Menu
Search
Dimanche 03 Mars 2024
S'abonner
close
Dimanche 03 Mars 2024
Menu
Search
Accueil next Économie

Gaz : Le britannique Energean rejoint Chariot dans ses licences Lixus et Rissana au Maroc

Le britannique Chariot cède 45% de ses parts dans la licence de Lixus et 37,5% de ce qu’il détient dans celle de Rissana. Et c’est Energean, société cotée à la Bourse de Londres, qui reprend ces parts dans l’objectif d’accélérer le développement de ces deux licences.

No Image
Chariot Limited cède des parts de ses actifs au Maroc. La compagnie d’exploration gazière vient en effet de signer un partenariat avec le britannique Energean, au terme duquel ce dernier acquiert des participations de 45% et 37,5% relatives respectivement aux licences de Lixus et de Rissana, et assure désormais la prise en charge opérationnelle des deux licences.



Chariot conservera ainsi une participation de 30% et 37,5% dans Lixus et Rissana, tandis que l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM) conservera une participation de 25% dans chaque licence. «Je tiens à féliciter les deux parties pour la signature de cet accord. La découverte ainsi que le travail important réalisé à ce jour ont mis en place d'excellentes bases pour le développement du projet, et ce partenariat jouera un rôle déterminant dans le financement et la réalisation de la phase suivante. Nous nous réjouissons de pouvoir travailler aux côtés d'Energean et de Chariot pour mettre en œuvre le projet et sa mise en production», a déclaré Amina Benkhadra, directrice générale de l'ONHYM.

En contrepartie de ces cessions, Chariot recevra 10 millions de dollars, payables à la conclusion de la transaction, 15 millions de dollars lors de la décision finale d'investissement et 85 millions de dollars bruts de portage. Ce dernier montant inclut «tous les coûts concernant Lixus jusqu'à la décision finale d'investissement, y compris le puits supplémentaire d'Anchois et le test de production ainsi que les coûts d'acquisition des données sismiques prévus sur Rissana plafonnés séparément à 7 millions de dollars», précise Chariot. «Cet accord est essentiel pour l'ensemble du domaine offshore du Maroc, sur sa côte atlantique, un actif énergétique clé pour le Royaume. Nous souhaitons la bienvenue à Energean sur ces licences car ces investissements importants contribueront grandement à la monétisation des ressources du pays et à notre ambitieuse stratégie énergétique», a déclaré Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du développement durable.

En outre, à la conclusion du forage du puits d'Anchois, Energean aura le droit d'acquérir 10% supplémentaires des parts de Chariot dans la licence Lixus pour :

- 850 millions de dollars brut de portage pour le développement jusqu’à la mise en production (le portage brut de 85 millions de dollars inclus) ;

- Un emprunt sur 5 ans convertible à coupon zéro de 50 millions de dollars à un prix d'exercice de 20 livres sterling (ajusté à la baisse pour tenir compte des dividendes) ou de l'émission de trois millions d'actions Energean, à la discrétion de Chariot au moment de la FID ;

- Le versement d'une redevance de 7% sur les revenus de production du gaz d'Energean supérieurs à un seuil de base sur le prix du gaz réalisé (coûts post transport).

«La prise en charge par Energean des coûts de Chariot est sans recours, avec un coupon de 7% sur le taux de financement à un an (Secured Overnight Financing Rate - SOFR), avec le portage incluant les intérêts et remboursable sur 50% des futurs revenus nets de Chariot provenant de la licence Lixus», souligne Chariot. Il est, par ailleurs, important de rappeler que la finalisation de la transaction est soumise aux approbations réglementaires marocaines habituelles.

«C’est une étape très intéressante de notre développement, qui ne peut que renforcer notre position en tant que premier producteur indépendant de gaz naturel coté à Londres... C'est avec grand plaisir que nous travaillerons avec nos partenaires Chariot et ONHYM, et développerons une ressource exceptionnelle au bénéfice de tous», a annoncé, pour l’occasion, Mathios Rigas, PDG d'Energean.

«Energean est un partenaire qui a fait ses preuves en matière de construction et de mise en exploitation accélérée de ce type de projets offshore. Energean partage également notre point de vue selon lequel Anchois et les zones environnantes offrent un potentiel de croissance important. Nous sommes en phase avec nos plans pour aller de l'avant. Le nouveau partenariat est une étape clé dans la mise en œuvre du développement du champ d'Anchois et nous comptons bien poursuivre le travail considérable entrepris jusqu'à présent pour parvenir à la décision finale d'investissement», a partagé, pour sa part, Adonis Pouroulis, PDG de Chariot.
Lisez nos e-Papers