Matin TV

L'Info en Face avec Nadia Larguet en hommage à Nour-Eddine Sail


Start : 0
Ce vendredi 17 décembre coïncide avec le premier anniversaire du décès de l'intellectuel marocain Nour-Eddine Saïl. Nous avons souhaité lui rendre hommage une année après l'avoir accueilli pour un débat de haute qualité. Et c'est avec son épouse, Nadia Larguet que nous avons voulu marquer cet instant.

Transcription automatique :

Vous allez bien de souriante et en fait ça ça fait partie aussi mon caractère. Moi, je suis quelqu'un de très timide et j'ai toujours pensé qu'il était assez en décembre se plaindre quand même des fois qu'il faut aussi sois même te dire il faut il faut y aller. Faut aller de l'avant et ne pas se laisser glisser si si on peut alors c'est vrai que c'est pas toujours évident et d'ailleurs, je m'associe à toutes les personnes si vous permettez Rachid qui ont perdu quelqu'un ou durant cette période parce que c'est pas évident on est on est pris comme ça par une vague assez l'inattendu donc c'est vrai qu'il y a beaucoup de gens qui ont perdu des proches, c'est donc vraiment je me sens très très comment dirais-je émotionnellement en pensée avec eux et puis même des personnes qui n'ont pas perdu forcément un proche avec la pandémie. Je pense si vous permettez à Narjiss Nejjar qui a perdu son fils. Donc voilà des fois vous êtes pris comme ça la vie vous prends avec des choses comme ça, il faut faire avec. Oui oui, moi j'habite il a perdu avec le covit alors lui d'abord, c'était quelqu'un c'est un homme libre. Donc en fait, c'était quand même il faisait très attention mais sans faire attention aussi donc il sortait quand même donc il continue à vivre à faire les choses et c'est vrai que oui, il est décédé malheureusement de covit vide et et c'est vrai que je pense qu'on est pas sorti cette affaire-là, faut aussi qu'on fasse extrêmement attention, il faut qu'on soit encore très vigilant et et c'est vrai qu'on a pas l'impression de voir ce coup de tunnel. Et voilà oui oui oui, j'y lance silence absolu alors des derniers moments jamais, je ne pas oublier en fait cette journée honnêtement du décembre ou en fait on est dans la chambre et en fait, il me demande donc de faire sa valise. Moi j'étais toujours préposé à faire à faire sa valise. Il est bien. Il est ma façon de ranger les choses dans sa valise et donc. Fait cette valise pour pour l'hôpital et en fait, c'est toi qui me demande de la faire comme s'il allait en fait dans un festival et donc j'ai mis exactement les mêmes choses que si il partait voilà à quelle heure il me demande même de maître la maquette du livre cinéma du Maroc de François Baroin et donc je mets les cas téléphone, je mets la tablette. Je mets la lise je mets tout ça et ce moment-là pourquoi il est mon trou blanc parce que moment fait cette valise vous ne savez pas si c'est la dernière fois que vous faites cette valise et en fait, c'est surtout dans les échanges que nous avons eu c'est après que vous comprenez que en fait ce que Nourdine est en train que veut dire lui peut-être se disait que c'était la dernière fois qu'on allait se voir donc sur le moment. Moi je ne considère pas que c'est le dernier moment c'est la dernière que je faire cette valise mais en fait pour lui, c'est ce qui m'a dit je t'ai dit peut-être que je reviendrai pas donc ce qui était parcours le plus douloureux, c'était de se dire les personnes. Vous êtes en face de quelqu'un qui est porteur qui a qui a le covit et que vous ne pouvez pas. Que vous ne pouvez pas embrassé et que donc vous allez voir partir à l'hôpital sans avoir pu avoir ce moment d'intimité parce que c'est vrai que je vois mon fils qui est dans l'entrebâillement de la porte