Menu
Search
Lundi 22 Juillet 2024
S'abonner
close
Lundi 22 Juillet 2024
Menu
Search

Festival Gnaoua et musiques du monde : des fusions époustouflantes à la 25e édition

Le Festival Gnaoua et musiques du monde 2024 propose une immersion au cœur des fusions musicales les plus audacieuses et captivantes. Explorez les rencontres promises entre les Mâalems gnaouis et les artistes de renommée internationale, pour une expérience culturelle unique et enrichissante.

No Image
Pour ses 25 ans, le Festival Gnaoua et musiques du monde promet une édition extraordinaire. Du 27 au 29 juin, le public a rendez-vous avec plus de 400 artistes de 14 pays différents.



Cette année, l’événement qui attire des festivaliers du monde entier propose 53 concerts et des fusions exceptionnelles. Après la traditionnelle parade des confréries, une création musicale spéciale célébrera la fraternité transatlantique. Des musiciens et danseurs du Maroc, du Brésil, d’Espagne et de Côte d’Ivoire fusionneront leurs talents pour offrir une expérience sensorielle unique, mêlant les rythmes envoûtants du Gnaoua, de la Batucada brésilienne, du Flamenco et du Zaouli ivoirien.

Ce moment historique marquera la première rencontre sur scène de trois genres inscrits au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco : le Gnaoua, le Flamenco et le Zaouli. Les légendes Gnaoua comme Maâlem Hassan Boussou et Mâalem Moulay Tayeb Dehbi partageront la scène avec les passionnés brésiliens d’Ilê Aiyê, offrant une performance fusionnant les traditions africaines et brésiliennes.

La Compagnie Dumanlé, maître du Zaouli ivoirien, défiera le zapateado flamenco de Nino de Los Reyes accompagné du percussionniste Sergio Martinez. Cette fusion tant attendue promet d’être un moment mémorable, célébrant la diversité et la créativité artistique à l’échelle mondiale.

Autre fusion programmée au festival, celle de Mâalem Mohamed Kouyou, Rhani Krija, Guimba Kouyaté, Jon Grandcamp, Kike Perdomo, Mehdi Chaib & HBS Trumpet. Après une performance explosive lors du concert d’ouverture de la vingt-quatrième édition du Festival, Mohamed Kouyou récidive à l’occasion d’un nouveau concert, fruit d’une résidence où la rigueur et l’audace vont de pair. Le public de Gnaoua assistera à un dialogue entre des affluents artistiques et culturels qui s’écoutent, échangent, fusionnent et émerveillent.

Dans un souffle d’Afrique, Alune Wade, virtuose sénégalais de la basse et compositeur habitué aux collaborations prestigieuses, croisera ses notes avec Mâalem Abdelmalek El Kadiri, jeune prodige et fils spirituel des grands maîtres gnaouis comme Mâalem Abdallah Guinea, Maâlem Abderrahman Paco et Mâalem Cherif Regragui. Le Sénégal et le Maroc seront aussi représentés dans la fusion de Ablaye Cissoko, l’un des virtuoses les plus éminents de la Kora à l’échelle mondiale, et Mehdi Qamoun qui puise profondément dans les riches traditions musicales de son pays, incluant le Gnaoua, le Houara, l’Isemgan, la Reggada, et la Daqqa merrakchiya, qu’il revisite avec un Guembri électrique, les propulsant ainsi vers la modernité.

Toujours en Afrique, Mâalem Tariq Aït Hmitti, héritier du clan «Hmitti», se lance dans une collaboration explosive avec le groupe sud-africain BCUC. Connu pour ses mélanges uniques de sonorités africaines, de soul et de punk rock, BCUC promet d’apporter une intensité rare à ce concert. Durant la soirée de clôture sur la scène Moulay Hassan, la rencontre entre Hamid El Kasri et Bokanté sonnera comme une évidence. Deux artistes aux performances vocales exceptionnelles (Hamid et Malika Tirolien), une instrumentation atypique qui explore la richesse des sonorités créoles et la profondeur spirituelle de la musique Gnaoua. Ce concert s’annonce comme un moment unique où les frontières musicales s’estompent pour laisser place à une harmonie audacieuse et inspirante.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.