Matin TV

L'Info en Face avec Wissal El Gharbaoui, SG de la CNT


Start : 0
Les conditions d'accès au territoire, mises en place après la décision de rouvrir les frontières, continuent de soulever les réactions des acteurs du secteur touristique. Wissal El Gharbaoui, la secrétaire générale de la Confédération nationale du tourisme (CNT), appelle à revoir ces conditions « coûteuses et draconiennes » qui risquent de pénaliser la reprise de l'activité .

Transcription automatique :

A priori patienter dans une perspective donc ouverture des frontières lundi prochain mais tout ça, il conditionné du tourisme à t'exprimer sur ce magnifique plateau toujours un plaisir de d'échanger. Oui, nous avons accueilli avec beaucoup d'enthousiasme la décision de ouverture des frontières pour laquelle nous avions en effet exprimer depuis plusieurs mois avec assistance, ça te demande au gouvernement et madame la ministre du Tourisme, c'est arrivé à la veille des vacances de printemps qui vont démarrer ce weekend pour les établissements de l'enseignement au Maroc et tout de suite après Le Mans vers la mi-février pour les vacances scolaires européenne. Décision maintenant les frontières aérienne de trafic aérien, c'est très bien rapidement aussi qu'on ait de la visibilité sur le maritime parce que c'est aussi un canal important. Je peux savoir que c'est 80 % du tourisme les frontières maritimes, c'est en perspective aussi du mois de Ramadan qui approche et de tous les Marocains du monde qui beaucoup privilégié de venir pendant le Ramadan à travers le canal maritime. Donc c'est un sujet qu'il faut rapidement. Je pense qu'il va là-bas aujourd'hui à partir de lundi prochain et de modalité vont très bien et voilà. Nous avons maintenant pour les conditions, nous avons dès le départ sur l'importance de mettre des conditions d'accès qui soit des conditions avec une souplesse suffisant des conditions avec de l'agilité sont mises en tu pourquoi parce que ouvrir annoncer l'ouverture des frontières et y mettre des conditions extrêmes moments difficiles coûteuse draconiennes complexe, c'est le cas, est-ce qu'il y a des boules aujourd'hui est-ce que vont se passer les premières arrivés les premiers est-ce que je peux dire c'est que nous sommes probablement l'un des rares pays a demandé un PCR de 48 heures la grande majorité des destinations demande un pessaire à 72 heures, ça fait partie des sujets qu'il faudra peut-être reconsidérer rapidement après la reprise parce que 48 heures c'est très très court. On connaît la pression qu'il y a sur la demande au niveau international pour dans chaque pays. Pour faire étape PCR en weekend, c'est pas possible, il faut de parfois des délais d'attente pour avoir son rendez-vous, c'est hyper contraignant 72/48 le deuxième élément quand on dit impasse vaccinal avec 3 doses et et peut-être que je me trompe mais c'est ce que j'ai cru comprendre. Je suis pas la seule par rapport à ce qui a été dit dans le communiqué du gouvernement. Impasse vaccinal à 3 doses qui est supposé être le Graal pour pouvoir se déplacer en toute sécurité, quelle est sa compatibilité avec à 48 heures plus un test à l'arrivée à Jenny qu'elle arrivait plus déteste pas réalisé 48 heures après l'arrivée dans les étapes dans les yeux de différentes phase de test nous interpelle sur l'efficacité du dispositif mais surtout sur les moyens qui seront déployer ou qui doit être déployé. moyens humains des moyens techniques des moyens finances et dans tous les points d'accès pour faire votre une fluidité vous avez communiqué il annonce à tous les aéroports du pays de rôle de vaccination pour opérer à des à des tests de dépistage ? Est-ce que j' ai mis sur la table comme condition est-ce que vous parlez de reprise de Roland du secteur ça me perturbe mais bon une fille qui va pas non plus dernier dernier les foules il faut d'abord qu'on s'apprend sur l'importance de préserver cet acquis de la réouverture il ne faut plus qu'on refermer frontière parce que c'est extrêmement difficile