et je me dis on fait un choix et j'aurais tellement voulu dans la sais mais vous ne pouvez pas le faire un 1er au 15 décembre les connexions communication échange. Oui alors du 1er au alors. Non moi je suis quelqu'un qui est addict au texto avec Emmanuel Macron et c'est vrai que vous correspond correspond énormément et puis à un moment il y a il y a il y a un SMS à c'est troublant parce qu'il demande qu'on m'envoie ces quatre Telecom. Envoie se téléphone comme on voit ses affaires. Donc c'est vrai que je reste devant la porte, c'est quelque chose d'extrêmement déstabilisant. Je réceptionne devant la porte ses affaires, il n'est pas décédé donc moi un moment je vous ouvre une porte et je trouve toutes les affaires donc de Il faut sourire quand on est en plein mois de décembre 2020 et donc ça c'est déstabilisant. Vous avez ses affaires devant la porte et le 11 au soir, je n'ai plus aucun des plus de 2 contacts avec Nordine. Je pense qu'il a compris qu'il allait être intuber. Je pense qu'il a compris qui s'est dit, je vais renvoyer mes affaires et peut-être c'est la fin pour moi et donc c'est vrai que donc du 11 au 15 jours avant son décès, il savait que c'était un homme qui présentait beaucoup les choses et qui faisait des choses avec beaucoup de dignité aussi donc envoyé les affaires peut-être que voilà que je vais pas sortir donc je reçois ça et c'est vrai que voilà donc non mais c'est très très déstabilisante, honnêtement surtout les lunettes, c'est quand j'ai cessé lunettes en tout cas tout à fait le 15 à 23h. Donc c'est le c'est le téléphone, c'est que vous avez pas envie de recevoir et d'ailleurs jamais, j'oublie. La voix de la personne qui m'annonce cette cette nouvelle qui restera associer vraiment à moi et oui bah vous comprenez que des choses s'arrêtent et et oui, donc ce moment-là, il est c'est vrai que pendant les 4 jours il vit avec le téléphone à côté vous dit je veux pas qu'il sonne je veux pas qu'il soit je veux pas qu'il sonne et voilà Sandra le 15 à 23h, on peut savoir si vous appeler vous annoncer cette triste nouvelle. Bah en fait, c'est si on dit voilà qui se reconnaîtra qui m'a qui m'a annoncé cette cette nouvelle et sa voix résonne en moi de Nordine tout à fait. On nous a moins 6 ans tous les mâles Alexandre qui va bientôt aujourd'hui 12 ans et alors là, c'est vrai que on me demande quand même de ne pas réveiller soulaymane parce qu'il est 23h et qu'il vaut mieux le laisser dormir et je pense que le moment c'est vrai le plus pénible plus intense et le Pour un parent, c'est donc de se dire ce moment vous avez annoncé à votre fils que son papa ou sa maman et est décédé donc c'est vrai donc j'ai attendu le lendemain à te demander, on est donc le 16 au matin et donc et lui il se réveille avec une grande joie, il va déjà faire sa première session à l'époque, souvenez-vous on est en distanciel et donc tout se fait par ordinateur donc je les laisse faire sa première heure et je me dis il y a un moment. Il faut que j'y aille et donc oui ce moment extrêmement douloureux de lui annoncer de lui annoncer donc le décès de son papa, surtout ce que je veux dire, c'est qu'ils avaient une relation exceptionnelle. Ah non la quantité mais dans la qualité donc Nordine tenait absolument à passer des moments extrêmes en privé DJ avec son fils mais vous l'avez vous l'avez dit quoi alors et pourtant il a 11 ans et puis dans une demi parce que ici on a tendance avec les enfants et la mort à penser que les Non pas cette intelligence la de comprendre la mort alors c'est vrai qu'on utilise souvent des termes comme ton papa ou ta maman est partie au ciel. Il est parti faire un grand voyage et moi je pense que tu n'es pas là, je pense c'est