Matin TV

L'Info en Face spécial jeunes engagés avec Mehdi Benelcadi


Start : 0
Mehdi Benelcadi, étudiant en M2 finance d'entreprise à l'ISCAE et analyste en économie et en géopolitique est le premier invité de L'Info en Face Spécial Jeunes engagés.

Transcription automatique :

Maladie.du la thune ben écoute c'est déjà le fait que le Maroc est prête d'ici décision la extrêmement courageuse de suspendre. Effectivement les vols pendant 2 semaines, c'est quand même deux semaines. C'est pas moi, c'est pas à vitam æternam pour faire face à un vario qui est un machin qu'on n'a pas qui n'a pas qui n'a pas de comment dire de qui qui me trompes toi qui est extrêmement dangereux à propos duquel, on s'est pas plein de choses plein de choses en ligne à propos de Marion. Donc ferme effectivement essentielle pourquoi suspense de goût un petit peu avec avec tout le monde parce qu'il y a aussi un enjeu économique des affaires. Ben écoute, moi personnellement, je crois qu'un tes propos et particulièrement justifier infondée pour une raison très très simple parce que on parle des variantes est extrêmement dangereux. Je parle quand même dangereux pour le qui a suscité et qui a développé des agrafes pour le moment mais à quelque chose comment dire la certitude c'est c'est c'est c'est quelque chose qui à mon avis à mon avis, est-ce qui est sinon si c'est pas un plein de choses à propos de quelque chose, ça veut dire qu'il est un petit peu dangereux, je viens est-ce qu'on va subir à la fin les conséquences de quelque chose, on savait parce que pour moi c'est c'est dangereux, c'est ce que j'entends par un grand jeu après sur la question des des conséquences économiques que je crois que que que que le secteur qui va subir effectivement de plein fouet. Une telle décision politique ce secteur évidemment touristique next un secteur qui pèse 7 pourcents à peu près qui pèse un peu près 40 % des exportations de service et cetera et cetera et effectivement il y a des opérateurs qui commence à parler maintenant qu'il en soit des annulations TIC action qui sont arrivés à un peu de d'annulation des des réservations qui est frôle les 100 % en tout cas d'annulation pour les particulièrement basé sur le tourisme, est-ce qu'il y avait une alternative selon vous qui a la liste financier le mystère de tutelle qui a décidé de réactiver. Covit pour le personnel du secteur il y avait autre chose comme alternative pour pouvoir faire en sorte accompagner ce secteur dans cette nouvelle décision politique aux sanitaires qui aime pas encore plus le secteur est dans le secteur du tourisme, il faut garder toujours c'est l'esprit de solidarité qui a des gens qui qui vivent dans la misère tout ça mais disant qu'il faut combiné à la fois le cœur et la raison, je gère l'État marocain peut pas se permettre plein de choses l'État marocain dans la situation extrêmement compliqué, c'est pour ça c'est pour ça qu'on contracter des emprunts tout ça donc venir à l'assistance d'un tel secteur extrêmement compliqué pour la que déjà, on s'est engagé dans une politique de relance à travers. Voilà effectivement à question la scène se parle de Donc, je crois que quand qu'on fait avec les moyens qu'on est de tout cœur avec les gens qui souffrent a qui sont effectivement maintenant situation compliquée, mais je veux dire on essaie tant bien que mal de les aider par 11 ans temps à l'état et cetera et cetera et ça on va parler tu peux tout ça, il y a un effort à faire un niveau que j'appelle un niveau fiscal, c'est la question de la formule de largeur à ce qu'il fasse que depuis depuis belle lurette, on parle de tout ça mais ça se voit Ouais à part ça, c'est un serpent de mer. J'ai envie de dire on en parle on en parle pas aujourd'hui. Des des courtisans et ça seulement ceux qui sont dans le secteur informel les petits commerçants détaillants alors que la situation est la situation économique et le contexte surtout ne s'y prête pas forcément un problème, c'est que lorsqu'on parle d'un faux mais on a en tête le petit marchand ambulant qui déambulent avec c'est c'est c'est c'est patate et c'est moi la formule dans dans ma tête. C'est on est dans la bouche. L'allemand, c'est les entreprises qui ne paie pas d'impôts, je rappelle juste que il y a 70 % des entreprises