Menu
Search
Lundi 15 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 15 Juillet 2024
Menu
Search

Ferrari opte pour la navigation smartphone en abandonnant le GPS intégré

Ferrari a pris la décision de supprimer les systèmes de navigation embarqués au profit des solutions mobiles comme Apple CarPlay et Android Auto, soulignant ainsi leur préférence pour la convivialité et la familiarité des technologies mobiles modernes. Cette transition vise à offrir aux conducteurs une expérience de navigation plus intuitive et constamment mise à jour.

No Image
Ferrari a récemment annoncé une décision audacieuse qui pourrait marquer un tournant dans l’industrie automobile de luxe : à partir des prochains modèles, les propriétaires devront utiliser leur propre système de navigation par smartphone. Cette décision radicale vise à abandonner complètement les systèmes de navigation embarqués traditionnels, jugés obsolètes et moins performants que les solutions mobiles modernes comme Apple CarPlay et Android Auto.

>> Lire aussi : Ferrari dévoile la Roma Spider 2024 à toit souple

Emanuele Carando, responsable du marketing produit de Ferrari, a souligné que la mise en miroir du téléphone offre une expérience utilisateur plus conviviale et constamment mise à jour. Cette approche permet aux conducteurs d’utiliser les fonctionnalités de navigation qu’ils connaissent déjà, sans avoir à s’adapter à un système spécifique à chaque véhicule. Carando a également souligné que la plupart des propriétaires de Ferrari n’utilisent pas leurs voitures comme des navettes quotidiennes, ce qui rend l’investissement dans un système de navigation dédié potentiellement peu rentable.

Cette décision intervient à un moment où de plus en plus de constructeurs automobiles envisagent de développer leur propre logiciel interne au détriment d’Apple CarPlay et d’Android Auto. La réaction initiale à l’annonce de General Motors, qui abandonne ces plateformes au profit de son propre système, a été mitigée, certains soulignant l’avantage de l’intégration complète et de la personnalisation offertes par les systèmes internes. En revanche, Ferrari semble adopter une approche différente en privilégiant la familiarité et la convivialité des systèmes de navigation mobile. Carando a également souligné que la plupart des individus dans le monde possèdent aujourd’hui un smartphone, ce qui en fait l’outil de navigation le plus couramment utilisé et le plus pratique, même pour les propriétaires de Ferrari. Cette démarche s’inscrit dans une tendance plus large où les constructeurs automobiles cherchent à intégrer des technologies mobiles avancées dans leurs véhicules de luxe, offrant ainsi une connectivité sans faille et une expérience utilisateur optimale. Pour les futurs modèles tels que le Purosangue et le 12Cilindri, Ferrari entend donc renforcer l’interopérabilité avec les smartphones, permettant aux conducteurs de profiter pleinement des capacités de leurs appareils mobiles dans leurs voitures. Cette approche reflète non seulement une adaptation aux préférences des consommateurs modernes, mais aussi une reconnaissance de l’évolution rapide des technologies mobiles dans le secteur automobile.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.