une erreur de ne pas utiliser les vrais terme les vrais mots et de dire les choses comme comme elles sont parce qu'un enfant peut comprendre et un enfant doit comprendre ce qui se passe pour pouvoir justement lui aussi faire son deuil et comprendre les choses au mieux donc je lui ai dit les choses telles qu'elles étaient et d'ailleurs, je pense que ça l'a beaucoup aidée puisque il a il a même voulu participer au fait de choisir la tombe de choisir les inscriptions Khaled sur la tombe vraiment de de s'impliquer et je pense que ça aide aide pour un enfant, vous avez dit à tous les matchs ce jour-là donc on est le 16 décembre. Ton papa est mort. Oui, je lui ai dit on a déjà les prix et on est parti s'installer donc dans dans dans la chambre, il y a un fauteuil Nordine, ça c'est toujours et c'était son fauteuil parce que c'était vraiment c'est de il il disait il écoute. Il écrivait donc elle est partie s'asseoir dessus en fait en s'asseyant sur ce fauteuil soleil mais tout de suite compris et et je lui dis voilà, je sais que je vais te dire quelque chose extrêmement douloureux extrêmement fait mais voilà ton papa, ton papa est parti son cœur a lâcher et parce qu'il est décédé d'une crise cardiaque à la fin mais mais en fait, je pense aussi que Nourdine c'est ce que je dis à Soulayman n'aurais pas voulu sortir amoindrie après avoir été intubé, je pense qu'il aurait pas voulu sortir avec des séquelles ou des choses comme ça, on peut pas savoir et je pense que peut-être que je dis à Souleymane que ton papa peut-être a préféré. Partir de lui-même et se laisser aller pour ne pas justement pour qu'on garde une très très belle image de lui, il a beaucoup pleuré c'est bien il faut pleurer. Moi je pense qu'il faut pleurer je pense qu'il faut dire aux enfants de s'exprimer. Je pense que c'est bien que ça soit un garçon ou une fille. Il faut même dire garçon de pleurer et que c'est ça participe au fait de d'avancer de reconstruire et d'aller sur l'anniversaire de tout le monde en dernier parce que tout ça c'est compliqué parce que ce sont des dates très très rapprochés et en fait je voudrais quand même sincèrement remercier le palais, c'est que c'est vrai qu'ici on a très vite. Je sais pas je trouve que c'est un peu gêné avec ça honnêtement et nous heureusement parce que déjà moi je ne il était impensable. C'est Rachid. Impensable déjà que on enterre Nordine sans que ses enfants donc il a 2 enfants qui sont les frais. De mon fils utilise la voir le terme de demi-frère ou de 2006 donc il était extrêmement important d'abord qu'ils viennent de France pour être présent avec nous le jour de l'enterrement et surtout pendant tes repas, nous redis le jour de l'anniversaire de Souleymane, je ne pouvais pas imposer un enfant que chaque année, il allait le jour de son anniversaire se dire tiens, j'ai mon papa le même jour. Non donc tout ça se fait le 18 donc 3 jours 3 jours après vous êtes rendu vos Cynthia ma seule et unique intervention, tu es à la sortie d'abord du cimetière. Alors est-ce que j'étais bien évidemment que j'ai été 7h, c'est une question moi qui ne se poser même pas je me suis même pas posé la question de me dire est-ce que je dois aller aussi c'est tellement évident donc oui bien sûr et puis toute façon, ce n'est pas forcément évident pour notre société, je pense d'abord. C'est toi la femme de choisir si elle a envie d'y être et puis on peut tout à fait être. Au cimetière de façon très digne, on est pas tous des pleureuses comme ça parce que souvent j'entends en fait. On demande à la limite de la femme ne viennent pas trop parce que ce serait beaucoup plus sensible beaucoup plus aussi beaucoup plus cela. Moi je pense que tu as pas de