et une nouvelle fermeture on ne l'espère pas mais si jamais pour une raison une autre mais ce serait la fin de la fin c'est extrêmement dur pendant 2 Secteur du tourisme avec toutes les personnes qu'on connait avec toute la pression économique sociale financière qui a été mise sur les opérateurs et sur les salarié du secteur 1 1 1 1 le fermeture ne serait pas du tout de ne serait pas du tout ça pour les pour les les conditions. Voilà, ça va être comme ça maintenant parce que effectivement c'est hyper la connais extrêmement contraignante et une ouverture totale sans fil et sans fil est il doit y avoir un juste milieu. Je pense que il va falloir qu'on observe avec beaucoup de précision les premières arrivés les premiers jours et premières semaines. Le dispositif devra peut-être fluidifier. Il devra l'efficacité du dispositif d'accueil être éprouvé, il va falloir qu'on soit très bon dans la mise en application dans l'exécution pourquoi parce que ça sert à quoi de mettre des goulot d'étranglement dans les aéroports imaginons. 5 6 appareil qui atterrissent en même temps, ça fait quelques centaines de passage et si ils doivent tous arrivés un boulot d'étranglement pour faire le test minutes attendre la de couleur pour avoir le résultat. Nous créons physiquement un espace à risques et l'économie sociale et une réunion avec le président du quinté le président de la fédération hôtelière et des agences de voyages. Donc il était apparemment convenu que tu tu ris, tu sais pas c'est pas moi qui viendrai sur le retour de ses vaccinations obligatoires dans les hôtels les maisons d'hôtes tous les lieux de résidence au bout de 48 ans est-ce que ça fait Alors moi ça me pose de deux éléments justement la viabilité de ce dispositif, c'est bien de vouloir être dans l'extrême prudence est dans l'anticipation, c'est bien mais il faut qu'on soit aussi réaliste un c'est est qui les prend en charge lui-même, est-ce que c'est le client est-ce que vous avez dit ok ok en Italie est-ce que c'est parce que ça veut dire mise en place alors effectivement ça pose un certain nombre de de de questionnement sur la prise en charge et le coup de ce dispositif et ça va pas de pi deuxièmement concrètement un test pour 48 heures pour quelqu'un qui reste 3072 heures qui vient en weekend par exemple. Imaginons, il y a beaucoup beaucoup beaucoup de clients qui vient dans citybreak un vendredi pour repas. Un dimanche ou un jeudi pour repartir un dimanche est-ce qu'on va faire le test le samedi alors qui repart dimanche en fin concrètement et opérationnel Man et de manière très sereine et objective comment on fait pour tout ce qui vient pour travaux pour le weekend qui va être opéré dans les lieux de résidence ou pour continuer à affiner ses conditions ce que nous disons la Confédération nationale du tourisme tout ce qui est à la faveur de un à 13h vais la sécurité sanitaire des Marocains et des visiteurs 2 ce qui est à la faveur de maintenir les frontières ouverte 3 ce qui est à la faveur d'encourager de facilité et d'accélérer la reprise de l'activité touristique sans réserve. On y va après, il faut qu'on soit collectivement responsable dans la mise en œuvre de ses décisions là. évalue les coups de la faisabilité les contraintes techniques et les contraintes de temps pour que nous soyons dans quelque chose d'efficace nous faisons des mesures pour les faire c'est pas le résultat en tout cas de tester tous les visiteurs étrangers qui sont sur le territoire marocain à je pense que ça va être dur je pense j'espère qu'on va s'inscrire dans le dosage j'ai envie de venir et je veux pas j'espère que c'est pas de problème mais concrètement sur la faisabilité Ces mesures dans l'état actuel des choses, nous parlons de quoi nous parlons d'établissement beaucoup moi beaucoup des établissement d'hébergement et pas seulement les hôtels classique en mais tout type d'hébergement. Non pas suffisante ni la trésorerie tout court pour faire face à ce que nécessiter comme comme besoin comme moyens financiers