Menu
Search
Dimanche 19 Mai 2024
S'abonner
close
Dimanche 19 Mai 2024
Menu
Search
lock image Réservé aux abonnés

Bourse de Casablanca : les industries cotées promises à de belles perspectives (BMCE Capital)

L’activité commerciale des sociétés industrielles cotées devrait s’inscrire dans un cycle de solide croissance en 2024-2025. Selon les prévisions de BMCE Capital Global Research, l’activité monterait cette année de 5,7% à 185,6 milliards de DH. Détails.

La bonne performance attendue de l’activité commerciale des entreprises industrielles cotées en Bourse cette année serait le fruit de la bonne tenue des réalisations prévisionnelles des principales valeurs cotées.
La bonne performance attendue de l’activité commerciale des entreprises industrielles cotées en Bourse cette année serait le fruit de la bonne tenue des réalisations prévisionnelles des principales valeurs cotées.
L’activité commerciale des sociétés industrielles cotées en Bourse devrait monter de 5,7% à 185,6 milliards de dirhams cette année. Le pronostic est de BMCE Capital Global Research (BKGR) consenti dans son document d’analyse baptisé «Forecast 2024-2025». Cette performance serait le fruit de la bonne tenue des réalisations prévisionnelles des principales valeurs cotées. Dans ce tableau, Label’Vie devrait engranger un chiffre d’affaires consolidé de 18,2 milliards de dirhams, en amélioration de 15,2%. Cette progression serait tirée par l’effet plein des points de vente mis en service en 2023 couplé à l’impact volume favorable des ouvertures attendues en 2024 dans le sillage d’un plan d’expansion ambitieux prévoyant l’inauguration d’une cinquantaine de magasins



Le spécialiste des services de santé, Akdital, quant à lui, devrait afficher un Top line en hausse de 35% à 2,6 milliards de dirhams, attribuable à la bonne tenue des entités historiques et à l’effet périmètre des ouvertures opérées en 2023. Dans l’industrie minière, Managem devrait réaliser un chiffre d’affaires de 9,14 milliards de dirhams, en appréciation de 21,8%. Une performance qui serait soutenue par une année pleine de production au Soudan après une année 2023 marquée par un arrêt de l’exploitation de la mine de près de 6 mois en raison des tensions politiques ayant perturbé le pays. L’opérateur minier devrait également bénéficier de l’effet prix favorable dans le sillage de l’évolution positive escomptée des cours des métaux précieux et la hausse de la demande pour les minerais de base, notamment le cuivre. Ce qui permettrait d’atténuer la poursuite de la baisse anticipée du cobalt sur l’année en cours.

Une nuance tout de même, l’évolution attendue de l’activité commerciale des entreprises industrielles cotées devrait être ralentie par le repli projeté des revenus de SBM, compte tenu de la cession de l’activité Eau, de l’arrêt du contrat de licence de production et de distribution des produits de la marque Heineken et de l’augmentation des taxes sur les produits alcoolisés pouvant occasionner un tassement de la demande.

Pour l’exercice 2025, BKGR table sur une amélioration de 7,5% à 199,6 milliards de dirhams des revenus des industries, profitant notamment de la performance de Label’Vie qui devrait enregistrer des réalisations commerciales en appréciation de 19% à 21,7 milliards de dirhams, profitant principalement de l’effet périmètre et de la poursuite de la stratégie de croissance organique du groupe. Managem, quant à elle, devrait afficher une progression de 31% de ses revenus à 12 milliards de dirhams, tirés notamment par la mise en service des projets Boto et Tizert à partir du deuxième semestre de 2025 en plus de la poursuite attendue de la croissance de l’activité de la transition énergétique suite à l’entrée en service prévue de la première usine marocaine de sulfate de cobalt. L’opérateur immobilier, TGCC, devrait réaliser un CA de 8,2 milliards de dirhams, en montée 11%, porté par une dynamique commerciale solide induite par un carnet de commandes étoffé, une accélération de la production avec un positionnement sur des projets porteurs et un renforcement de la contribution des filiales.
Lisez nos e-Papers