité de créer des champions nationaux de faire que l'économie soit un sujet de National un sujet de fierté nationale de renforcer le sentiment général d'appartenance à notre pays de faire que c'était connu ne sois pas perçu comme une économie qui est pour gagner de l'argent et que le fait que la merde. Mercato Real économique le fait que réclamer des avantages des subventions c'est pas c'est pas normal. C'est la à mon avis le plus important et je pars de valeur notre pays. C'est un pays qui a des ressources qui sont très limité, nous avons un nom des tu m'en fais inquiétant donner en marche le jour de développement économique, est-ce que nous avons la politique est-ce que nous avons la politique fiscale pour est-ce que nous avons la politique sociale pour sachant que quand je vais y aller, je vais y aller à la musique bête parce qu'on a des hommes qui est fort. C'est pourquoi non compétitif au moins les économies de façon un peu plus objectif, vous voulez. Qu'on aille pour te dire, est-ce que l'on structures économiques ou les structures qui sont société sont près de moi est-ce que nous avons est-ce qu'il faut nécessairement ajuster ça mon nom avant une plante des structures économiques adéquat pour supporter une politique monétaire, je dirais audacieuse est vraiment aujourd'hui. On a pas la politique monétaire forcément adapté cette politique monétaire. Nous avons là, on va le meilleur gouvernement central cette politique monétaire aujourd'hui, je pourrai pas servir de fer de lance pour une économie dont les structures sont pas prêtes, n'est-ce pas ils sont juste à côté de nous qui sont ils ont pas pu ajuster vers le haut ou vers le bas l'emmener et la compétitivité. J'ai pas pu toucher la aujourd'hui, je peux pas faire de la planche à billets considérable, je dois le Maroc, il a dit est-ce que est-ce que je peux faire attention parce que tu es comique n'a pas de prix. Donc aujourd'hui, on a toujours pris un coup oui ou non non non la banque centrale aujourd'hui avec des structures économiques tel que nous avons n'as pas la possibilité agir sur cette politique monétaire pour un pull, ça développement économique, ça va être la catastrophe dans la deuxième partie mais j'avais pas compris mon fils qualité qualité, on a revu à la baisse si il y a quelques jours, j'étais dans la question à te poser avant de juger de la qualité de la qualité sur l'application est-ce que aujourd'hui Est-ce que aujourd'hui nous avons nous avons tous les moyens pour pouvoir juger de je dirais de la partie aujourd'hui je vais vous rappeler 93 Anne Sinclair avait posé la question Hassan II vous vous rappelez très bien de sa réponse pour avoir la même réponse aujourd'hui aujourd'hui, je peux te poser la même question quand c'est que vous me donner exactement la même réponse culturel et on dit rien aujourd'hui et simplement sur l'industrie parce que après vous c'était pouvoir aussi faire en sorte qu'on se retrouve avec des déficit structurel commerciaux et les 200 milliards de chaque année que ça plombe aussi notre balance des paiements et puis voilà pour pouvoir pose financer des importations, on est en cours donc c'est le service. Oui, je peux ne serait-ce que concurrencer les économies intermédiaire et faire en sorte de pas à me mettre en de pas me mettre en exergue en dénonçant des accords de libre-échange commerciaux à tort et à travers mais avec une nièce à 28 est-ce que je peux produire aujourd'hui est - ce qu' il y avait 3 pourcents ton chapeau société qui déplace pour la tranche de la vie, ce qui s'est passé mais non, c'est pas à elle n'est pas la fiscalité à une mesure dans les mots niveau de la compétitivité mets la performance et si je dis que nos banques sont imposées à 35 % et pourtant et pourtant il contribue très super bien au budget de l'État ici, elle l'Afrique. Non non c'est pas ça, c'est pas ça. Il faut il faut il faut vraiment qu'on puisse si tu veux bien le curseur pour moi. Fiscal il en faut des idées de applicable est-ce qu'il faut des idées pour qu'il puisse vraiment il faut que ça soit des idées qui font l'objet d'un consensus avec du quelque chose qui sont aujourd'hui aujourd'hui. Je voulais accepter les cavalerie ou une insurrection qui se cale de la part de qui compte aujourd'hui en 2020 une fois de plus en plus de son sur un nouveau modèle de développement économique et industriel nous on a encore aujourd'hui au stade de trouver les levier nécessaire pour que chacun puisse remplir son droit de se faire payer. On a pas on n'est pas encore arrivé au stade. Je suis fière d'avoir une fiscalité qui sont au service du développement économique et industriel, la fiscalité sert à quoi finalement vous voulez qu'on fasse une raison fiscale extraordinaire, je veux bien mais entre-temps, comment va ton toujours continuer à remplir les caisses de l'État par de l'endettement, pas de souci, on est prêt à supporter d'endettement pour combien de temps reste le temps que c'est pas ça que je veux dire. Est-ce que la qualité est-ce que l'air est-ce qu'il doit y avoir selon vous oui un alignement