genre d'opération 3, il faut qu'on réfléchisse à aussi au risque de de la prédominance de la forme, elle si je dois aller dans un hôtel et que je reste 3 jours. Tu dois me faire tester payer le test et cetera énième fois alors que je viens de payer un pessaire à peu près à 120 en Europe forcément plus cher que mon billet d'avion, je vais aller dans la forme et ça c'est pas une bonne nouvelle, c'est que je vais pas venir tout content que je voulais pas en couple un couple avec deux enfants. Réaliser dans les lieux d'hébergement au bout de 48 ans ou c'est les tests rapides antigénique dans ton connais aussi le Sika cité qui est l'unité tous ces éléments l'arracher de dois absolument figurer dans mon considérations sur l'appli qualité de ses mesures, je reprends lorsque je demande un test faire à 48 heures. Je suis une famille de 4 personnes et qu'il faut payer 120 à peu près pas en moyenne par pas par par passager en plus de tous les coups et de tous les frais qu'il y a du voyage lui-même à Sion et je m'en exetera. Cela vient poser sur le budget de ce voyage, ça peut paraître un peu deuxième élément quand j'atterris CDD considère façon, on va dire deux modalités pratiques parce que j'arrive, il faut attendre pour repasser par tantôt, on fait le texte c'est passable si on a un système très très efficace et nous faisons confiance. Aux autorités pour qu'elle mettre en place qu'il faut sachant que aujourd'hui la digitalisation facilite énormément les choses, on peut renseigner plein de choses sur des sur des applications digitale pour la lecture de code barre et cetera il faut aller à l'hôtel et au bout de 48 heures se refaire tester la même petite famille de 4 2 5 et payer le test antigénique ou un Rotax PCR si en plus si il reste une semaine, il va falloir qu'il refasse un pessaire de sortie pour repartir chez lui quand on fait la facture à la fin ne pas faire ça va signer à la classe mondiale et à la soupe à l'allégement partout dans le monde en dehors de pays comme la Chine qui a fait une stratégie zéro covit et qui pour deux trois quatre 19 de calories dans 1. Tu as pas de copines et tout une ville nous on est loin de ça mais en même temps on voulait 31 mai, ça va être extrêmement compliqué me semble qu'il allait voir de ce que pour le moment sur le coût d'application est en charge de qui est on ne souhaite pas que ce soit à la charge de passage et c'est très difficile de faire porté par les opérateurs, c'est très difficile aussi de faire l'amour et c'est un sujet qui n'a pas été évoqué devant le patron derrière devant aussi le président de la Confédération Nationale 2 qui a fait tout un exposé mais cette dimension coup et prise financière de ces tests à réaliser de 48 heures dans les hôtels aux maisons d'hôtes ou autre lieu de l'établissement. Sapa est abordé en États-Unis moi avant. Des frontières dans quelques jours, il faut qu'on a cette question, elle est extrêmement elle est assistante qui paye la facture de tout c'est est et est-ce que c'est raisonnable et est-ce que c'est réaliste de faire autant de phase dans le cadre d'un séjour ponctuel chez nous est-ce que c' est réaliste destination sur la Tunisie que soient les autres. OK et valider la vaccination de tous les professionnels et tout le personnel du secteur en contact avec les touristes. Donc tu dois être vacciné 3 doses dans les dans les hôtels dans le café dans le restaurant dans les salons te est-ce que je vais aller aujourd'hui cela vous savez pas plus de 506 à 1000 emplois direct et indirect. Est-ce que le volant de personnes est-ce que c'est une personne et vacciné honnêtement un exploit donc on est très fier c'est sa campagne de vaccination en première et en deuxième dose au moment le monde était en train de déroulée cette stratégie ça a été fait aujourd'hui la troisième dose le rythme est un peu plus ralenti probablement qu'il y a un besoin supplémentaire de renforcer la pédagogie la communication et l'accessibilité à ses vaccins aussi je parle pas seulement du secteur