Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

FICAM 2024 : détails du clap final

Le vingt-deuxième Festival international de cinéma d'animation de Meknès a pris fin le 15 mai. Retour sur les moments forts de cette soirée de clôture, marquée par la remise des Prix aux talents du cinéma d'animation, ainsi que des spectacles mettant en valeur les échanges culturels et artistiques.

Le prix du Meilleur film étudiant a été attribué à D’Oran à Alméida de Lina Saïdani.
Le prix du Meilleur film étudiant a été attribué à D’Oran à Alméida de Lina Saïdani.
La vingt-deuxième édition du Festival international de cinéma d'animation de Meknès (FICAM) s'est clôturée le 15 mai dans un crescendo d'émotions et de distinction artistique au sein du théâtre Mohammed El Mennouni. Cette soirée a été le point culminant d'une semaine riche en découvertes cinématographiques et en échanges culturels, où des talents du cinéma d'animation de différents pays ont convergé vers Meknès.

FICAM 2024 : Palmarès «Court' Compet'»

Les moments les plus solennels de la soirée ont été marqués par la remise des prix, une cérémonie où le mérite et la créativité ont été récompensés. Parmi les lauréats du vingt-deuxième FICAM, Daphna Awadish Golan qui a reçu le prestigieux Grand Prix du Jury de la «Court' Compet'» pour son court métrage «Swimming with Wings», tandis que Nicolas Piret a été honoré de la mention Spéciale du Jury pour son œuvre captivante «Silent Panorama». «Swimming with Wings» est un film documentaire animé qui explore l'expérience de l'immigration à travers les yeux d'une petite fille. L’histoire de «Silent Panorama» se déroule au milieu de la nature. Au pied d'une falaise, deux campeurs, intrigués par les bruits extérieurs, parcourent le paysage désert, lampe à la main. Craquements, ruissellements et autres sons donnent vie à ces lieux, abritant une faune silencieuse, presque invisible, mais néanmoins très présente. Ce film a été dessiné et animé seul sur une seule feuille de papier sous forme de performance.

Le Prix Jeune public «Court’ Compèt’» composé des élèves des cours de langue de l’Institut français de Meknès a été octroyé à «Dance with the seashells !» de Théo Carme, Julie Fournier, Alessandra Rosmarino et Anaëlle Saba. Le Prix du Jury Junior a été décerné à «Beurk !» de Loic Espuche, une œuvre qui a su séduire par son originalité et sa qualité artistique. Pour rappel, «Beurk !» parle des premiers émois. Cette comédie initiatique suit le parcours du petit Léo, 7 ans, qui va se confronter à la honte de faire un petit bisou.

Le Prix du public pour le Meilleur court métrage a été partagé entre deux œuvres exceptionnelles : «Papillon» de Florence Miailhe et «Box Cutters» de Naomi Van Niekerk, témoignant ainsi de la diversité et de la richesse des talents présents au FICAM. Enfin, le Prix du Meilleur film étudiant a été attribué à «D’Oran à Alméida» de Lina Saïdani.

FICAM 2024 : Distinctions «Long Compet'»

Dans la catégorie «Long Compet'», le Jury Junior, composé des élèves de la «Spécialité Cinéma» du Lycée Paul Valéry et des adhérents du Théâtre des Chamâte a attribué le Prix du Meilleur long métrage d’animation, au film «La Sirène» de Sepideh Farsi. Ce long-métrage qui déborde d’émotions a su captiver et émouvoir par sa poésie visuelle et son récit tristement en phase avec l’actualité. «La Sirène» nous plonge au cœur de la guerre Iran-Irak, et du siège de Abadan en 1980. Ce film a enchaîné les distinctions depuis sa sortie. La cinéaste franco-iranienne Sepideh Farsi a choisi l’animation pour documenter un grand conflit au Moyen-Orient. Grâce à son approche, elle a pu présenter un pan de l’histoire aux adultes et enfants. La Sirène montre la diversité de la société iranienne.

Le Prix du Public pour le meilleur long métrage est allé à «Saleem» de Cynthia Madanat Sharaiha, une œuvre qui a su toucher les cœurs par sa profondeur émotionnelle et son humanité. «Saleem» aborde avec intelligence la question du traumatisme des enfants déplacés.

Enfin, la première édition de la compétition internationale du film d'animation VR a été couronnée de succès, avec deux prix décernés : «Drifting in the Void of Nonsense» réalisé par Badr Benfanich a reçu le Prix Coup de cœur du jury, tandis que le Grand Prix a été attribué à «Madame Pirate : Code of Conduct» de Morgan Ommer et Dan-Chi Huang.

Spectacles de clôture du FICAM 2024

La soirée s'est clôturée en beauté avec la projection en plein air du dernier chef-d'œuvre de Michel Ocelot, «Ivan Tsarévitch et la princesse changeante», sur la place Dar Lakbira. En guise de point d'orgue de cette édition, le Coolshy Band a enchanté le public avec un concert en plein air sur la Place de l'Agora. Ils ont revisité un répertoire magnifique de bandes originales de dessins animés qui ont marqué notre enfance, fusionnant habilement les genres de musique tels que le Rock, le Métal, la Pop, le Funk et le Jazz, pour le plus grand plaisir des spectateurs.

La clôture du FICAM 2024 a été un véritable hommage à la créativité, à l'innovation et à la passion qui animent le monde du cinéma d'animation. Alors que les lumières se sont éteintes sur cette édition mémorable du FICAM, les esprits étaient remplis de gratitude et d'inspiration, prêts à continuer à explorer les horizons infinis de l'art cinématographique animé.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.