choisir si elle avait pas si l'envie d'accompagner son mari ou son papa ou je ne sais pas un proche jusqu'au bout donc oui oui oui, j'y étais et puis et puis je sais tu peux importe, je veux dire c'est que j'avais vu un commentaire pourquoi je le portais pas du blanc bon d'accord. Je me va beaucoup mieux qu'il est douloureux, c'est d'être sincère sincère dans ce que vous faites ce que vous choisissez dans votre mémoire tout ça n'était pas important l'important, c'est d'être et d'être avec les trois enfants de Nourdine et puis et leurs cousins chat qui boit là, on était ensemble et voilà. Tout à fait ouais alors juste avant de devenir à cette question de la mort, c'est vrai que le cimetière je voudrais juste qu'on des impôts dessus, je pense. Je pense que je sais compter beaucoup de choses mais je pense qu'il y a encore beaucoup de choses à faire sur l'état l'état des cimetières, c'est vrai quand vous rentrez vous dis tu es quand même un certain laisser-aller qui c'est dans des endroits comme ça qui mérite. Je pense qu'ils sont des endroits qui s'y intéresse vraiment et c'est vrai qu'on est souvent aussi non pas harceler mais je veux dire on nous laisse pas le temps du recueillement, c'est-à-dire que quand vous y allez je ne sais pas si vous allez rendre de temps en temps visite certains certaines personnes, je veux dire on est assez assailli par des gens alors bien évidemment que en sortant vous pouvez faire une sadaka et tout ça c'est pas ça le problème, c'est que l'instant que à l'Inter du cimetière, ça serait bien qu'on y aille à ce que ce soit des moments vraiment de total respect de voilà, on vous laisse un petit peu juste tranquille et puis que qu'on puisse avoir des cimetières quand même beaucoup plus propre et la mort. Alors la mort c'est vrai moment extrêmement intense extrêmement un temps c'est vrai que je voulais y aller et alors je sais pas si c'est la place pour des enfants, je ne pense pas après c'est très très perso. Mais c'est vrai que je tenais à y aller parce que je voulais accompagner Nourdine avec qui comme vous le savez, j'ai racheté j'ai passé 20 ans, j'avais besoin d'y aller et en fait c'est vrai ce qui était très très étonnant, c'est que pour la anecdote, c'est que donc donc rentre le 1er et donc c'est le 15 qui est décès et donc pendant 15 jours. En fait, il ne sait pas rasé, il ne sait pas rasé donc moi je dis avec de la barbe et je ne l'avais jamais vu en 20 ans comme ça donc c'était totalement de sa vie totalement déstabilisant, mais c'est vrai que ce moment de la morgue il est il est important, c'est que vous vous vous dites vraiment c'est la dernière fois que en fait vous ne toucherai plus vous ne verrez plus alors bien sûr ou non. Prix plus et vous n'entendrez plus il se passe quoi parce que voilà, il faut prendre conscience que c'est la fin c'est la fin et c'est vrai que peut-être je commence à me faire à l'idée que ben je le verrai plus ça justement ce moment-là vous permet de comprendre. C'est tout ce que vous avez physiquement quelqu'un allongé et en plus dans seul un seul blanc donc vous me dites oui oui, vous le vous le comprenez maintenant est-ce que moi l'expression faire le deuil je l'ai jamais vraiment on va dire utiliser parce que je ne pense pas qu'on fasse un deuil d'abord, c'est quelque chose de prêt personnel, mais moi pour moi dans 10 m'accompagnera toujours il sera toujours différemment donc il n'y a pas de deuil à faire comme s'il y avait quelque chose à faire mais à boucler au sens comme certains peuvent le fait d'aller à la mort de pas forcément pour vous aider à faire le deuil. Alors non mais moi j'avais besoin de le voir parce que je l'avais pas vu pendant 15 jours. Pour vous dire