du tourisme de marocain avec qui il faut échanger pour d'abord d'abord. Je pense que les Marocains depuis 2 ans on fait beaucoup de sacrifices et beaucoup de concessions et marocain, on était se sont mobilisés d'une manière exemplaire. Pour gérer cette cette pandémie qui aujourd'hui qu'on le veuille ou pas malgré les agissements que l'on peut voir d'ici et la de relâchement mais c'est humain parce que c'est le cas dans le monde entier, nous avons attend des résultats extrêmement intéressant et encourageant sur le plan de la maîtrise de la pandémie ce qui a pu conduire en effet à une réouverture des frontières plein plein plein de un mauvais. C'est qu'elle fait partie des pays dans le monde, il y aura surpopulation vaccination Tourrades aux alentours du continent parce que malheureusement il y a une égalité vaccinal qui fait qui a beaucoup de pays du continent mais il y a trois ou quatre ou mardi pour sa population seulement qui est vacciné, mais ça fait une moyenne on est tous extrêmement fables de l'action ressemble à peu près 4,6 personnes, est-ce que ça veut dire que veut dire qu'il nous faut du temps des moyens des vaccins des centres de vaccination. Mais c'est bien tout ça, il y a un dispositif aujourd'hui avantage. Il faut qu'on capitalise surtout ces éléments. Là, je pense que des Marocains aujourd'hui après deux années de concession de sacrifice de crainte de pression et cetera ont besoin des unités et ont besoin d'être rassuré est-ce qu' est-ce que la deuxième interrogation que tu oublies Gassion aussi des pouvoirs publics et de la ministre de la Santé lier deux qui demande à ce que tous les professionnels de du secteur et tout le personnel du secteur soient vaccinés 3 Bose schéma vaccinal complet avec donc passée vaccinal pour pouvoir accueillir des visiteurs étrangers qui alors ils sont obligés de se présente avec impasse vaccinal. Donc il faut demander aussi est-ce que tous les professionnels de santé. Le personnel de du secteur du tourisme soient vaccinés fort efficace pour vacciner tout le personnel de secteur parce que on m'a toujours dit qu'il faut qu'on se donne les moyens de reprendre l'activité de sereine et pérenne alors oui, il faut vacciner tous les gens tous ceux qui sont par accident 3e dois pouvoir le faire il doit pouvoir le faire des chiffres de combien il y a vacciné en 3e dos ou pas mais globalement à l'échelle nationale le taux de vaccination en 3e dos et encore fait froid qui les autres aux alentours de 12 pourcents, il y a un effort à faire. Je pense qu'il y a un effort d'avoir pédagogique à faire auprès des populations, il y a un travail de proximité à faire à l'échelle nationale, c'est pas seulement. Des travailleurs du public aussi de l'activité territoriale de l'administration en attendant le temps joue contre nous on a pas eu le temps avant de reprendre c'est pas raisonnable. Donc il faut que l'on a company cette reprise, c'est comme ça les dispositifs par les dispositifs par des dispositifs efficace, le parfait est l'ennemi du bien et s'inscrivent dans le bien d'abord et qu'on y aille tous de manière volontariste pour pouvoir atteindre un objectif commun. C'est celui d'une sortie de crise et c'est la vraie stratégie avec mon père. On s'est pas à dos et Allard ouverture des frontières dans l'immédiat. On est d'accord. Il y a des signaux très encourageant, il y a des signaux positif, il y a un intérêt pour la destination Maroc. Il y a des fondamentaux de l'industrie touristique marocaine qui sont stables et qui sont bons mais ce sont des équilibres qui reste fragile. C'est pour ça qu'on a insisté qu'on dit on a réussi à tenir pendant 2 années en terme de positionnement, on a perdu des places mais on a réussi globalement à maintenir l'intérêt des prescripteurs. Il faut que l'on préserve je serai je serai beaucoup plus réserver parce qu'on va aujourd'hui sur le marché émetteur, ça se vend la France et d'ailleurs la destination. Maroc est sorti les radars pour les vacances de février les vacances de Pâques, on