ton PC et non c'est c'est concernant et c'est ce que je pars après la question de la conjoncture pour moi, il y a pas c'est pas question de conjoncture vous covit de pas covit. Voilà, vous me prenez décision politique économique économique et surtout au niveau de l'entreprise et que si il faut il faut. Voilà, nous aussi on va faire aussi je veux dire l'état est pris en temps entre acheter la paix sociale et donc voilà faire comment dire faire abstraction de tout ce qui se passe en informer parce que j'ai informé dans combien de temps car ça fait salaire des gens qui ont des familles tout ça et qu'il faut centre du monde, soit on va effectivement me laisser que j'appelle croisade contre la forme, elle est donc voilà à faire mais certaines entreprises la qui emploie déjà des gens et tout ça, je crois qu'il faut quand même avoir le courage de faire ce que un jour, on doit le faire un jour, on doit le faire de la qualité qui est prévu activer. Effectivement, c'est aussi d'élargir aujourd'hui plus que jamais le Maroc a besoin de sous pour financer ces politiques. Public économique et social absolument bon après il va cadre je dois tout ça à l'application contact avec le réel ce qu'on a parlé de loi projet loin mais au niveau de l' application pour est-ce que c'est est-ce que est-ce que est-ce que vous considérez que à la lumière de Varian au micro et puis la certitude en matière de matière sanitaire, est-ce qu' il faudrait ou pas c'est très juste et le finances de 2022 a priori pour vous c'est réajuster c'est réviser le taux de croissance à la baie de ça. J'ai envie d'y aller à toi de croissance et déjà j'ai envie de dire de pour cent quand même. C'est rien, on peut pas. aller de de relance des colonies de politique économique en Suisse avec 3,2 % et puis on parle de quelques de création de quelques 240-250 me l'envoies pas tout à fait 250000 ans ce sont deux choses complètement incompatibles à mon avis je vais dire historiquement le Maroc pour pour créer effectivement 120.000 emploi tous à réaliser peuvent pas censé supérieur à 4 % de 5,6 % d'aller donc pour revenir pour revenir à votre question à la croissance des des hypothèses parmi les hypothèses sur a été en s'appuie pour justement parler de malade pour l'élaboration de ce projet de loi de finances 2022 Il y a un d'hypothèses du prix du gaz butane 2022 à 50 dollars, c'est assez assez fort. Je presse confiture pour la simple et bonne raison que maintenant le prix du gaz butane et légèrement supérieure légèrement supérieur à 450 €, c'est ça il faut que tu tout ça avec les spéculations au niveau international tout ça et puis il y a également la question du dollar là, il y a deux qui est sûr, il y a le gars du gaz et y a le casque et il y a le dollar à 6 le dollar. Tu as apprécié demain matin si on aura des problèmes quand même. Il y aura le prix du gaz qui va augmenter à l'annonce Dr du variant au micro bourse. Les hypothèses effectivement du prix de la tuile en 2022 à la lumière de rien, tu me plais vraiment et sincèrement et bien juste et ou pas c'est ça particulièrement cette hypothèse dans quand on vient de parler du prix du gaz et puis bon moi parce que je pense que le taux de croissance que les actuels a tenu compte des de l'imprévisibilité des conséquences de cette façon générale est pas parti de pas pas le particulier en ce sens qu'il a qui nous a prévu un taux de croissance qui est très faible qui est de 3,2 % soit ça c'est toi ça soit il essaie de dire que voilà on a prévu un taux de croissance qui est 3,200 à la fin. C'est un peu près son pied supérieur de pour toi et dire à la fin. Voilà, finalement, on a dépassé le mieux que ce qu'on avait à l'eau, c'est tout à fait et donc lorsqu'on va vous inventer un peu de croissance qui est par exemple. Pour 105,5 pourcents à dire bon sous-estimes toujours on est toujours dans la priori c'est ouais, j'ai entendu ce terme la beaucoup dans la média. Ouais, c'est c'est un terme qui est beaucoup plus utilisé depuis c'est pas c'est pas qu'en 2021 quand l'utiliser effectivement de marketing de marketeurs pour ce qui est de la Libération du chef, c'est pas s'il faut en parler, il faut pas qu'il y aura besoin de financement hauteur de 500 milliards de dollars trouver des recettes fiscales wayfair ce ce