ça aussi donc peut-être que si j'avais eu et puis accéder à l'hôpital régulièrement et tout peut-être que je ne serai pas aller là, c'était parce que je ne l'avais pas vu mais je vous dis ça ça vous permet juste de comprendre. Voilà que c'est la fin. Nordine Nordine et vous c'était 20 ans 25 ans 20 ans 20 ans, c'est c'est une vie quand même surtout qu'au début personne croyais ça qui est beau dans l'histoire et puis oui 25 ans de différence d'âge. Vous allez dire je sais pas j'ai jamais pensé à ça non pas du tout parce que des fois c'était je le trouve beaucoup plus jeune que moi et moi beaucoup plus vieille. Donc l'âge n'a jamais joué sur non non sur notre relation absolument pas ça par mail atypique aussi alors atypique peut-être dans sa liberté. En fait, je pense tu es sûr que non bien retrouvé c'était par rapport à ça te dire que ces deux personnes qui se retrouvent et qui pense que la plus belle chose en couple, c'est déjà d'être libre et de respecter le désir de l'autre. S'il vous plaît liberté liberté responsabilité pour te parler de la couverture que j'ai fait en 2009 voilà pour un exemple comme ça c'est-à-dire que moi j'ai une envie pressante. Je suis enceinte et je me suis dit le jour je suis enceinte d'un homme exceptionnel, j'ai envie de poser en couverture d'un magazine et et en fait donc je vais chez Nordine et je lui dis voilà ce que j'ai envie de faire et donc il me dit qu'on 20 mois donc j'ai mais écoute moi je suis marié à quelqu'un d'exceptionnel, il me dit non alors ça c'est pas un argument non ça ça ne passe pas trop mal quelque chose de plus. Non mais en fait très sérieusement, est-ce que tu sais comment on accouche en 2009 au Maroc, il y a des choses terribles et en fait je lui dis c'est pas juste de me faire plaisir de d'être en couple d'un magazine, c'est vraiment de dire voilà, on va aller avec un dossier extrêmement fort sur la gauche au Maroc et lundi, je te suis et je le regarde et je lui dis mais en fait finalement, je te trouve soit plus courageux que moi d'accepter ça parce qu'il y a beaucoup d'hommes qui a pardon qui accepterait justement de voir leur femme. Arthur de quand je vous dis dans la liberté la liberté des envies de chacun, c'est-à-dire que j'aurais pu très bien avoir quelqu'un qui me dit non non ça je pense qu'il faut savoir s'arrêter on est au Maroc, on a payé ce site de vêtement rose et que vous avez fait en 2009 avec l'aval pour une femme c'est d'avoir de se dire on peut être comme ça appuyer et par son mari qu'on peut être soutenu et donc parce que j'ai trouvé magnifique sur cette coup là, c'est que Nordine me dis je suis avec toi et tu verras cette couverture sera historique pour le Maroc, il m'a dit que tu vas pas t'en rendre compte tout de suite mais elle restera parce que c'est vrai qu'en 2009 il y avait un véritable vent de liberté qui soufflait et le fait que la couverture par le magazine n'ai pas été retiré des kiosques et tout ça, c'était quand même quelque chose d'exceptionnel donc oui ouverture osé mais mais parce que soutient pas du tout jaloux Alors sur l'histoire de la jalousie et découpe ça c'est c'est quelque chose d'assez c'est vrai vrai qu'en fait ici alors pas du tout jaloux, il a été alors si je vais très très honnête, il a été je pense une fois mais c'est parce que je me suis éventuellement intéressé ou que la personne qui est intéressé à moi mais c'était du même calibre, il en était sur le même. J'ai droit à un recadrage. Là, je pense à laver dérange un petit peu mais pas du tout jaloux et d'ailleurs, je sais qu'un jour en fait, il vient chez moi, il me dit c'est ton nom mais en fait tu as jamais même plus jamais vu en train surpris en train de fouiller dans mes