Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Culture

FIFM : Une édition riche en films et en émotions

Le 20e Festival international du cinéma de Marrakech (FIFM) continue de séduire le public avec des films exceptionnels et des rencontres uniques.

Parmi les longs métrages proposés le lundi 27 novembre, les invités du Festival ont pu admirer «Memory» du réalisateur mexicain Michel Franco projeté dans le cadre de la section «Gala». Dans ce film, Jessica Chastain, présidente du jury du 20e FIFM, prête ses traits à Sylvia, une assistante sociale. Elle mène une vie simple et bien réglée. Lors d’une réunion d’anciens élèves de son lycée, elle retrouve Saül, qui la suit chez elle après leur réunion.



Cette rencontre-surprise va les replonger dans leur passé et profondément les affecter. Dans ce film, Jessica Chastain et Peter Sarsgaard montrent une alchimie intense. Parmi les films en compétition, on a pu voir «Dormitory» (Yurt) du réalisateur turc Nehir Tuna. Le film nous emmène en Turquie en 1997. Le pays connaît une tension entre les religieux et les laïques. «Dormitory» est une immersion dans les domaines de la sociologie, de la psychologie et de la philosophie. Il illustre le conflit entre identités laïque et religieuse, à travers l’histoire d’Ahmet, quatorze ans, envoyé par son père, récemment converti, dans un internat islamique pour lui inculquer les valeurs musulmanes. Malgré tous ses efforts pour être un fils parfait, Ahmet a du mal à s’adapter à la dureté des jeunes de l’internat et il se sent isolé dans son collège laïque, où il a tenu secret son changement de foyer. Sa seule consolation est son nouvel ami, un gamin débrouillard qui sait contourner les règles de l’internat. Ensemble, ils rêvent de s’émanciper. Le dortoir de Ahmet représente un microcosme de la société turque durant la bataille entre laïcité et islamisme en Turquie en 1996 et 1997. Dans ce long métrage, le réalisateur a choisi le noir et le blanc pour montrer l’extrémisme des deux clans alors que la couleur symbolise la liberté.
Lisez nos e-Papers