gouvernement des impôts directs des impôts indirects et pour voir tous les besoins qu'il y aura à la fois de politique économique. Ouais parlons la bande effectivement de la question des recettes fiscales, le gouvernement dit en substance qu'il y aura une augmentation des recettes de l'ordre de 26 % d'augmentation des recettes, il y aura toujours déficit fiscal qui est de l'ordre de 5 % si on est donc c'est simplement qu'on va s'endetter pour couvrir les dépenses que on a les recettes, elle était pense étant donné que je pense toujours à les recettes pour combler ce fossé là, on va s'endetter donc c'est aussi on a déchiré pour 2022 ses besoins de financement global 500 milliards de besoin d'endettement à peu près 100 milliards de dirhams en 2022 ce qui se traduit aussi par l'augmentation des Fédération du pouvoir d'achat alors c'est pour ça qu'on a qu'on a changé de Varennes manquent et que ça je viens on est passé du crois pas tu progresses, il faut proportionnel progressif qui qui permet aux entreprises de payer en quelques sortes moins si on prend par exemple le résultat fiscal le résultat quand même poses et dès qu'on peut on décompose en des tranchées Jacques tranchée. Et maintenant c'est c'est le proportionnelle la question. C'est pour quand on a fait tout ça qu'est-ce que la proportion à la déjà, on l'avait déjà pourquoi on a fait ce changement certains lots parle des fêtes. Ouais, ça permettait de contrecarrer en quelques sortes laisser seul. C'est pas très sympa avec moi maintenant, est-ce qu'on a pas un effet, c'est pour expliquer globalement ce que c'est c'est l'idée selon laquelle si par exemple on impose si on a par exemple. Passionnel si on va imposer le résultat fiscal sur un taux un bien précis en parle décomposer en ont des tranches comme je viens de dire il y a quelques secondes et bien elle le contribuable sera en quelques sortes découragé et par conséquent il va pas déclarer la totalité, est-ce que maintenant on a pas de problème sur le fait que l'augmentation en direct des de la fiscalité contre la fiscalité sur la consommation via la petite là, tu as intérêt intérêt de consommation. Voilà, il y a des prix à la consommation le congélateur le ventilateur entre autres produits qui va qui va augmenter pas les écrans de PC gens comme vous les grands consommateurs de viande, on décide de retirer en tout cas le financement de l'économie. Augmentation des prix à la consommation via la fiscalité sur la consommation pour la petite il y a pas il y a pas il y a que la mise en plus pour pour parler c'est que c'est un exemple bien précis. C'est un exemple. C'est un pot qui est par définition est tous le même réaction fait voilà du niveau de richesse situation patrimoniale tout ça et tout ça effectivement le même qu'il y a à la tv tout ça, c'est un problème extrêmement compliqué puisque si si on dit par exemple voilà, on a on a un pot qui est en quelques sortes pas justifier, c'est mémé qui ont taxe à à la fois les pauvres et les riches. Par le biais du même pas si on dit ça et par la suite, on décide d'annuler, c'est un pôle en quelques sortes de le supprimer carrément. On diminution des recettes fiscales signifie, soit une baisse des dépenses publiques inenvisageable dans un tel contexte, soit l'endettement c'est ça le problème et c'est la problématique endettement signifie simplement une perte de souveraineté, ce niveau d'endettement des pays européens aussi pas tout ce qui fait que le Maroc est aussi soit logée un petit peu à la même enseigne, est-ce que vous trouvez ça aussi irrévocable pour le Maroc oui bien sûr. Intellectuel par contre pour les États-Unis est un exemple tout à fait particulière en ce sens que c'est un état qui peut se permettre plein de choses, il peut tourner la planche à billets avec absolument aucun problème parce que sa devise elle est elle est elle est convoité par un quasiment tous les pays tous les pays en cours. Donc il peut se faire mais ce genre de chose, il n'y a absolument aucun problème. Par contre pour le Maroc le Maroc 200d te mets dans des limites, je veux dire par si on dépasse un certain tôt, on va nous proposais entre midi mais nous impose un certain de politique à Limoges, ce qui s'est passé dans les années le journal d'aujourd'hui pour l'endettement