aujourd'hui dans le développement avoir avoir une politique politique et le politique politique fiscale alignés mais bien sûr en plus papa voir des synergies bien sûr on est en train de parler de l'inclusion financière on est en train de te parler de la globalisation financière de tout maintenant ce n'est pas des mesures fiscales tout d'abord c'est une adhésion à la fiscalité deuxièmement une qualité de texte est une manière de concevoir un texte fiscal qui soit le plus novateurs possible qui permet à la foire à chacun de son lapin contributif parce que ça se finisse mission qui qui est constitutionnel surtout permettre de financer l'action de l'État et permettre également aux bénéficiaires de mieux se développer ou de mieux. Mais je dirai voir la pacte si c'est un appart qui sont les sociétés, il faut qu'on le voit donc c'est vraiment la qualité bien sûr, si c'est quelqu'un que je vais accorder une facilité fiscal pour que ça se transforme en financier. Désolé, moi je ne peux rien dire et je pense que les élèves est-ce qu'ils vont investir qui vont se développer est-ce que pour vous la véritable enjeu une fois de plus commission spéciale nouveau modèle développement d'une réfection dynamique sur politique monétaire politique économique et politique fiscale et politique sociale parce que les cas social pour trouver des photos de financement donc je dois effectivement pour vous de resserrer les rangs entre politique monétaire vision stratégie économique et bien sûr mais bien sûr dans la mesure toutes les mesures toute politique publique et converge vers un simple et unique objectif, c'est l'intérêt suprême de la nation et de la collectivité. Va sur sais très bien que par ici, on va partir deuxième sur le grand format 52 minutes top chrono avec Mehdi el fakir ma liste économique commissaire aux comptes et expert-comptable, est-ce que servir avec une développer sur les délais de paiement alors ça a réapparu en fin de semaine dernière, il y a eu cette fameuse réunion de l'Observatoire délai paiement de l'économie des finances et de la Réforme de l'administration et tchac et de la luge nouveau président de la 6e qui ont décidé effectivement d'appliquer parce que c'est déjà prévu des sanction pécuniaire et financière pour les mauvais payeur. Oui, est-ce que ça on est bien d'accord ça va ça va rien apporté de productivité de création de richesse et impact sur le pied mais effectivement il est nécessaire que chacun et compris le mot de l'entreprise s'acquitte de son sur les pour moi de payer ce qu'elle doit absolument aujourd'hui, c'est quelque chose qui est le baromètre de la confiance. Non, c'est je dirais les engagements des opérateurs économiques mais aujourd'hui il faut distinguer à mon avis. C'est pour ça que l'on se voit. Tu aurais été créé l'Observatoire agir tout d'abord sur la partie scientifique technique en analysant cette chaîne pour comprendre quelles sont les raisons est-ce que c'est les raisons qui sont en relation avec la sinistralité est-ce que c'était raison qui relation avec l'accès au financement ou à Cléo garantie l'accès à l'assurance l'accès à défiler, je dirais pour permettre un petit peu date est en économie les entreprises qui ont de bonnes raisons. Oui, je vais y aller, je n'ai pas pu tout simplement parfois certaines entreprises Ouais sur la trésorerie. Donc on reste pas assez pour payer les fournisseurs et en fait que parfois traîner rallonger les délices. Donc si c'est c'est c'est parti qui va falloir sanctionner. Vous êtes parti parce que moi je ne peux pas aligner quelqu'un qui ne sont pas vouloir n'a pas payé de quelqu'un qui n'est donc avec des contraintes parce que quelqu'un qui l'a pas encore été payé de quelqu'un qui a un problème de portée d'un des facilités des caisses parce qu'il a vraiment un cycle d'exploitation qui est relativement particulier avec quelqu'un qui a du mal à accéder à même des facilités en matière d'assurance pour que il va être défaillant au moins le temps de gérer un petit peu ce différé, il n'arrive pas à y accéder pour que ça puisse être payé, je crois que c'est un phénomène je dirais oui, il faut sanctionner les requins citron, il faut bien sûr et c'est ce qui est prévu à ma connaissance et ses deux une charte de bons payeurs de récompenser les fichiers en privé, mais simplement pour maîtriser le sujet vous appliquer des sanctions financières et et rien. Bon, c'est la solution. Oui non oui non oui normal que la solution la solution, il faut vraiment qu'ils veulent pas c'est qui qui est vraiment on parlera pas aussi parce qu'il y a pas le risque de bloquer encore plus le marché de la mauvaise foi juste un petit ça va je me prépare avant de me préparer après par votre venue ou effectivement votre façon même s'il y a des sanctions de 5 % de taux de pénalité, c'est ça pour dire marocaine numéro qu'est-ce qu'il faut faire abandonner et la mauvaise foi, on ne peut pas on ne peut pas la supporter, c'est plus quelque chose qui admissible. Voir vraiment des idées qui n'ont aucun son style technique pour expliquer certaines habitudes va