est sorti vers la gencive venez aujourd'hui directeur général du tourisme qui fait du les conditions requises pour accueillir des touristes et Sandra comment elles sont très rigide, elles sont très stricts et dans le côté, on est sorti des radars du essentiellement du 1er au marché metter donc moi je mets. ? De samedi ? Parce que on le sait tous les vacances se prépare des mois à l'avance la contractualisation des saisons de vacances se font entre 8 et 12 mois à l'avance aujourd'hui pendant que nous on avait fermé les opérateurs, on a vu un certains ont annoncé un report de leur programmation de la destination Maroc certains ont juste suspendu programmation de la destination jusqu'à nouvel ordre parce qu'ils attendaient en effet d'avoir de la visibilité aujourd'hui, je crois qu'il faut qu'on redouble d'efforts pour à la faveur de la de la remise en confiance des marchés émetteur. Nous savions depuis le départ que l'année 2020 était quasi perdu pas on sait pas ce que concrètement sur le papier, il faut qu'on regarde combien d'engagement contrat et nous avons avec les tour-opérateurs et avec les compagnies aériennes pour pouvoir évaluer si réellement on va reprendre ou pas alors si on se met au travail maintenant qu'on me donne la visibilité. Et de la sérénité au marché et la confiance qu'on réagit acte les moyens suffisants, j'ai vu l'annonce de la mise du tourisme très récente qui parle d'une campagne qui va être lancée et cetera c'est fantastique. Il va falloir redonner la confiance au marché, il va falloir. Oui qu'est-ce qu'il faut faire aujourd'hui, c'est pas seulement de campagne de comme ce sont des engagements concret sur la pérennité des dispositifs qui sont pris sur la soupline dans des conditions d'accès et sur le coup de l'accès à la destination Maroc, ça ce sont de vrais sujets qui aider parce que j'ai envie d'aller au ultra méga hyper compétitive les restrictions les conditions que nous avons encore les pouvoirs publics en retenue est-ce que c'est selon vous convaincu des prescripteurs véritablement aujourd'hui à quoi ça sert est-ce que ça sent bon est-ce que ça sympa très bon actuellement Après je disais c'est une effectivement une bonne nouvelle d'avoir annoncé la réouverture des frontières, il va falloir que le dispositif de de déploiement de mise en œuvre suivent, j'ai pas sa demande annoncer des nouvelles mais il faut concrètement quand on les opérations analyse que ça soit efficace et que ça soit productif est positif et c'est ce qu'on se reverra dès la semaine prochaine au moment de la reprise des premières arrivé, il faut qu'on regarde comment ça va se passer le pire qui puisse nous arriver c'est que le dispositif d'accueil dans les aéroports soit. Incomplet ou soit contraignant ça veut dire que on s'éloigne encore de prescripteur et de marcher la compétitivité, c'est pas simplement la beauté des lieux le prix c'est aussi les conditions d'accueil la la la la la composante de l'expérience client dans l' aéroport est l'arrivée font partie qui va falloir travailler de manière précise de manière rigoureuse et de manière efficace à la faveur d'une d'une station de l'accès tout en préservant bien entendu les besoins ou les exigences avec le virus dans nous aéroport. Bâle en passer beaucoup les voyages. En tout cas les visiteurs étrangers, elle avait compris que c'est beaucoup trop de temps sur les vérifications administrative. Voilà est-ce que risque pas d'avoir cette chaîne. toutes les chaînes de valeur encore plus alors dis à l'aéroport sous pression sur le dispositif d'accueil à l'aéroport et de traitement des volumes on espère avoir ce genre de problème ça veut dire qu'on a beaucoup de volume il faut juste qu'on soit capable de mettre en place les moyens les hommes et les femmes qui vont accompagner ce midi aussi sur les sur les prescripteurs et le ressenti et la main sur le manque de vol parce qu'on sait très bien que tu me reprise une relance en tout cas c'est conditionné et à dossier par le nombre de vol et avion est-ce