téléphone ou dans mes choses comme ça, je lui dis jamais non mais alors absolument pas en fait, tu es pas jalouse toi, je lui dis non mais en fait je vais te dire pourquoi moi je ne vais pas fouiller dans tes téléphone, il vient oui pourquoi parce que je ne veux absolument pas, je viens de fouiller dans mes téléphones, ils sont beaucoup plus explosive que les tiens étaient très respectueux comme ça quand je disais du jardin. Crée de l'autre et de tout donc la jalousie normand tu saches une chose c'est arraché, c'est que je ne suis jalouse absolument personne et éventuellement si je vais vous citer quelqu'un Michelle Obama donc tu passes la voir quand même à Théo Michelle Obama respect il en est jaloux et Maroc, est-ce qu'on peut la refaire c'est ça alors, je tombe enceinte qui sont autour de moi à certaines personnes à certaines femmes et je sais que elles m'ont tout dit non qu'elle ne pourrai pas le faire et c'est ça qui est je pense assez étonnant, c'est de se dire que finalement j'ai l'impression peut-être régresser sur sur déjà chacun chacun qu'est-ce qui pourrait se permettre de faire ou doser faire. Et ben parce que les réseaux sociaux et parce que la pression justement de tout ce harcèlement tout c'est c'est qu'on appelle ça on vous envoie la tu tu sais des fois des mots à trouver mes mots cher à chier de toutes ces personnes qui peut voir seul et comme ça qui se cache derrière des écrans et du jour au lendemain que votre image puisse être violent moi des fois, je trouve des commentaires par les commentaires pour y recevoir quelque chose, c'est vrai peut-être qu'en 2009 on est un peu plus protéger parce qu'elle est pas encore peut-être autant, j'étais pas d'avoir sur les réseaux donc peut-être mais bon, j'ai repose telle à la couvre la pour les 12 ans. Bon il y a pas eu de débordement mais c'est vrai, je sais que les gens peuvent te dire je préfère rester un petit peu à l'écart et me protéger sur le développement à la dynamique de société sur le terrain des Airs sur le terrain des libertés des libertés individuelles aujourd'hui. Je trouve quand même comme je vous ai tout à l'heure. après sur les sentiments qu'on est un petit peu en train de un petit peu de régresser et et c'est vrai que c'est à chacun de De poser déjà son curseur qu'est-ce que d'abord il est il estime dans un pays qu'est-ce que c'est la liberté d'abord de chacun alors pour moi d'avoir la liberté de chacun, c'est d'abord quelque chose. Je le disais. Il y a quelques jours, c'est déjà d'abord d'être soi-même d'essayer d'être soi-même d'être en accord avec soi-même et de temps en temps, c'est vrai que si on a des cause à défendre d'y aller 10 allée franchement, il y a les sincèrement et ex et à nous tous c'est comme des petites gouttes dans dans l'océan, je pense et nous tous ensemble. Nous pouvons insérer qu'on est certain comme ça et des petits poils à gratter dans ce pays mais ça fait du bien de temps en temps qu'on sorte un petit peu des des sentiers battus et de dire on est et s'il y a quelque chose à dénoncer. Ben, il faut le faire liberté sexuelle en mariage parce que c'est très bien aussi que que politiquement qu'il y a dessus et qu'on avance un petit peu dessus ou pas écouté, je pense d'abord d'abord chaque pays doit aller à son rythme, on n'est pas aussi obligé de demander des choses mais c'est vrai, c'est vrai. On se fait le fait de se dire que vous ne pouvez pas aller dans un hôtel avec quelqu'un ou vous seriez je veux dire ça serait votre ce serait votre conjoint sans être marié comme ça depuis déjà un petit peu un petit peu bizarre. Des fois, on se dit c'est des fois parce que c'est vrai qu'on peut deux femmes peuvent aller ensemble de accès dans une