Menu
Search
Mardi 16 Avril 2024
S'abonner
close
Mardi 16 Avril 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

Festival de Fès de la culture soufie : Voici la programmation de la 16e édition

Le seizième Festival de Fès de la culture soufie se tiendra du 20 au 27 avril. Le chant mystique d’Afrique sera particulièrement représenté au cours de cette édition.

«Connais-toi toi-même» est le thème du seizième Festival de Fès de la culture soufie. Le chant mystique d’Afrique sera particulièrement représenté au cours de cette édition programmée du 20 au 27 avril.



Le chant mystique d’Afrique sera particulièrement représenté au cours de cette édition, avec la participation de la chanteuse Hassani Yéyya, de la griotte mauritanienne Fatou Mint Enghdey, de la chanteuse sénégalaise Senny Camara, et du chantre tanzanien inspiré Yahya Hussein Abdallah (Lauréat du Aga Khan Music Award 2022). La soirée d'ouverture sera célébrée au parc Jnan Sbil avec le spectacle «La religion de l’amour» animé par Fatima-Zahra Qortobi, Abdelkader Ghayt et son ensemble Sophia Hadi, Yéyya Maoulainine (Maroc), Senny Camara (Sénégal), la griotte mauritanienne Fatou Mint Engdhey et Yahya Hussein Abdallah (Tanzanie).

Le festival propose cette année plusieurs rendez-vous uniques. Le pakistanais Sain Zahoor présentera un concert «la Quête du Bien-Aimé» où sa voix magnétique transmettra le message des poètes soufis. Le public aura ainsi rendez-vous le 21 avril au parc Jnan Sbil avec l’amour et la quête de l’union entre les êtres humains et le Bien-Aimé divin.

L’héritière d’une tradition d’Iggawin, Fatou Mint Engdhey, chantera les poésies anciennes, les épopées fondatrices des empires passés et les amours tragiques des amants transis. Elle invoque l’amour divin des mystiques Al-Burai et Ibn Al-Farid. Toujours ouvert aux spiritualités du monde, le festival invite le 24 avril, le violoncelliste français Aurélien Pascal. Il fera résonner Dar Adiyel des trois premières suites de Bach. Le festival de Fès de la culture soufie 2024 sera riche en moments de partage d’une grande puissance émotionnelle. Parmi ces moments, il y a le concert de «I muvrini» (25 avril au parc Jnan Sbil). Ce groupe propage un message universel de paix et d’unité en partageant la passion de ses membres pour la langue corse et la préservation du patrimoine culturel.

Au programme du festival aussi, une rencontre entre deux immenses chanteurs soufis, le Marocain Marouane Hajji et le Tanzanien Yahya Hussein Abdallah. Au cours du concert «Entre toi et ton âme», ils donnent leurs voix aux poèmes inspirés des mystiques Al-Harraq, AlChoustarî et Al-Busîrî. Par ailleurs, les mâalmat de Meknès partageront l’art mystique du Masmoudi au rythme des Gwell, T'bla et Bendir. Guidées par la Mâalma Hassana, ces héritières d’un genre musical unique propre à Meknès mettent en place des rites de transe féminins et pratiquent de longues louanges en l’honneur du Prophète et des Saints.

On ne peut pas célébrer le festival de Fès de la Culture soufie sans les rendez-vous des Tariqa Qadiriya-Boutchichiya, Wazzaniya, Sqalliya et Cherqawiya. Ces quatre confréries du Maroc partageront leur patrimoine musical et rituel tout au long du festival. Tel un rituel de thérapie, les Hamadcha de Fès, dirigés par le maître Abderrahim Amrani Marrakchi, proposeront à Dar Adiyel une Lilat, nuitée spirituelle, où le conteur Frédéric Calmès nous plongera dans les légendes fascinantes de la confrérie.

La soirée de clôture du seizième Festival de Fès de la culture soufie sera animée par l’ensemble Taybah et les derviches de Damas. Leurs rythmes mesurés entraînent la danse extatique des derviches tourneurs et nous invitent à entrer dans la Voie de l’émotion spirituelle (Hâl).
Lisez nos e-Papers