Menu
Search
Jeudi 13 Juin 2024
S'abonner
close

FEV et UTAC ouvrent le premier centre d’essais automobile d’Afrique au Maroc

Le nouveau centre d'essais automobile en Afrique, fruit de la collaboration entre UTAC et FEV à Oued Zem, au Maroc, s'étend sur 500 hectares. Il offre des installations de pointe, dont des pistes variées, des ateliers, et des chambres climatiques. Ce site met en avant l'expertise conjointe de FEV dans les essais de moteurs et d'émissions.

FEV, leader allemand du développement automobile, et le groupe français UTAC inaugurent le tout premier centre de tests automobile en Afrique, implanté à Oued Zem, au Maroc, sur un terrain de 500 hectares, marquant une première sur le continent. Ce site innovant offre des conditions optimales pour le développement et les essais de véhicules, consolidant ainsi les services avancés de développement, d'essais et d'homologation destinés aux constructeurs automobiles. Au cours d'une visite prévue hier, le 14 novembre 2023, à laquelle la presse marocaine et internationale était conviée, les locaux ont été découverts avec le privilège d'être présents.

Ce centre récent comprend des zones d'essai dédiées à la conduite à grande vitesse, aux tests de freinage, à l'acoustique, ainsi que des pentes abruptes et des sections routières accidentées. Avec des installations telles qu'une piste acoustique ISO 10844, un environnement urbain simulé et d'autres circuits d'essai, il propose une gamme complète de services. De plus, sa proximité avec les montagnes de l'Atlas, à seulement 70 km, en fait un point de départ idéal pour les essais de longue distance.

UTAC et FEV : Compétition sur piste

Le site marocain est divisé entre les quatre ateliers de l’UTAC, les installations d’essais de la FEV, et compte 14 pistes distinctes. Pour renforcer sa position en tant qu'offre singulière, comme l'a souligné le directeur général de FEV Afrique du Nord, Oussama Hafsi, intégrant tests, développement et homologation, le tracé des voies du site a été réalisé en stricte conformité avec les régulations européennes et internationales.

Parmi ces installations, la piste de descente se distingue particulièrement. Durant les phases de planification et de construction, le respect scrupuleux de la réglementation EU6d relative à la charge sur route et au réglage du dynamomètre était impératif. Cette réglementation précise que la pente longitudinale de la route d’essai ne doit pas dépasser ± 1%, et la pente locale entre tout point distant de 3 mètres ne doit pas s’écarter de plus de ± 0,5% de cette pente longitudinale. Le défi majeur était le terrain accidenté d'une mine de phosphate semi-montagneuse. Pour assurer la conformité de la piste aux normes de régulation, une pente exigeante de 0,7% a été établie, avec des évaluations de la déviation de la pente longitudinale à des intervalles de trois mètres, garantissant l'uniformité sur une descente de 4 km.

La complexité de la construction de cette voie a nécessité le développement et l'utilisation d'une machine inexistante avant l'acquisition du site. Actuellement conforme aux normes des équipementiers européens et japonais, des plans sont en cours pour répondre aux réglementations nécessaires pour les équipementiers américains et coréens.

La coentreprise accueille également une série de pistes d’approbation acoustique. Parmi elles, un carré d'essai de 500 mètres de long certifié selon la norme ISO10844. Ces pistes réalisent des tests variés, conformes aux normes ECE 51.03 pour le bruit des véhicules, ECE 138 pour le bruit minimum et ECE 117 pour le bruit des pneus. Les côtés inclinés de cette piste assurent une ambiance réaliste dans la zone.

UTAC et FEV : Hors-piste

Au-delà des pistes, l'UTAC propose un ensemble complet de développement et de validation réparti sur quatre ateliers et trois enceintes climatiques. Le plus vaste atelier, actuellement occupé par Stellantis, s'étend sur 240 mètres carrés, offrant un espace dédié aux essais. Chacun des ateliers dispose de son propre parking, pouvant accueillir jusqu'à 30 véhicules.

La plus grande chambre climatique opérée par l’UTAC mesure 72 mètres cubes, peut simuler des températures allant de -30°C à +60°C, avec une humidité pouvant atteindre 95%. Les deux autres chambres, plus petites, de 45 mètres cubes, peuvent reproduire des températures entre -25°C et +40°C. Des extensions futures sont déjà planifiées, incluant une chambre solaire, une chambre à pluie, et une chambre à poussière. La chambre solaire sera équipée de plus de 800 ampoules infrarouges, permettant des simulations jusqu'à +60°C.

Par ailleurs, le partenariat avec FEV met en avant leur expertise commune en matière d'essais de moteurs et d'émissions de véhicules. Le point culminant de ce partenariat est un dynamomètre de châssis 4×4 conforme à la norme EU6d, avec une plage de températures de -20°C à +50°C. Le site comprend également une salle d'immersion à 23°C, des boîtes de température, des chambres froides jusqu'à -20°C, des bancs d'essai de moteurs dynamométriques de 250 kW, et des tests de systèmes portables de mesure des émissions (PEMS). Ces analyses des émissions sont facilitées par un réseau de circuits de 7 km, alimentés par 31 mélanges gazeux différents et très précis.

Tous les tests moteurs sont gérés de manière centralisée grâce au logiciel exclusif MORPHEE (Standard and Configurable Application for Laboratory Environment) de FEV. Les bancs d'essai sont montés sur des ressorts pneumatiques pour atténuer les vibrations, rendant chaque test prêt en deux ou trois semaines de préparation, et réalisable en une journée.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.