chambre quelqu'un avec qui j'aurais peut-être passer 10 ans et vous n'êtes pas forcément mariée qui viendrait mais sur les 20 ans de mariage. Donc avec la roue sur les 20 ans de relation, on sait pas qui tu es en couple d'amants, il y a des hauts des bas, on est pas quand même mais mais non non non mais 20 ans mais d'abord de énorme et grande grande histoire est déjà beaucoup. Envers l'autre et ça oui oui non, c'est 20 ans qu'ils ont tenu. Je vous dis moi vous aurais pas une personne qui pourra qui pourrait venir vous dire ils se sont séparés divorces absolument pas nous, c'était 20 ans d'une véritable est belle histoire. Vous êtes au bord du précipice pas du tout jamais jamais jamais jamais c'était vraiment le pack qu'on a passé c'était quoi qu'il arrive mais ça c'est ces phrases c'est quoi qu'il arrive mais ensemble et donc jusqu'au bout, c'est vrai qu'il tenait absolument à ce qu'on se voit pas qu'on soit pas séparés par lui. Prenez très souvent l'avion donc c'était sa phrase. On doit pas être séparés plus d'un Arabe à Paris qui dure 2h47. D'accord. Vous êtes rencontrés à tout à fait alors qu'il faut savoir c'est que je ne connaissais absolument pas cette personne, je n'ai jamais entendu parler. Donc, on se rencontre pour la première fois va et le 11 septembre 2000 la première fois que je rentre dans son bureau et et c'est vrai que la très très honnêtement moi j'arrive et le dire à plus tard. Il m'a dit tu es arrivé comme un tourbillon et ce moment pourquoi il restera parce qu'en fait un moment je sais pas si ça vous est déjà arrivé dans votre vie de rencontrer des gens ou le temps s'arrête et met au vrai sens du terme, c'est-à-dire le temps s'arrête, il n'y a plus rien autour et à ce moment là, c'est vrai que on s'est dit lui et moi qui se passait quelque chose et et je me suis rendu compte aussi mais de l'homme exceptionnel, en fait qu'il était dans ce qu'il disait. J'ai je me suis rendu compte, c'est quelqu'un d'abord de visionnaire extrêmement brillante et qui disait des choses tellement. Tu d'ailleurs. Moi, je pense qu'il est même trop en avance moment. Je rencontre septembre 2000. Je pense qu'il est trop en avance pour le Maroc. Moi, je viens d'avoir âge 24. Alors oui jubilatoire parce qu'en fait avec Nordine, on se contenter pas de peu. Il fallait toujours être quand même mettre la barre un petit peu plus haut et donc c'est vrai que ça maintenant comme ça. Alors des fois, c'est vrai que vous avez envie de vous dire moi non, moi j'ai tout simplement et me poser voir la Star Ac non mais je le dis mais sans aucun complexe honnêtement et donc lui c'est vrai qu'il fallait tout le temps être mais ça permet c'est vrai de maintenir comme ça le cerveau constamment comme j'ai dit en ébullition éveillé oui non mais franchement magnifique magnifique rencontre exceptionnelle aujourd'hui professionnellement, il arrive, il arrive de Canal+ et en fait on se dit enfin moi je me dis d'abord chance exceptionnelle qu'on nous envoies vous envoie l'extraterrestre qui veut non ça ça lui allait très bien ce terme la l'extraterrestre parce que je me dis putin, il va nous d'abord nous apporter un nouveau souffle et une nouvelle vision et peut-être qu'ils deuxième sera le canal plus de demain. Moi je pense toute façon quand Nourdine ça il est parti. Tu as beaucoup perdu donc on a beaucoup perdu et et j'estime que on a tiré les Marocains en verre vers le bas alors c'est vrai que maintenant regarde-moi la télévision ça c'est un fait les bonbons sont plus tourner vers vers le web et le digital et tout ça mais je pense qu'à ton départ, on a perdu on est en mission hommage qu'on n'oublie pas que 2 m le portail, c'est lui la radio c'est lui 24/24 la