qu'on a de la visite et là-dessus je lui dis que la RAM c'est 30 ou 40 % de la flotte en fait tu vas être réactivé à partir du top et que tout ça va se faire progressivement les compagnies aériennes les tour-opérateurs en année ou si elle pouvait y a-t-il à visiter aujourd'hui parce qu'il faudrait analyser Les étapes programmation pour la saison du printemps sachant que la saison de printemps elle a déjà été largement promets très avancé dans sa programmation inclus beaucoup de destination du Maroc pendant que nous on était fermée, il va falloir redoubler d'efforts, il va d'où l'intérêt de considérer très rapidement la roue la réouverture des frontières maritimes aussi comme ça on apporte un canal complément pouvoir doubler une chance va cueillir un maximum de clients tout cela pour dire quoi pour dire que c'est pas parce que les frontières ouvre lundi prochain, on est sorti de l'auberge paramètres de m'exprimer ainsi il va falloir continuer à accompagner le secteur, il va falloir continuer les documents sont les deux enfants demi 2 ans d'arrêt l'activité 50 milliards 2 dirhams de perte. ça se réglera pas après après une semaine ouverture des frontières avec le budget qui a été attribué au moins ça va c'est loin d'être c'est un dispositif qui est intéressant c'est une première phase d'abord de déployer cette première phase de manière efficace et de manière utile et ensuite il va falloir continuer d'accompagner secteur pendant quasiment toute l'année 2022 parce que les difficultés sont vraiment les mêmes des covit côté équivalent il faut aujourd'hui rentrer vraiment dans les métiers qui ont énormément perdu pas seulement en moyens financiers aujourd'hui les opérateurs cherche à recruter dans le secteur il faut des compétences pour préserver la compétitivité il faut des compétences pendant 2 ans qu'on était en train de gérer la crise Les compétences certaines sont redéployer dans d'autres métiers d'autres se sont redéployer dans d'autres pays aujourd'hui, il va falloir réinjecter de la compétence dans le secteur, il faut du temps, il faut des moyens tout cela nécessite une véritable stratégie d'accompagnement sur toute l'année 2022 pour espérer commence à reprendre à partir de 2020 3 une sorte de vie normale. Continue un peu plus, tu continues de soutenir. Tu veux continuer avec toi avec l'attribution de te convient ou pas, il y aura le mois de Ramadan l'activité avec extrêmement. Bah là, on est déjà en février trois quatre semaines d'activité avec une semaine de vacances au milieu est-ce que c'est suffisant pour pour enfants. Trésorerie complètement asséché pour pouvoir arrêter les aides. Moi je crois pas. Il va falloir aller probablement jusqu'au mois de juin avec l'indemnité forfaitaire continuer de dessous les entreprises, il va falloir absolument traiter la question de la dette la question fiscale aujourd'hui dans le groupe des banques marocaines hier là, c'est gênant présent du chef de gouvernement et une brochette de ministres en disant et à la mettre en public pas une banque l'Opéra des mesures de recouvrement auprès des opérateurs du tourisme de travailler sur ça. C'est bien. Il y a une mesure très importante qui a été avancé, c'est l'intervention de l'État pour justement soulager la pression sur le Parce que quand on reprend il y a un allongement de la période et forcément de l'intérêt porté une intervention des parcs et intéressante aujourd'hui, il va falloir travailler dans ce sens mais en faisant profiter l'ensemble de l'écosystème réglementé tous les métiers ne sont pas concernés par ce dispositif, il faut qu'on les travail donc aucune raison que des métiers qui sont soumis la réglementation de les exclus, ils ne sont pas concernés de la tête que deux catégories de métier. Il faut qu'il ferme toutes les catégories de personnes qui a été fortement et violemment impacté par cette crise parce que tu me répondes ication, on va continuer de porter à continuer à discuter et de LEGO. Le chef de il était très clair dans ce message si