Menu
Search
Dimanche 16 Juin 2024
S'abonner
close
Dimanche 16 Juin 2024
Menu
Search

Projection à Cannes du film "Everybody Loves Touda" de Nabil Ayouch

Le Festival de Cannes a accueilli, vendredi soir, la première projection du film "Everybody Loves Touda" de Nabil Ayouch sélectionné dans la catégorie "Cannes Première".

No Image
La projection de « Everybody Loves Touda », en avant première mondiale, s'est déroulée au Palais des Festivals et des Congrès de Cannes en présence de l’équipe du film et d'un parterre de professionnels du cinéma national et international.



« C’est avec un immense plaisir et une fierté inégalée que je présente mon dernier film à Cannes avec la grande Nisrine Erradi qui fait une performance incroyable en interprétant une chikha. Nous sommes très fiers de pouvoir hisser haut le drapeau marocain à Cannes et nous sommes ravis de partager avec le public cannois et international présent ici le patrimoine des chikhates et cette tradition magnifique qu’est la aita et redonner aux chikhates leur statut mérité de grande artiste. » explique Nabil Ayouch cité dans un communiqué des organisateurs.

« Everybody Loves Touda » transporte les spectateurs dans un voyage émotionnel, mettant en lumière l'histoire captivante de Touda, une jeune femme dont le destin se trouve bouleversé par une série d'événements inattendus. Dans ce film, Touda, incarnée par Nisrine Erradi, rêve de devenir une chikha. Elle chante sans pudeur ni censure des textes de résistance, d’amour et d’émancipation, transmis depuis des générations. Elle nourrit l’espoir d’un avenir meilleur pour elle et son fils. Maltraitée et humiliée, elle décide de tout quitter pour les lumières de Casablanca. Entre romance et moments poignants, le film explore les thèmes universels de l'amour, de la famille et de la quête d'identité, offrant une expérience cinématographique immersive et inoubliable.

« Everybody Loves Touda » réunit un casting exceptionnel avec Joud Chamihy, Jalila Talemsi ainsi que des guests stars tels que : Amine Ennaji, Abdellatif Chaouqi, Abderrahim Elmaniari, Mounia Lamkimel, Abdelilah Rachid.
Lisez nos e-Papers
Nous utilisons des cookies pour nous assurer que vous bénéficiez de la meilleure expérience sur notre site. En continuant, vous acceptez notre utilisation des cookies.