Champions League, je sais pas si vous si on peut dire quand même que il y avait de la Champions League sur 2 m est la chose la plus je pense donc il était le plus fier lui c'est d'avoir mis la convention collective A2M protéger les salades extrêmement fière donc est-ce que je garde de lui je garde lui mais un homme exceptionnel qui était au service de son pays, il faut savoir quelque chose. C'était un an de la grande humilité d'une grande simplicité et c'était un homme qui me l'a ramené pas comme on dit voilà et c'était quelqu'un qui était pour l'intérêt général, il a il a donné la consacrer toute sa vie à ce pays. Il a passé toute sa vie à servir et non pas se servir, je peux vous le confirmer c'était un homme qui n'avait rien. En fait. On dit qu'il n'avait rien si il avait une voiture d'occasion mais il est souvent mais moi je suis propriétaire de mon cerveau et il fonctionne donc voilà donc non non, il était propriétaire de rien. C'est jamais servi c'était un an d'abord d'une grande intégrité grande intégrité et puis non non, ça c'est grand grand grand monsieur. Faire confiance loyal oui oui alors d'abord grande grande loyauté et puis d'abord, c'était quelqu'un qui la mort qui me frappe et qui te rappelles pas dans le dos, ça c'est important, c'est de dire Nordine. Il avait 7 comment on dit ce pouvoir là, ça veut dire qu'il pouvait vous abattre c'est vrai frontalement. Alors c'était un excellent tireur, il avait non mais non mais oui mais il pouvait pas faire comme ça et quand même quand on peut être frontal comme ça c'est c'est magnifique surtout dans un pays comme ici. Non, il a jamais vu quelqu'un dans mon dos et dormir tranquille. Oui bah ça le restera moi je serais toi. Je trouve ça beau comme ça des fois, il me disait non tais-toi l'extraterrestre dans ce pays et je te laisse je te laisse le titre ce titre aujourd'hui, c'est encore jeune. Alors je disais la jeunesse n'a pas d'âge. Donc écoute-moi, je vais bientôt faire 49 ans, j'espère que je vais rester jeune. Mais mais on peut être jeune à 60 ans à 70 ans s'il vous plaît Edgar Morin éventuellement de de refaire sa vie d'un point de vue perso. Voilà 49 ans, vous avez 20 ans donc vous dit bon mais à l'ordre de 18 ans à 28 ans donc j'ai quand même vécu donc. Parce que super nana super mec, ça va ensemble d'accord alors qui va être dur et je vous dis en toute sincérité alors c'est vrai que la barre était au mais parce que des hommes honnêtement intelligent, il y en a des hommes brillant, il y en a mais c'était je vous disais c'est par rapport à la à la simplicité et tu es à la modernité. Moi je rencontre beaucoup de beaucoup d'hommes. Alors ils ont c'est à coté 0 0 7 fais pas le figure, c'est-à-dire alors montre connectée super voiture, il parle avec des robots quand il rentre chez eux et tout ça on est d'accord. On est en plein de modernité, mais au niveau du maïs est on a l'impression qu'on est tout ce qu'il faut pour être moderne mais ils sont capables de vous dire des choses comme et puisque on y est ils sont capables de choses comme par exemple, je déposerai jamais par exemple une femme divorcée ok. Une femme veuve à la limite non plus, j'ai eu droit aussi. Ah ben moi je me je voudrais me marier avec une femme vierge, qu'est-ce que je veux dire, tu es qui sont capable de dire des choses que je trouve tellement de l'ancien temps et c'est je vais avoir du mal, c'est que vous avez des mecs super moderne. Mais finalement non rien non rien de ce qu'on appelle la modernité. Moi j'ai le droit aussi à quelqu'un. Je vous appelle. Je vous promets vous rentrez chez lui avec toute cette robotique et un moment il est capable de dire moi je comprends parfaitement qu'une femme prenne un