aller sur les marchés internationaux pour lever de la dette. ça dépend des développements dans un contexte extrêmement compliqué parce que Diane évidemment le taux d'intérêt augmenter donc voilà la tête devient infiniment plus cher car mais bon il est en quelques sortes vrai que le développement économique a connu le Maroc a quand même c'est sur ces dernières décennies il peut effectivement se permettre de s'endetter mais si on Sambre dans une dans une telle les spirales d'endettement pense que les structures en marocaine elle est structurellement il remboursable on doit toujours contracté de la dette pour rembourser de la date du rolling donc voilà moi personnellement je préfère de loin de loin d'éviter autant que faire se peut que la logique de la tête et particulièrement C'est la cadence pour aller chercher la houle les entreprises et les particuliers ne paye pas d'impôts parce qu'il y a pas que les enfants particuliers impôts locaux l'écran sa souffrance de mémoire des collectivités locales 6 hauteur de 30 milliards de dirhams, ça c'est bientôt bientôt début décembre et à peu près un mois de la fin d'année compliqué plus compliqué que celle de 2021 ou pas compliqué, je veux dire non bien sûr bien sûr plus compliqué, je lui dirai non puisque quand même il y a la campagne, je pars du Marocain puis on va au niveau international tout à fait. Principe mais bon pour revenir à votre question sur les prévisions à covit vous avez John Kenneth Galbraith une chose extrêmement intéressante que le rôle de la prévision économique et de rendre l'astrologie plus respectable inconnu qui sont parfois déconnecté de la réalité des choses pour ne pas dire toujours déconnectée de la réalité des choses d'ailleurs quelqu'un comme Jean-Marc Jancovici qui est un peu technicien expert sur nrj tout ça, il est dans son livre dans les tranquille jusqu'en 2005, il parle pas question de l'énergie, il dit que si on prend par exemple toutes les prévisions du Fonds monétaire international sur les dernières années compte que les gadjé fini ce sont pas mes deux fois gouré gouré en quelques sortes donc sur la question des prévisions. Moi, je pense quand même que qu'on approche à grand pas la sortie prise mais ça c'est mon opinion personnelle que moi puisque moi il y a son imprévisibilité vivarium il y a tout ça c'est compliqué les vaccins est-ce que ça marche pas le micro selon certains experts il vient remettre en cause et l'efficacité des vaccins dans ton dans ton commencer comment dire on a trouvé un vélo et cetera et cetera donc voilà c'est c'est totalement imprévisible ça veut dire quoi c'est moi quand l'année 2022 soit conditionné par la situation sanitaire au bassin pour ça sera le meilleur remède aux maux MAX2 nos économies reste-t-il dans notre nomme notre économie Beaucoup de clivage, il y a les antipathies antivax machin tout ça donc moi personnellement je peux pas je peux pas avoir de pignon absolument rigoureuse sur cette question-là des vaccins d'efficacité des vaccins que les experts, ils sont partagés sur certains certains. En tout cas, c'est une question qui a fait couler beaucoup d'encre une année 2022 pour l'instant pas drôle pas drôle ans de sortie de crise, je pense mais pas drôle en ai pas parlé que ça serait complètement faux dans la vie. Merci beaucoup à vous. Mais dis si tu l'as dit, je rappelle étudiant en 1 2 1 2, c'est ça veut dire quoi de neuf 2e année financement, merci en tout cas à vous et à très bientôt.

DERNIÈRES VIDÉOS »

Video : Au Maroc, les personnes âgées sont plus nombreuses avec plus de femmes que d’hommes
Video : Craintes d'une récession de l’économie nationale : Panique à la Bourse de Casablanca
Video : Mondial 2022 Le bilan de Walid Regragui après ses deux premiers matchs avec les Lions de l'Atlas
Video : Les Régionales de l’investissement de la BCP débarquent à Marrakech
Video : Conférence Internationale des Guichets Uniques : L'Info en Face avec Rachid Tahri
Video : Bank Al-Maghrib augmente son taux directeur de 50 points de base, à 2%

Videos similaires »

Video : L'Info en Face spécial jeunes engagés avec Sylvain Alassaire
Video : L'Info en Face avec Nasser Kettani
Video : L’info en Face avec Nesrine Roudane autour du dialogue social

Restez informés de l'actualité en continu