vous avez entendu ce qu'il a dit public et pas d'argent public s'il y a pas de vaccination. Il a même insisté et demander avec véhémence à tous les chefs d'entreprise au patron des patrons chèque et de la neige de convoquer tous les DRH les entreprises de la session affilié, en tout cas pourquoi les hommes exigeant tout cas vous recommande, je sais pas comment il vaccination généralisée pas d'argent public pas de tes chevaux s'il y a pas de l'activation de la connexion exprimer clairement par le chef de gouvernement hier en présence du président de la CGN et de tout le monde va se gêner chef du gouvernement sur ce sujet. Là, je pense qu'il a dit ça, il a clairement dit ce que je pense très sincèrement, c'est que nous avons eu un sujet au début de la campagne de vaccination, il a eu un sujet à l'échelle mondiale avec des résistances un peu de réticence et cetera, il a eu un travail de Appareil de sensibilisation d'accompagnement qui a fait que notamment dans notre pays la nation a réussi sur les deux doses la troisième dose la campagne, elle est plus long. Il faut se poser de bonnes questions. On est pas en comité scientifique, il faut pas avoir des réponses sur la lenteur de cette campagne en peine, c'est la troisième dose est-ce que c'est un problème de communication et de pédagogie tu as bloqué depuis l'opération du place de la finale été annoncé effectif. Voilà donc c'est le blocage en fait en concession les entreprises et les chefs d'entreprises qui ont résisté avec dignité à cette crise et qu'ils ont fait face avec responsabilité cette crise aujourd'hui. Ils ont aussi besoin de sérénité des entreprises ont besoin d'un climat de confiance, ils ont besoin d'un clan. Serin pour continuer de travailler de porter l'économie de produire de créer de l'emploi et de la vallée c'est important c'est nécessaire. Il impose une une vaccination de construire l'économie de tout ce qui pourra accompagner la compétitivité du Maroc, nous avons enregistré des points positifs terminal pour relancer l'économie pour la sécurisé pour éviter de fermer les frontières pour vivre normalement le plus vite et plus rapidement possible, ça passera pas la réputation et la vaccination compote aujourd'hui chez nous, c'est trois donc voilà la position du Chemin Vert Le Mans, est-ce que c'est au niveau du citoyen parce que finalement les travailleurs de secteur privé, ça représente quoi 1011 millions marocain au total, il faut qu'on renforce à mon sens la pédagogie. Près de ton les citoyens sur l'importance la nécessité l'efficacité de la 3e sur les conditions de condition de circulation des professions Deadpool passion est le secteur du tourisme sur les postes 48 heures dans les mails pour les visiteurs étrangers au bout de 40 mois, est-ce que cette condition exprimer clairement pas le chef du gouvernement hier auprès de l'ensemble des secteurs d'activité mets sur votre le secteur du tourisme caricature un peu un hôtel dans difficultés civet bénéficier de moratoire fiscal de moratoire mais il faut qu'il est vacciné. Comment on organise à partir de quel moyen pour que ça passera pas mais ce n'est pas seulement aujourd'hui nous avons besoin de mettre en place un plan d'action de sortie de crise qui soit concret qui soit phrase et qui en face duquel on met les moyens nécessaires tout ceci dans le cadre d'une approche globale de la sortie de crise et de la reprise du secteur, vis-à-vis du patinage de la vaccination dans la matinée ou metter le bluetooth total avec un soupir à l'agenda de toute la session sanitaire puit de jauge plus de masques à l'extérieur parce qu'il y a une vaccination 3 2 qui a avancé et passe le pas. Est une réalité quotidienne pour la santé des populations jusqu'à fin juillet en tant que représentant du secteur du tourisme l'obligation du passe vaccinal pour le marché domestique, est-ce que vous dites OK ou pas c'est la première considération et maintenant il faut qu'on organise tout ça là, tu en es avec les moyens qu'il faut c'est ça la vraie question ça pas été trop cher parce que c'est tout nouveau encore du temps. Lance à la faveur d'une sortie de crise et il faut intégrer le Pass vaccinal se teindre les cheveux en rose. Bah il faut le faire un peu plus sur le groupe relance économique n'a pas décollé mais fait sortir le chef du gouvernement est totalement dans son rôle en insistant sur sur l'importance de d'assurer la réussite de la campagne vaccinal et aujourd'hui il est mondialement admis qu'une campagne vaccinal réussi + 3 doses, il faut que chaque corps de métier fasse correctement son son son son travail et jusqu'au bout de son application pour qu'il est la pédagogie suffisant pour qui les accompagnements suffisant secteur produits marocains en général Ader à tout ce qui est à la faveur d'une d'une sécurité sanitaire de Demande marocain ils le font il suffit de leur demander en tout cas, ça fait 4 mois qui ne le font pas importer raison, ça veut dire quoi le manque il manque de pédagogie et après nous disons aujourd'hui février 2022 beaucoup de pays en Europe sont en train de se préparer à abandonner un certain nombre de mesures restrictives au déplacement exetera grâce à la réussite de l'heure quand il y a pas de spécial pour les pays pour ceux qui veulent circule à l'intérieur de l'Europe entre pays Communauté très bien, ça c'est l'avantage t'a permis adhésion et c'est quelque chose qui va falloir que l'on considère aussi chez nous pour qu'on revienne à la normale. C'est pour ça que peut-être qu'il est temps après deux années de stress et de Christian et de crise, il est peut-être temps de commencer à structurer une approche de sortie de crise et une approche de de d'intégration. Je mets des fermetures depuis le 29 novembre ouverture donc le 7 février donc grosso modo, ça ne veux plus de moi et je me dis pendant 2 mois, est-ce que les acteurs du secteur public les acteurs du secteur privé qu'est-ce qu'ils ont fait parce qu'on se retrouve aujourd'hui à trois quatre jours de la ouverture des frontières, il y a plein de choses qui ne sont pas réglé, je dis peut-être pas j'aurais pas été beaucoup plus profitable que doit se parle de fermeture du du c'est plutôt que de revendiquer de s'exprimer en faisant plein de promesses ou Siri d'engagement orange à partir du 7 février. Tu sois bien cadrer de sortie de crise sanitaire sur la réouverture des frontières. Puisse envisager la suite c'est ce que nous avons si vous vous souvenez revendiquer très très très nombreuses fois avec plus ou moins de bruit en fonction des circonstances cette visibilité nous a manqué pendant ces 2 mois pourquoi pas ce qu'on s'est dit les frontières faire mon début, c'était deux semaines. Après c'est jusqu'à nouvel ordre. Je l'accepte pas. Si tu as besoin de visibilité a besoin de confiance a besoin de sérénité pour travailler ça c'est une règle universelle cette sérénité et cette visibilité, on les avait pas. l'annonce de réouverture au 7 février est récente il faut mettre les bouchées triples pour d'abord réussir la mise en œuvre décision ouverture c'est fondamental tout le monde doit sont visés pour qu'on réussisse à deuxièmement il faut concomitamment préparer la suite ça veut dire la reprise la reconquête des marchés et et finalement la relance évidemment et la sortie de crise sur l'agenda aujourd'hui février c'est cuit Pâques c'est la reprise real robots n'ont pas de l'épidémie mets de la du secteur c'est pour l'été 2001 2 avec la contribution des Marocains du monde qui est fortement attendu est très important maintenant Les Marocains les d'origine marocaine et même si on n'est même pas facile à le big à toi pour rentrer chez soi, je voulais et en plus c'est pour lui qui se plie qui vous adore, il me demande en plus, c'est spécial négatif de 48 heures et maximale de 3 doses le PC avec le course à engendre le test à l'arrivée le test à l'hôtel que faire pour repartir tout ça par un coup, il faut qu'on réfléchisse ski pour cet été avec toi, mais les infos Maroc, c'est pas aujourd'hui, c'est pas ce qui nous